Paie pratique

Ticket restaurant et prime de repas dans le bâtiment et travaux publiques (BTP)

6 janvier 2021 par Cyril Legrix - Lecture 2 min.
Ticket restaurant et prime de repas dans le BTP, comment cumuler ?

Comme tout employé du secteur privé, les salariés du bâtiment et de la construction ont le droit de bénéficier de titres de restaurant si leur employeur ne fournit pas les repas. Cependant, ils ont aussi droit à la prime panier comme stipulé sur les conventions collectives BTP. En gestion de la paye, il faut déduire la part du ticket restaurant payé par l’employeur du montant de la prime repas.

Quelles sont les conditions pour verser une prime panier BTP à un ouvrier ?

Pour que l’employeur soit redevable à son ouvrier de la prime de panier il faut obligatoirement que celui-ci soit en déplacement sur un chantier et que cela rende impossible son retour à son domicile pour déjeuner.

Si l’employeur fournit le repas à ses ouvriers gratuitement alors cette prime n’est pas due.

Les ouvriers du BTP ont-ils droit aux tickets-restaurant ?

Oui si, comme pour les paniers, l’employeur ne fournit pas gratuitement de repas à ses ouvriers. Attention, car le traitement des tickets restaurant est assez spécifique. En effet l’employeur se voit alors prendre en charge la part patronale du ticket restaurant à laquelle il doit ajouter la différence avec le montant prévu par la convention collective des ouvriers du bâtiment de sa région.

Prenons l’exemple d’une convention collective régionale BTP qui prévoit une prime de panier de 9 euros, si le ticket restaurant a une valeur faciale de 8.50 euros et que la répartition de la prise en charges des tickets-restaurant est fixée à 40-60% par l’entreprise alors l’indemnité différentielle de panier sera de 9 – (8.50 x 60%) = 3.90 euros.

Attention à bien respecter les limites de prise en charges patronales pour les tickets restaurants, soit 5.54 euros en 2021.

Avantage des tickets-restaurant

Les tickets-restaurant étant intégralement non soumis aux cotisations sociales et fiscales (dans le respect des limites légales) ils sont donc très avantageux lorsque le salarié a opté pour l’abattement 10 % BTP.

Sur le même sujet

Calcul exonération Lodéom
Paie pratique
Calcul exonération cotisation Lodéom 2022 14 janvier 2022

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 a apporté des modifications concernant le dispositif d’exonération de cotisations dite « Lodéom » spécifiques aux employeurs d’Outre-mer. Passons en revue le mode de calcul de l’exonération Lodéom et les nouveautés à prendre en compte dès le 1er janvier 2022. Cotisations exonérées Lodéom Les cotisations et contributions […]

Exonération Lodéom
Paie pratique
Exonération Lodéom 2022 : les modalités de calcul 14 janvier 2022

Depuis la suppression des dispositifs CICE et CITS au 1er janvier 2019, le gouvernement a voulu renforcer l’exonération spécifique aux employeurs situés en Outre-mer (exonération dite « LODéOM »). Suite au décret publié au JO le 31 décembre 2021 en application de la loi de financement de la Sécurité sociale 2022, voici les modalités de calcul des […]

Convention collective de la propreté
Paie pratique
Convention collective de la propreté : grille de salaire 2022 12 janvier 2022

La convention collective de la propreté (Brochure 3173, IDCC 3043) s’applique aux entreprises exerçant une activité de nettoyage de locaux et/ou de nettoyage à domicile (moquettes, tapis, rideaux etc.). Voici par la suite les nouvelles valeurs des salaires minima, primes et indemnités des salariés à prendre en compte en 2022. Vous souhaitez externaliser la paie […]

FacebookTwitterLinkedInEmail