Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Conseils RH

Validation des acquis de l’expérience et CPF

13 mars 2014 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.

La nouvelle loi sur la formation professionnelle crée le Compte personnel de formation. Ce compte est entre autre utilisable pour accompagner la validation des acquis de l’expérience. La VAE permet de certifier par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

CONDITIONS DE LA VAE

Pour en bénéficier, le demandeur doit justifier de minimum 3 ans d’expérience qu’elle soit salariée, non salariée ou bénévole. Les périodes de formation et de stage n’entrent pas dans le calcul. Chacun peut obtenir une certification, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut ou son niveau de formation.

La VAE permet d’obtenir :

  • un diplôme ou titre professionnel délivré par l’État
  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur
  • un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire
  • un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle

COMMENT DEMANDER UNE VAE

Les centres et les Points Information Conseil (PIC) accompagnent les candidats dans leur projet de VAE. Les PIC analysent la pertinence du projet et proposent des options de financement.

Le candidat dépose un dossier de VAE comprenant des justificatifs de l’expérience, des formations et des diplômes obtenus, à l’organisme qui délivre la certification (Centre de formation, école, …)

Un jury d’évaluation se réuni pour décider de la validation de la certification. Celle-ci peut être refusée, ou partiellement validée. Si la validation est totale, le candidat obtient le même diplôme ou certification que s’il avait suivi la formation. Le dossier peut être complété par un entretien avec le jury ou par une mise en situation professionnelle. Si la validation est partielle, le jury précisera les compétences qui feront l’objet d’une évaluation complémentaire. le candidat dispose de 5 ans pour passer ce contrôle.

UTILISER LE DIF OU LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION POUR UNE VAE

Pour présenter son dossier, participer à un entretien ou une mise en situation professionnelle, le salarié peut prendre 24 heures sur son DIF ou sur son compte personnel de formation. Il peut aussi bénéficier d’une aide à la formulation et à la constitution du dossier ainsi que d’une préparation à l’entretien financée par son OPCA (organisme paritaire collecteur agréé).

Sur le même sujet

Conseils RH
Contrat unique d’insertion : CUI-CAE et CUI-CIE 5 août 2020

Le contrat unique d’insertion (CUI) associe formation et aide financière pour faciliter l’embauche de personnes dont les candidatures sont habituellement rejetées. Il se divise en deux catégories : le contrat initiative emploi (CUI-CIE), qui concerne le secteur marchand industriel et commercial, et le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE), qui s’adresse au secteur non marchand, public […]

Conseils RH
Protéger ses salariés pendant la canicule 30 juillet 2020

En tant qu’employeur, vous vous devez de veiller à la santé et à la sécurité de vos salariés. En cas de vague de fortes chaleurs ou de canicule, c’est à vous de prendre les mesures nécessaires pour protéger vos salariés face aux risques liés aux températures élevées et prévenir les accidents du travail qui peuvent […]

Conseils RH
Le droit à la déconnexion : quelles modalités ? 29 juillet 2020

L’omniprésence du digital dans les entreprises peut empiéter sur la vie privée du salarié. Pour éviter cette intrusion, un droit « à la déconnexion » figure dans le Code du Travail. Il a pour objectif de permettre le respect des temps de repos et de congés du salarié, ainsi que de respecter sa vie personnelle et familiale. […]

FacebookTwitterLinkedInEmail