Conseils RH

Validation des acquis de l’expérience (VAE) et CPF

13 mars 2014 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.
VAE et CPF

La nouvelle loi sur la formation professionnelle crée le Compte personnel de formation (CPF).Ce compte est entre autre utilisable pour accompagner la validation des acquis de l’expérience. La VAE permet de certifier par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

CONDITIONS DE LA VAE

Pour en bénéficier, le demandeur doit justifier de minimum 3 ans d’expérience qu’elle soit salariée, non salariée ou bénévole. Les périodes de formation et de stage n’entrent pas dans le calcul. Chacun peut obtenir une certification, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut ou son niveau de formation.

La VAE permet d’obtenir :

  • un diplôme ou titre professionnel délivré par l’État
  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur
  • un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire
  • un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle

COMMENT DEMANDER UNE VAE

Les centres et les Points Information Conseil (PIC) accompagnent les candidats dans leur projet de VAE. Les PIC analysent la pertinence du projet et proposent des options de financement.

Le candidat dépose un dossier de VAE comprenant des justificatifs de l’expérience, des formations et des diplômes obtenus, à l’organisme qui délivre la certification (Centre de formation, école, …)

Un jury d’évaluation se réuni pour décider de la validation de la certification. Celle-ci peut être refusée, ou partiellement validée. Si la validation est totale, le candidat obtient le même diplôme ou certification que s’il avait suivi la formation. Le dossier peut être complété par un entretien avec le jury ou par une mise en situation professionnelle. Si la validation est partielle, le jury précisera les compétences qui feront l’objet d’une évaluation complémentaire. le candidat dispose de 5 ans pour passer ce contrôle.

UTILISER LE CPF POUR UNE VAE

Pour présenter son dossier, participer à un entretien ou une mise en situation professionnelle, le salarié peut prendre 24 heures sur son DIF ou sur son compte personnel de formation. Il peut aussi bénéficier d’une aide à la formulation et à la constitution du dossier ainsi que d’une préparation à l’entretien financée par son OPCA (organisme paritaire collecteur agréé).

Sur le même sujet

Congés pour évènements familiaux
Conseils RH
Congés exceptionnels pour événements familiaux 20 mai 2022

Un de vos salariés se marie cette année ? Un décès l’oblige à s’absenter de l’entreprise ? La loi Travail a amélioré le régime des congés pour événements familiaux pour de nombreux salariés. Quelles sont les raisons familiales pour lesquelles vous devez autoriser l’absence et maintenir le salaire ? Voici les différents congés pour évènements […]

dpae
Conseils RH
La déclaration préalable à l’embauche (DPAE) 17 mai 2022

La déclaration préalable à l’embauche(DPAE) remplace la déclaration unique d’embauche (DUE) depuis le 1er août 2011. Elle est obligatoire et doit être faite par l’employeur à l’Urssaf dans les 8 jours qui précèdent l’embauche de salarié. Elle a l’avantage de regrouper 6 formalités liées à l’embauche. LA DPAE : UNE FORMALITÉ OBLIGATOIRE Il faut déclarer […]

licenciement sans cause réelle et sérieuse
Conseils RH
Barème Macron : plafonds des indemnités 16 mai 2022

Lorsqu’un salarié est licencié de son emploi et que ce licenciement est prononcé comme abusif, celui-ci a droit à des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. Le montant de ces indemnités est plafonné et déterminé par un barème appelé « Barème Macron ». Fortement contesté et parfois même écarté par certains juges depuis […]

FacebookTwitterLinkedInEmail