Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Tout comprendre sur le CDI intérimaire (CDII) nouvelle génération

29 juin 2015 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.

Depuis le début de l’année 2018, les entreprises de travail temporaire signent chaque mois environ 1 000 contrats à durée indéterminée intérimaires. Dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le CDI intérimaire (CDII) a été enfin reconnu et adopté par l’Assemblée nationale en date de 25 juillet 2018.  Dorénavant, ce type de contrat de travail va garantir la sécurité d’emploi des salariés intérimaires tout en contribuant à l’emploi durable.

cdi intérimaire

CDI INTÉRIMAIRE : ORIGINES ET BÉNÉFICIAIRES

Le CDI intérimaire (CDII) a été institué par un accord entre les syndicats et le patronat du secteur de l’intérim le 11 juillet 2013. L’entrée en vigueur et la conclusion des premiers contacts datent du 6 mars 2014. L’objectif de ce nouveau contrat de travail était double. Le premier était d’offrir plus de stabilité aux intérimaires habituellement tributaires des CDD. Ce nouveau statut leur garantissait, entre autres, une rémunération minima même en l’absence de mission. Le second objectif était de permettre aux agences d’intérim d’éviter la hausse des charges sociales sur les CDD.

Le CDI intérimaire est conclu entre le salarié et l’entreprise de travail temporaire (ETT). Il est proposé par l’entreprise qui choisira ses intérimaires les plus demandés. Actuellement, au regard du marché, les activités ciblées sont la restauration, la métallurgie et l’informatique. Le salarié en CDI intérimaire se voit ouvrir des droits aux congés payés et à la formation, ainsi qu’une meilleure sécurité de l’emploi, ce qui lui facilite l’accès au crédit et au logement.

La rémunération des missions dépend de chaque lettre de mission et la rémunération des intermissions doit être au minimum de :

  • SMIC pour les ouvriers
  • SMIC + 15% pour les agents de maîtrise
  • SMIC + 25% pour les cadres

Ces périodes d’intermission sont comptabilisées dans le calcul de l’ancienneté et des congés payés. Le salarié bénéficiant de ce contrat ne percevra pas d’indemnités de fin de mission. Elles seront versées au fond de sécurisation des parcours destiné à soutenir les autres intérimaires.

AVANTAGES DU CDI INTÉRIMAIRE NOUVELLE GÉNÉRATION

Les 4 avantages principaux du CDI intérimaire nouvelle génération sont :

  • la formation assurée en intermissions ;
  • les avantages et les garanties d’un CDI (congés payés,  formation, couverture sociale) ;
  • durée maximale de 36 mois (contre 18 mois en intérim classique) ;
  • rémunération maintenue au moins au moins au niveau du SMIC en période d’intermissions.

 

Dernière mise à jour : le 16 août 2018

 

Tags:

L’actualité

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

Actualité paie
Rencontrez Rue de la Paye aux Universités d’Été OEC IDF 2019 11 juillet 2019

Rencontrez Rue de la Paye, le spécialiste de l’externalisation de la paye et des RH pour les Experts-Comptables aus 30èmes Universités d’Été de l’Ordre des Experts-Comptables de Paris Ile-de-France, du 3 au 6 septembre 2019. A vos agendas ! Rue de la Paye vous accompagne pour une externalisation complète de la paye et des DSN. Nous vous […]

Actualité paie
Cotisations patronales 2019 : les réponses de l’administration 8 juillet 2019

Le 1er juillet 2019, la Direction de la Sécurité Sociale, ou DSS, a répondu à plusieurs questions sur la réforme des exonérations de cotisations du 1er janvier. Les principales thématiques évoquées furent : La réduction générale des cotisations patronales ; Les exonérations de cotisations spécifiques ; La baisse du taux de cotisation patronale d’assurance maladie. Cette instruction, […]

FacebookTwitterLinkedInEmail