Actualité paie

Modification du taux du CICE au 1er janvier 2018

6 décembre 2017 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture < 1 min.
CICE

Applicable depuis le 1er janvier 2013, le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi ou CICE est un avantage fiscal dont peuvent bénéficier les entreprises, à condition qu’elles embauchent des salariés. La loi de finances pour 2019 le remplace par un allègement de charges. En attendant, voici les conditions applicables en 2018.

LE CICE EN 2018

La loi de finances pour 2018, ramène le taux du CICE de 7 % à 6 % cette année. Les entreprises peuvent ainsi déduire de leur impôt sur les bénéfices un crédit d’impôt égal à 6 % des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2018.

Le cadre du dispositif garde les mêmes conditions concernant les rémunérations éligibles : uniquement celles n’excédant pas 2,5 fois le SMIC seront prises en compte (c’est à dire les rémunérations mensuelles inférieures à 3 746,18 € en 2018). Des explications plus détaillées sur le calcul 2018 du Crédit d’impôt compétitivité emploi sont disponibles ici.

Voici également les entreprises qui peuvent en bénéficier ainsi que les salariés éligibles.

Pour information, le taux spécifique de 9 % applicable dans les DOM-TOM n’a pas été modifié.

ASSIETTE DU CICE : COMMENT LA DÉCLARER EN DSN ?

Le montant à reporter sur la déclaration URSSAF correspond au montant cumulé de la masse salariale éligible au CICE, à savoir la somme des montants suivants :

  • montant correspondant aux périodes antérieures à la déclaration en cours;
  • montant correspondant à la période faisant l’objet de la déclaration en cours.

Ainsi, sur chaque DSN figurera le montant de la masse salariale calculé depuis le mois de janvier et non le montant correspondant à la période déclarée. L’effectif des salariés à reporter sur la déclaration URSSAF correspond au nombre total de salariés au titre desquels l’employeur a bénéficié du CICE depuis le début de l’année civile.

Tags:

Sur le même sujet

Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ?
Actualité paie
Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ? 18 octobre 2021

Présenté fin septembre en Conseil des ministres, le Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2022 poursuit la politique du gouvernement et du PLF de 2021. Ce dernier vise à soutenir les petites entreprises, avec un budget orienté vers la reprise de l’activité et le rétablissement des finances publiques. Le Projet de Loi de Finances […]

Congé paternité : tout ce qu'il faut savoir
Actualité paie
Congé paternité : tout ce qu’il faut savoir 18 octobre 2021

Lorsqu’un salarié devient père, il bénéficie d’un congé de paternité afin d’être présent auprès de la mère et de son nouvel enfant. Le PLFSS 2021 étend sa durée au 1er juillet 2021 pour un total de 25 jours, en plus d’autres modifications. Ces dispositions s’appliquent pour tous les enfants nés à partir de cette date […]

CSP
Actualité paie
Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) reconduit jusqu’au 31 décembre 2022 14 octobre 2021

Dans le cadre d’un licenciement économique, certains employeurs doivent proposer un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) à leurs salariés. Conçu comme un dispositif pour accélérer le retour à l’emploi, il vient d’être prolongé une nouvelle fois, jusqu’au 31 décembre 2022. CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP) : MODE D’EMPLOI Les entreprises de moins de 1000 salariés […]

FacebookTwitterLinkedInEmail