Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

STAGIAIRES : Calcul de la gratification et franchise d’exonération

15 septembre 2016 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.

La circulaire ACOSS publié cet été présente aussi des nouvelles précisions par rapport au régime social des gratifications qui peuvent être allouées aux stagiaires. En résumé, le calcul de la gratification minimale des stagiaires a changé à partir du 1er septembre 2015, ainsi que le montant de l’exonération de cotisations sociales.

CALCUL DE LA GRATIFICATION ET FRANCHISE D’EXONERATION


Gratification minimale par heure de présence effective

Exonération de cotisations sociales

ENTRE 01/12/2014 – 31/08/2015 13,75% * PSS horaire = 3,30 € Dans la limite de 3,30 € par heure effectuée
ENTRE 01/09/2015 – 31/12/2017 15% * PSS horaire = 3,60 € Dans la limite de 3,60 € par heure effectuée

 

Pour le stagiaire n’ayant pas le statut de salarié, même dans le cas où la gratification versée dépasse le seuil de franchise, les contributions d’assurance chômage et organisation syndicale ne sont pas dues.

La part de  gratification qui dépasse le seuil de franchise ne bénéficie pas du taux réduit de cotisations d’allocations familiales.

VERSEMENT DE LA GRATIFICATION

Ils existent désormais deux possibilités pour le versement de la gratification aux stagiaires:

  • Versement chaque mois d’une gratification correspondant au nombre d’heures réellement effectuées  (donc un montant différent chaque mois)
  • Lissage des sommes qui seront dues sur la totalité de la durée du stage, afin de verser chaque mois  le même montant au stagiaire

Pour appliquer la deuxième option, la convention de stage doit indiquer le nombre d’heures  à effectuer au cours de la totalité du stage. Un réajustement  ou une régularisation sera opéré en cas d’interruption temporaire ou définitive du stage.

DÉTERMINATION DE LA DURÉE DE STAGE

La durée maximale des stages est appréciée en tenant compte de la présence effective du stagiaire au sein de l’organisme d’accueil (congés et autorisations d’absence dus pour grossesse, paternité, adoption).  Ainsi, les jours de congés et autorisations d’absence prévus dans la convention sont pris en compte pour déterminer cette durée maximale.

Pour le décompte de la durée maximale de 6 mois, le mode de calcul de la présence effective su stagiaire au sein de l’organisme d’accueil s’effectue  selon les modalités suivantes :

  • 7 heures (en continu ou pas) équivalent à 1 jour
  • 22 jours (en continu ou pas) équivalent à 1 mois

La durée totale maximale d’un stage est de 6 mois, alors l’équivalent de 924 heures ou 132 jours.

Pour toute demande sur nos services d’externalisation de la paie, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de paie Rue de la Paye au 01 44 06 07 97.

L’actualité

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

Paie pratique
Le surcroît d’activité dans l’entreprise 11 juillet 2019

Selon son secteur d’activité, une entreprise peut connaître des périodes de surcroît d’activité. Pour supporter cette période intensive, l’employeur peut avoir recours à l’embauche de salariés occasionnels. Toutefois, cette initiative d’embauche n’est pas sans conditions, ni sans obligations employeurs. Obligations de l’employeur Pour toute embauche, même celles qualifiées «  d’extra », l’employeur doit impérativement effectuer une […]

FacebookTwitterLinkedInEmail