Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Assiettes et cotisations forfaitaires pour 2018

21 mars 2018 par Alexandra Maftei - Lecture 3 min.

La CNAV nous  informe grâce à une circulaire, sur plusieurs assiettes applicables en 2018. Voici une petite synthèse des principales valeurs forfaitaires valables cette année.

forfaitaires

FORMATEURS OCCASIONNELS

Selon la définition de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, les formateurs occasionnels dispensent des cours au titre de la formation professionnelle ou dans des établissements d’enseignement à raison d’un maximum de 30 jours civils par année et par organisme de formation d’enseignement.

Les cotisations dues pour l’emploi de formateurs occasionnels, peuvent être calculées sur une base forfaitaire, lorsque la rémunération n’excède pas un certain plafond. Voici les valeurs des salaires forfaitaires pour 2018.

Montant de la rémunération brute journalière Base journalière de cotisations
Inférieure à 182 € 56,42 €
De 182 € à 363 € 171,08 €
De 364 € à 545 € 285,74 €
De 546 € à 727 € 398,58 €
De 728 € à 909 € 513,24 €
De 910 € à 1 091 € 591,50 €
De 1 092 € à 1 273 € 698,88 €
De 1 274 € à 1 819 € 804,44 €
Supérieure ou égale ou à 1 819 € salaire réel

VENDEURS A DOMICILE

La vente à domicile est un mode de vente spécifique où le fournisseur s’organise pour prospecter et vendre des  services ou produits directement aux particuliers.

Conformément à l’arrêté ministériel du 31 mai 2001, les cotisations forfaitaires et les salaires forfaitaires des personnes assurant la vente de produits et services à domicile sont fixés à partir du salaire plafond de la Sécurité sociale

Les rémunérations brutes trimestrielles des vendeurs à domicile qui sont inférieures à 3 PSS avant abattement pour frais professionnels, ne versent pas de cotisations. Les rémunérations versées sont considérées comme représentatives de frais professionnels.

Rémunérations trimestre civil < 1 456 €


Salaire brut / trim après abattement pour frais professionnels Cotisation forfaitaire trimestrielle à la charge de l’assuré Montant du report au compte carrière
Inférieur à 546 € 8 € 54 €
De 546,00 € à 1 091 € 17 € 109 €
De 1 092 € € à 1 455 € 50 € 327 €

Rémunérations trimestre civil ≥ 1 456 €


Salaire brut / trim après abattement pour frais professionnels Salaire forfaitaire trimestriel
De 1 456 € à 1 819 € 637 €
De 1 820 € à 2 183 € 819 €
De 2 184 € à 2 365 € 1 001 €
De 2 366 € à 2 729 € 1 274 €
De 2 730 € à 2 911 € 1 456 €
De 2 912 € à 3 275 € 1 729 €
De 3 276 € à 3 457 € 2 002 €
De 3 458 € à 3 821 € 2 457 €
De 3 822 € à 4 003 € 2 730 €
De 4 004 € à 4 367 € 3 185 €
De 4 368 € à 4 549 € 3 549 €
De 4 550 € à 4 913 € 3 913 €
Supérieur à 4 913 € Salaire réel

SALAIRES FORFAITAIRES PERSONNEL HCR 2018 RÉMUNÉRÉ AU POURBOIRE

tableaux

Rappel sur le classement professionnel :

  • Personnel de 1ère catégorie : employés de lavabos et vestiaires, commis de suite, sommelier verseur, commis débarrasseur, commis de bar, homme et femme toutes – mains ;
  • Personnel de 2ème catégorie : groom, chasseur, portier, fille de salle, garçon de restaurant, de comptoir, limonadier, de café, sommelier de salle, chef de rang ;
  • Personnel de 3ème catégorie : chef sommelier, maître d’hôtel et chef, trancheur, barman et chef, chef de rang et garçon de restaurant des restaurants de tourisme 4 étoiles

L’actualité

Paie pratique
Rémunération apprenti : que prévoit la loi Avenir Professionnel ? 6 septembre 2019

La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 apporte différentes modifications aux contrats d’apprentissage. Une de ces modifications concerne la rémunération des apprentis en entreprise. Le décret n°2018-1347 du 28 décembre 2018 fait acte d’une revalorisation de la grille salariale des apprentis. Cette revalorisation concerne tous les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er janvier […]

Paie pratique
Sous-traitance de la paie : comment ça marche ? 5 septembre 2019

Externaliser la gestion de la paie signifie confier à une société spécialisée le calcul et la création des bulletins de salaire, ainsi que la gestion des déclarations sociales. Avec la sous-traitance de la paie, certaines autres tâches liées à l’administration du personnel et toutes les obligations qui en découlent sont également éliminées : effectuer les Déclarations […]

Paie pratique
Emploi-retraite 2019 : mode d’emploi du système de cumul 29 août 2019

Avec la conjoncture économique actuelle, de plus en plus de personnes retraitées décident de reprendre le travail, afin d’apporter un complément à leur retraite. On parle alors d’un recours au cumul emploi-retraite. Ce système est bien évidemment soumis à différentes conditions et nécessite plusieurs démarches pour en bénéficier. Dans cet article, nous vous expliquons en […]

FacebookTwitterLinkedInEmail