Rue de la Paye s’adosse à Cegedim SRH

26 avril 2018 par rdlp - Lecture 3 min.

Frédéric Malot, Président Fondateur de Rue de la Paye, start-up vichyssoise, leader de l’externalisation de la paye pour les experts-comptables et les petites et moyennes entreprises, annonce l’adossement de Rue de la Paye à Cegedim SRH.

Cette opération consacre la stratégie de développement digital imaginée par Frédéric Malot. Dès sa création en mai 2000, elle est la pionnière de la gestion paie sur internet. Sortie sans encombre de la bulle internet grâce à une gestion fine de son fondateur, Rue de la Paye est devenue un acteur de référence de l’externalisation de la paie pour les experts-comptables. Pour accélérer sa digitalisation et entrer sur le marché des PME,  Rue de la Paye a noué, en 2014, un accord d’IT contre equity avec Pentalabbs, la filiale « venture capital » de Pentalog. Grâce à ce partenariat étendu au marketing digital, Rue de la Paye a conquis le marché des PME avec aujourd’hui un total de plus de 5.000 entreprises en gestion.

La croissance de Rue de la Paye (de 30% par an sur les 36 derniers mois), son attractivité  pour les entreprises petites et moyennes, sa rentabilité financière et son positionnement digital en font un complément de choix pour la société Cegedim SRH. Effectivement, Rue de la Paye et Cegedim SRH qui compte parmi ses clients de nombreuses entreprises du CAC40 dont Saint-Gobain, la Fnac ou le Crédit Agricole sont désormais capables de couvrir l’ensemble du marché français de la paye pour les employeurs du secteur privé. Les solutions vont des logiciels en SAAS, à l’externalisation totale des processus RH.

« Parmi les opportunités qui se sont présentées à nous, nous avons choisi de nous rapprocher de Cegedim SRH car, outre nos ambitions, nous partageons une vision et des valeurs communes, notamment en ce qui concerne la qualité des relations que nous entretenons avec nos clients » indique Frédéric Malot.

Cegedim SRH  investit chaque année plusieurs millions d’euros en recherche et développement et combine avec agilité le meilleur de la technologie et l’humain pour servir au mieux ses clients. L’ambition des opérateurs de paye est de dépasser rapidement les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« L’acquisition de Rue de la Paye s’inscrit dans la logique du développement d’une offre globale autour de la paye et de la gestion des ressources humaines » indique Pierre Marucchi, DG de Cegedim SRH.

Télécharger : au format PDF / l’illustration HD

 

A propos de Rue de la Paye

 

Rue de la Paye, implantée à Vichy, Paris et Bucarest, a été fondée en 2000 par Frédéric Malot. La société propose l’externalisation du traitement de la paye et des déclarations sociales. Rue de la Paye collabore avec des cabinets d’expertise comptable et des PME en France et en Outre-mer pour un total de 5.000 entreprises en gestion.

Pour les besoins de cette transaction, les associés de Rue de la Paye étaient conseillés par :

  • Olivier Schmitz, Ascentum Consulting (schmitz@ascentum.fr) : conseil financier ;
  • Arnaud Demont et Xavier Bourdet, EBL Lexington Avocats (lxt-law.com) : conseil juridique.

Pour en savoir plus : www.ruedelapaye.com

 

A propos de Cegedim SRH

 

Cegedim SRH est une filiale du groupe familial Cegedim dont le fondateur est Jean-Claude Labrune. La société est un acteur incontournable du marché des solutions et des services RH. L’entreprise dispose d’une expertise de plus de 25 ans dans le domaine de l’externalisation RH. Présente en France et en Suisse, Cegedim SRH compte parmi ses clients des entreprises nationales et internationales, de tous secteurs d’activité, issues des grands comptes et du mid-market.

Pour en savoir plus : www.cegedim-srh.fr

A propos de Cegedim

 

Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise innovante de technologies et de services spécialisée dans la gestion des flux numériques de l’écosystème santé et BtoB, ainsi que dans la conception de logiciels métier destinés aux professionnels de santé et de l’assurance. Cegedim compte plus de 4 200 collaborateurs dans plus de 10 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 457 millions d’euros en 2017. Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).

Pour en savoir plus : www.cegedim.fr

A propos de Pentalabbs

 

Pentalabbs est le VC en « IT for Equity » de la plateforme Pentalog, leader de l’armement digital des startups en Europe et aux USA, et se positionne comme un associé stratégique industriel qui s’engage humainement et financièrement dans le cœur du business de ses startups : la technologie. Le mode de financement proposé est basé sur le concept de « services for equity », qui permet aux startups d’accéder à différents types de ressources clés (ingénierie logicielle, marketing digital, etc.) propices à leur développement et leur croissance contre une entrée au capital. Le portefeuille Pentalabbs compte à ce jour 25 participations dans des startups tech en Europe et aux USA.

Pour en savoir plus : www.pentalabbs.com

Tags:

L’actualité

Conseils RH
La mise à la retraite d’un salarié 13 septembre 2019

Lorsqu’un salarié atteint l’âge de la retraite, cela ne veut pas dire que son contrat de travail se termine. Son employeur ne peut pas donc pas affirmer légalement que le contrat est arrivé à terme. Cependant, et sous certaines conditions, il est possible pour l’employeur de mettre son salarié à la retraite d’office. Attention toutefois, […]

Actualité paie
« Barème Macron » : les Prud’Hommes maintiennent leur opposition 11 septembre 2019

Le 17 juillet 2019, la Cour de Cassation avait rendu son avis validant le nouveau barème d’indemnisation en cas de licenciement sans cause réelle. Ce positionnement favorable envers le nouveau « barème Macron » n’avait pas fait l’unanimité auprès des Conseils des Prud’Hommes. Actuellement, deux conseils ont refusé de suivre la position de la Cour […]

Actualité paie
Contribution formation 2019 : n’oubliez pas l’acompte ! 9 septembre 2019

Dans le cadre de la loi Avenir Professionnel, le recouvrement de la contribution à la formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage sera transféré à aux URSSAF (à partir des rémunérations de 2021). Ainsi, les employeurs d’au moins 11 salariés devront verser un acompte sur la contribution formation aux opérateurs de compétences, et ce avant […]

FacebookTwitterLinkedInEmail