Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Réforme des retraites : meilleure prise en compte du congé maternité

1 janvier 1970 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.

Le décret paru le 1er juin offre aux femmes une valorisation plus équitable de leurs congés de maternité ou d’adoption par le système de retraite. Avant la nouvelle loi, les femmes ne pouvaient valider qu’un seul trimestre de congé maternité par enfant même quand la durée légale de leur congé avait excédé un trimestre. De plus, les IJSS au titre de l’adoption ne validaient aucun trimestre. Désormais,  tous les trimestres de congé maternité sont pris en compte dans le calcul de la retraite à taux plein pour les naissances et adoptions postérieures au 1er janvier 2014.

 

CALCUL DES TRIMESTRES DE RETRAITE

Jusqu’à présent, les femmes ayant un troisième enfant, ou des triplés et dont le congé maternité peut durer jusqu’à 6 mois ou plus ne validaient qu’un trimestre.

Pour les naissances ou adoptions postérieures au 1er janvier 2014, les assurées pourront valider un trimestre d’assurance au titre de chaque période de 90 jours de perception d’indemnités journalières d’assurance maternité ou d’indemnités journalières de repos en cas d’adoption, sans que le nombre de trimestres validés ne puisse être inférieur à un.

 

 

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FEMMES

Rappelons que le congé maternité dure 16 semaines dans le cas classique, 26 pour un 3e enfant (ou plus), 34 pour des jumeaux et 46 pour des triplés (ou plus). Pour les congés classiques, rien ne change : un seul trimestre reste accordé, comme avant la réforme.

      Avant la réforme            Après la réforme 
1er ou 2ème enfant 1 trimestre validé 1 trimestre validé
3 ème enfant 1 trimestre validé 2 trimestres validés
triplets 1 trimestre validé 3 trimestres validés

En vertu du mode de calcul de trimestre pour la retraite, cela ne changera rien pour la femme qui reprend son activité professionnelle à la fin du congé maternité, ou qui a déjà validé ses 4 trimestres avant son départ en congé maternité.

Cette mesure complète la réforme des retraites entrée en vigueur le 20 janvier. Elle allonge progressivement la durée de cotisation et crée un compte pénibilité.

LIENS UTILES

LIRE AUSSI

– Durée du congé de maternité et retour à l’emploi
Protection et droits de la femme enceinte
Don de jours de repos au parent d’un enfant gravement malade
Comment calculer les RTT ?
Salaire minimum conventionnel : risques pour l’employeur

Contactez Izabela Gonzalez au sujet du bureau social de Rue de la Paye ou de la sous-traitance de paie au 01 44 06 07 97.

Paye en ligne : Découvrez bientôt notre nouvelle interface Paye-Manager

L’actualité

Actualité paie
Redressements URSSAF pour travail dissimulé : nouveaux chiffres publiés 1 janvier 1970

Une note de presse du réseau des URSSAF datée de 2 mai 2019 communique sur les bons résultats obtenus dans la lutte contre le travail dissimulé en 2018. Des redressements record ont été infligés l’année dernière aux entreprises qui fraudent pour ne pas payer les charges sociales. Passage en revue des chiffres clés ainsi que […]

Actualité paie
Congés payés : fin de la période de référence au 31 mai 2019 1 janvier 1970

Dans la plupart des entreprises, la période de référence pour le calcul des congés payés prend fin bientôt, le 31 mai 2019. Rappel des règles du Code du travail relatives aux congés ainsi que les principales nouveautés à connaître. CONGÉS PAYES : PÉRIODE DE RÉFÉRENCE 2018-2019 Pour rappel, tout salarié à droit à des congés […]

Actualité paie
Loi Pacte : les principales mesures pour les entreprises 1 janvier 1970

La loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été définitivement adoptée le 11 avril 2019 par le Parlement. Comptant plus de 200 articles, les objectifs majeurs de ce texte tentaculaire sont de simplifier la vie des entreprises, leur permettre de grandir et de créer plus d’emplois, ainsi que de […]