Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Modification du taux du CICE au 1er janvier 2018

6 décembre 2017 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 1 min.

Applicable depuis le 1er janvier 2013, le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi ou CICE est un avantage fiscal dont peuvent bénéficier les entreprises, à condition qu’elles embauchent des salariés. La loi de finances pour 2019 le remplace par un allègement de charges. En attendant, voici les conditions applicables en 2018.

LE CICE EN 2018

La loi de finances pour 2018, ramène le taux du CICE de 7 % à 6 % cette année. Les entreprises peuvent ainsi déduire de leur impôt sur les bénéfices un crédit d’impôt égal à 6 % des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2018.

Le cadre du dispositif garde les mêmes conditions concernant les rémunérations éligibles : uniquement celles n’excédant pas 2,5 fois le SMIC seront prises en compte (c’est à dire les rémunérations mensuelles inférieures à 3 746,18 € en 2018). Des explications plus détaillées sur le calcul 2018 du Crédit d’impôt compétitivité emploi sont disponibles ici.

Voici également les entreprises qui peuvent en bénéficier ainsi que les salariés éligibles.

Pour information, le taux spécifique de 9 % applicable dans les DOM-TOM n’a pas été modifié.

ASSIETTE DU CICE : COMMENT LA DÉCLARER EN DSN ?

Le montant à reporter sur la déclaration URSSAF correspond au montant cumulé de la masse salariale éligible au CICE, à savoir la somme des montants suivants :

  • montant correspondant aux périodes antérieures à la déclaration en cours;
  • montant correspondant à la période faisant l’objet de la déclaration en cours.

Ainsi, sur chaque DSN figurera le montant de la masse salariale calculé depuis le mois de janvier et non le montant correspondant à la période déclarée. L’effectif des salariés à reporter sur la déclaration URSSAF correspond au nombre total de salariés au titre desquels l’employeur a bénéficié du CICE depuis le début de l’année civile.

Tags:

Sur le même sujet

Actualité paie
Coronavirus : indemnité complémentaire, salariés vulnérables et garde d’enfant 4 août 2020

Lorsqu’un salarié est en arrêt de travail car il est malade du coronavirus, l’assurance maladie n’applique plus de délai de carence pour le versement des IJSS. Un décret paru au JO le 10 mars 2020 suspend également le délai de carence pour le versement des indemnités complémentaires par l’employeur. Ce décret simplifie également la procédure […]

Actualité paie
Le dispositif d’activité partielle de longue durée 3 août 2020

La loi du 17 juin 2020 a institué le dispositif d’activité partielle de longue durée. Ce dispositif spécifique d’activité partielle permet à l’entreprise confrontée à une lourde réduction d’activité de réduire ses horaires de travail. L’entreprise sera indemnisée, mais devra en contrepartie s’engager à maintenir l’emploi. Les différentes modalités et règles d’indemnisation ont été précisées […]

Actualité paie
Chômage partiel : enquête massive contre la fraude 31 juillet 2020

La crise sanitaire du coronavirus a contraint un grand nombre d’entreprises à recourir au chômage partiel. Ce dispositif, pris en charge par l’État, a coûté plusieurs milliards d’euros au total. Pour limiter le plus possible le coût total du dispositif, le Gouvernement a décidé de renforcer les contrôles en cas de mise en chômage partiel. […]

FacebookTwitterLinkedInEmail