Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Scandale en DSN : sociétés de St Barthélemy rattachées à la MSA Sèvres Vienne

6 novembre 2017 par Adrien Coûteaux - Lecture 2 min.

Les fiascos de la DSN et de la gestion par l’administration française n’en finissent plus et récemment c’est une nouvelle décision aberrante de notre administration qui désespère les experts comptables et gérants de sociétés de la petite île  française de St Barthélemy. Dorénavant, les cotisations de sécurité sociale seront couvertes en métropole, par la MSA Sèvres Vienne.

MSA Sèvres Vienne

RATTACHEMENT À LA MSA  SÈVRES VIENNE EN ST BARTHÉLEMY : UN GRAND FIASCO

Les notables de l’île ont en effet eu la mauvaise surprise après des mois difficiles en raisons des récentes catastrophes naturelles, de se faire imposer à partir de juillet 2017 un passage de la CGSS de la Guadeloupe à laquelle St Barthélemy était rattaché jusqu’à présent vers la caisse MSA Sèvres Vienne.

Pour des raisons politiques la CGSS Guadeloupe ne traitera plus les cotisations de sécurité sociale et ces dernières seront couvertes par la MSA Sèvres Vienne, donc en métropole. Une logique qui peut porter à confusion, provocant des cas plus loufoques  les uns que les autres. Nous pouvons à présent voir des dossiers intermittents du spectacle agricole, coiffure agricole etc.

Mais la « simplification » de la DSN ne s’arrête pas là. En effet, après avoir  effectué l’ensemble des modifications nécessaires pour respecter les nouvelles directives dans les délais pour les cotisations URSSAF, les sociétés de l’île se retrouvent aujourd’hui prises au dépourvu. Les cotisations retraite qui étaient depuis janvier 2017 traitées par l’AG2R de Guadeloupe en DSN ne sont plus traités. Les conventions de gestion et les accords entre les caisses (MSA/CGRR/AGIRC-ARCCO)  n’ayant pas été trouvées,  personne ne collecte les cotisations retraite en DSN.

PAS DE COMMUNICATION, RETOUR AUX DUCS PAPIER…

Comble de l’ironie, ni la caisse MSA, ni la caisse de retraite n’ont jugés opportun de communiquer ces informations à leurs clients.  Pas de courrier, pas d’émail, ni même un message d’information sur la page d’accueil de leur site internet.

Les sociétés doivent donc faire parvenir les DUCS papier à la caisse de retraite afin que leurs cotisations soient prises en compte et faire parvenir une DADS-U en fin d’année.

Nous sommes donc  dans une situation où pour des raisons politiques, un système qui fonctionnait non pas sans mal depuis janvier 2017 a été totalement détérioré pour se retrouver dans une situation intolérable qui nous ramène un an en arrière avec des DUCS et des DADS.

Tags:

Sur le même sujet

Actualité paie
Chômage partiel de longue durée : un nouveau dispositif 30 juin 2020

Depuis le début de la crise sanitaire, le dispositif d’activité partielle (ou chômage partiel) a été mis en place pour un grand nombre d’entreprises. A l’issue d’une rencontre avec les organisations patronales et syndicales le 24 juin 2020, le Gouvernement a dévoilé un nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée, applicable dès le 1er juillet […]

Actualité paie
La rémunération du salarié en activité partielle 25 juin 2020

Lorsqu’une entreprise décide d’avoir recours à l’activité partielle, ses salariés subissent une perte de salaire, notamment en raison de la réduction de leurs temps de travail. Ils devront être indemnisés par l’employeur. Ce-dernier recevra ensuite une allocation d’activité partielle de la part de l’État. Rémunération lors de l’activité partielle En période d’activité partielle, l’employeur se […]

Actualité paie
Travail de nuit : la réglementation applicable 22 juin 2020

Le Code du travail assure la sécurité et la santé des salariés en encadrant le travail de nuit qui est par nature exceptionnel. Quelles sont les règles spécifiques pour être considéré comme travailleur de nuit ? Quelle est la durée maximale de travail ? Nous faisons le point sur les règles en vigueur. TRAVAIL DE NUIT […]

FacebookTwitterLinkedInEmail