Paie pratique

Taxe sur les salaires : barème 2022

21 janvier 2022 par Mihaela Mita - Lecture 2 min.
taxe sur les salaires

La taxe sur les salaires est due par tous les employeurs établis en France, lorsqu’ils ne sont pas soumis à la TVA sur la totalité de leur chiffre d’affaires. Voici le barème de calcul de cette taxe, applicable au 1er janvier 2022, sous reserve de confirmation par l’administration fiscale.

TAXE SUR LES SALAIRES : QUI EST CONCERNÉ ?

Tout employeur domicilié ou établi en France est soumis à la taxe sur les salaires, à condition qu’il soit non assujetti à la TVA l’année du versement de rémunérations (ou assujetti sur moins de 90 % du chiffre d’affaires réalisé l’année avant le versement de rémunérations).

Les employeurs agricoles, les établissements d’enseignement supérieur et les particuliers employeurs d’un salarié à domicile ou d’un assistant maternel sont exonérés de la taxe sur salaire. Comme eux, les employeurs dont le chiffre d’affaires hors taxe réalisé pendant l’année précédente ne dépasse pas les limites de la franchise en base de TVA ne sont pas soumis à la taxe.

BASE DE CALCUL POUR LA TAXE SUR LES SALAIRES

La base de calcul pour la taxe sur les salaires et constituée par l’ensemble des rémunérations brutes et avantages en nature versés aux salariés : salaires, indemnités (de congés payés, de licenciement, de mise à la retraite etc.), primes, gratifications, cotisations salariales, intéressement, participation, épargne salariale etc.

Les éléments qui ne sont pas soumis à la taxe sont :

LES TAUX APPLICABLES EN 2022

La taxe sur les salaires est calculée sur les rémunérations versées au cours de l’année précédente, selon un barème progressif en trois tranches instauré en 2019. Voici le barème prévisionnel des taux d’imposition de la taxe sur les salaires 2022 en fonction du salaire brut annuel perçu en 2021 :


Taux de la taxe Tranches de la rémunération
brute individuelle annuelle
4,25 % Jusqu’à 8 133 €
8,50 % De 8 133 € à 16 237 €
13,60 % Au-delà de 16 237 €

 

Les taux applicables dans les départements d’outre-mer (toutes tranches confondues) restent inchangés :

  • 2,95 % en Guadeloupe, Martinique et à La Réunion
  • 2,55 % en Guyane et à Mayotte

Si le montant de la taxe est inférieur ou égal à 1.200 €, alors la taxe n’est pas due. Si son montant est compris entre 1 200 € et 2 040 €, il faut appliquer un décote égale aux 3/4 de la différence entre 2 040 € et le montant de la taxe exigible.

Enfin, l’abattement de la taxe sur les salaires bénéficiant aux associations est fixé à 21 086 € en 2021, constituant une augmentation comparé à 2020.

Tags:

Sur le même sujet

SMIC 2022
Paie pratique
Quels sont les montants du SMIC en 2022 et 2023 ? 7 décembre 2022

Le SMIC a connu une augmentation de 0,9% au 1er janvier 2022, confirmée par un décret publié au Journal officiel du 23 décembre 2021. Avant cette date, la dernière augmentation du SMIC a été appliquée au 1er octobre 2021 (2,2%), conséquence directe de l’inflation. Une nouvelle revalorisation automatique du SMIC de 2,65% a été effectuée […]

Paie pratique
Titre restaurant 2022-2023 : limite d’exonération 1 décembre 2022

Le titre restaurant (ticket resto, chèque déjeuner, Apetiz et Pass Sodexo) est un titre de paiement permettant aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine dans leur entreprise de prendre des repas à l’extérieur dans des restaurants ou des commerces assimilés. Sous certaines conditions, le salarié peut donc payer un commerçant avec ce titre. Il […]

Travail le dimanche
Paie pratique
Travail le dimanche : la réglementation en vigueur 29 novembre 2022

Il est fréquent qu’au cours de l’année, pour diverses occasions, que de nombreux établissements ouvrent le dimanche. Ce travail dominical est très encadré par le Code du travail. Cependant, il est possible de déroger à ces principes. En fonction de la convention collective, le travail du dimanche est soumis à de nombreuses conditions et a […]

FacebookTwitterLinkedInEmail