Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

DSN et droit d’accès aux données personnelles (CNIL)

20 juin 2014 par Lavinia Burcea - Lecture 2 min.

La DSN (Déclaration sociale nominative) permet aux employeurs de transmettre de manière dématérialisée, en une seule fois par mois et en un point unique, les données de rémunération de chacun de ses salariés. Ce dispositif permet de simplifier et de sécuriser la transmission des données salarié.

DSN : RECTIFICATION DES DONNÉES SALARIÉ

Conformément à la loi « Informatique et Libertés », chaque salarié peut exercer son droit d’accès à ses données personnelles et de demander une rectification de celles-ci. Le tableau ci-dessous présente la liste des organismes auquel il pourra s’adresser en fonction de la catégorie de données concernées.

Les rectifications portants sur la rémunération, un arrêt de travail ou sur le motif de rupture du contrat de travail, l’organisme concerné prend contact avec l’employeur. Si nécessaire, ce dernier effectuera la modification, afin qu’elle soit enregistrée correctement dans les données DSN.

Catégorie de données A qui s’adresser? Comment?
Données relatives à l’identité

  • Noms
  • Prénoms
  • Date et lieu de naissance
  • Numéro de sécurité sociale
A la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVT)Ou pour les salariés agricoles A la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) Adresser un courrier au service «Informatique et Libertés» de la CNAVTS ou de la CCMSA
Données relatives à l’emploi et au contrat de travail
Données relatives à la rémunération
Données relatives aux dates d’arrêt de travail pour maladie, maternité, paternité ou adoption A la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) dont dépend le salariéOu à la caisse générale de sécurité sociale (CGSS) dans les DOMOu pour les salariés agricoles à la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) Adresser un courrier au service «Informatique et Libertés» de la CPAM, de la CGSS ou de la CCMSA
Données relatives à la fin du contrat Direction générale de Pôle emploiEt Organismes complémentaires (mutuelle, sociétés d’assurance, institutions de prévoyance) Adresser un courrier au service «Informatique et Libertés» de la Direction générale de Pôle emploiEt à celui de chaque organisme complémentaire concerné

 

ADRESSES UTILES :

■        CNAVTS : 110, avenue de Flandre, 75951 Paris Cedex 19

■        CCMSA : Les Mercuriales, 40, rue Jean Jaurès, 93547 Bagnolet Cedex

■        Pôle Emploi (Direction générale) : 1, avenue du docteur Gley, 75020 Paris

Afin de faciliter l’examen de la demande, il est conseillé au salarié de mentionner son numéro de sécurité sociale dans le courrier et de joindre une photocopie d’un titre d’identité comportant sa signature.

LIENS UTILES

LIRE AUSSI

– Jeu-concours pour la marque internationale Rue de la Paye
Test utilisateur de notre nouvelle interface de paie en ligne
Charges sociales : ce qui pourrait changer en 2015-2016
Charges patronales, salaire net imposable, net à payer : Comparaison 2012 vs 2014
Salaire minimum conventionnel : risques pour l’employeur

Tags:

L’actualité

Paie pratique
Délai de carence Pôle emploi : modalités de calcul 22 août 2019

Suite à la rupture du contrat de travail, le salarié privé de son emploi doit s’inscrire au Pôle emploi afin de toucher le chômage. Mais il ne recevra pas son Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) immédiatement. Il doit attendre l’écoulement d’un délai de carence, auquel peuvent s’ajouter des différés d’indemnisation. Voici donc tout ce […]

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

FacebookTwitterLinkedInEmail