Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Cotisations sociales : tout ce qui change en 2019

28 janvier 2019 par Mihaela Mita - Lecture 3 min.

Certains taux de cotisations et contributions sociales évoluent en 2019. Parmi ces modifications nous comptons la disparition de la cotisation GMP et du salaire charnière, ainsi que la mise en place de nouvelles contributions suite à la fusion AGIRC-ARRCO. Voici par la suite les principaux changements survenus au niveau des cotisations sociales 2019.

LES TAUX DE COTISATIONS SOCIALES 2019

La grande nouveauté au 1er janvier 2019 est représentée par la fusion des deux régimes de retraite complémentaire, AGIRC et ARRCO. Dans ce contexte, la cotisation AGFF et la CET (contribution exceptionnelle et temporaire) ont été supprimées. En contrepartie, deux nouvelles contributions sont mises en place : la contribution d’équilibre général (CEG) et la contribution d’équilibre technique (CET). La cotisation APEC est maintenue.

fusion Agirc-Arrco

De plus, avec la disparition du CICE et du CITS au 1er janvier 2019, la cotisation patronale d’assurance maladie diminue de 6 points. Le taux de cotisation passe donc à 7 %, au lieu de 13 % en 2018. Tout comme pour le CICE, cette réduction s’appliquera aux salariés dont le salaire ne dépasse pas 2,5 fois le SMIC.

Avec l’abattement de 30 %, la cotisation patronale assurance maladie est de 4,90 % pour les intermittents du spectacle.

Pour rappel, la cotisation salariale d’assurance maladie a été supprimée au 1er janvier 2018 pour le régime général afin de compenser la hausse de la CSG (+1,7 points en 2018). Cependant, la cotisation salariale supplémentaire d’assurance maladie pour l’Alsace-Moselle reste fixée à 1,50 % en 2019 (même taux depuis 2012).

Voici un tableau de principales cotisations sociales 2019, avec les taux à prendre en compte :


Cotisation Assiette Part salariale Part patronale Taux total
Assurance maladie – salaire ≤ 2,5 SMIC salaire total 7,00% 7,00%
Assurance maladie – salaire > 2,5 SMIC salaire total 13,00% 13,00%
Assurance vieillesse déplafonnée salaire total 0,40% 1,90% 2,30%
Assurance vieillesse plafonnée jusqu’à 1 plafond de Sécurité sociale 6,90% 8,55% 15,45%
Allocations familiales (taux réduit) salaire total 3,45% 3,45%
Allocations familiales (taux de droit commun) salaire total 5,25% 5,25%
FNAL – moins de 20 salariés jusqu’à 1 plafond de Sécurité sociale 0,10% 0,10%
FNAL – 20 salariés et plus salaire total 0,50% 0,50%
Contribution solidarité autonomie salaire total 0,30% 0,30%
Contribution organisations syndicales salaire total 0,016% 0,016%
CSG déductible assiette spécifique 6,80% 6,80%
CSG non déductible assiette spécifique 2,40% 2,40%
CRDS salaire brut abattu 0,50% 0,50%
Assurance chômage jusqu’à 4 plafonds de Sécurité sociale 4,05 % 4,05 %
AGS jusqu’à 4 plafonds de Sécurité sociale 0,15 % 0,15 %

Comme il peut être remarqué du tableau, le taux de la cotisation AGS a été maintenu à 0,15%, valeur en vigueur depuis le 1er juillet 2017, en 2019 aussi. Pour mémoire, cette cotisation est exclusivement patronale. Comme marqué déjà dans le tableau, elle est due dans la limite de 4 plafonds de sécurité sociale, soit 13 508 € par mois en 2019.

Pour en savoir plus sur toutes les modifications paie ce 1er janvier, téléchargez notre livre blanc !

L’actualité

Actualité paie
Age de départ à la retraite : que prévoit la réforme 2019 ? 9 août 2019

La grande réforme des retraites annoncée pendant la campagne présidentielle de Macron est en route. Elle devrait entrer en vigueur en 2025. Une uniformisation des règles de calcul des pensions est souhaitée, quel que soit le régime de retraite auquel on est affilié. Nous avons déjà passé en revue les grandes axes des changements à […]

Actualité paie
Réforme assurance chômage : le système de bonus-malus 5 août 2019

Dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage annoncée par le gouvernement, un système de bonus-malus sera mis en place d’ici 2021 pour limiter les recours des entreprises aux contrats à court-terme. Selon le secteur d’activité, une entreprise pourra voir son taux de contribution patronale d’assurance chômage varier de 3% à 5,05% en fonction […]

Actualité paie
Reforme de la formation professionnelle : les changements 2019 31 juillet 2019

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » (n° 2018-771 du 5 septembre 2018) réforme la formation professionnelle en profondeur. Voici les points clés de cette réforme, entrés en vigueur dès cette année ou attendus en 2020, voire 2021. LA MONÉTISATION DU CPF A compter de cette année, le CPF n’est […]

FacebookTwitterLinkedInEmail