Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Scandale en DSN : sociétés de St Barthélemy rattachées à la MSA Sèvres Vienne

6 novembre 2017 par Adrien Coûteaux - Lecture 2 min.

Les fiascos de la DSN et de la gestion par l’administration française n’en finissent plus et récemment c’est une nouvelle décision aberrante de notre administration qui désespère les experts comptables et gérants de sociétés de la petite île  française de St Barthélemy. Dorénavant, les cotisations de sécurité sociale seront couvertes en métropole, par la MSA Sèvres Vienne.

MSA Sèvres Vienne

RATTACHEMENT À LA MSA  SÈVRES VIENNE EN ST BARTHÉLEMY : UN GRAND FIASCO

Les notables de l’île ont en effet eu la mauvaise surprise après des mois difficiles en raisons des récentes catastrophes naturelles, de se faire imposer à partir de juillet 2017 un passage de la CGSS de la Guadeloupe à laquelle St Barthélemy était rattaché jusqu’à présent vers la caisse MSA Sèvres Vienne.

Pour des raisons politiques la CGSS Guadeloupe ne traitera plus les cotisations de sécurité sociale et ces dernières seront couvertes par la MSA Sèvres Vienne, donc en métropole. Une logique qui peut porter à confusion, provocant des cas plus loufoques  les uns que les autres. Nous pouvons à présent voir des dossiers intermittents du spectacle agricole, coiffure agricole etc.

Mais la « simplification » de la DSN ne s’arrête pas là. En effet, après avoir  effectué l’ensemble des modifications nécessaires pour respecter les nouvelles directives dans les délais pour les cotisations URSSAF, les sociétés de l’île se retrouvent aujourd’hui prises au dépourvu. Les cotisations retraite qui étaient depuis janvier 2017 traitées par l’AG2R de Guadeloupe en DSN ne sont plus traités. Les conventions de gestion et les accords entre les caisses (MSA/CGRR/AGIRC-ARCCO)  n’ayant pas été trouvées,  personne ne collecte les cotisations retraite en DSN.

PAS DE COMMUNICATION, RETOUR AUX DUCS PAPIER…

Comble de l’ironie, ni la caisse MSA, ni la caisse de retraite n’ont jugés opportun de communiquer ces informations à leurs clients.  Pas de courrier, pas d’émail, ni même un message d’information sur la page d’accueil de leur site internet.

Les sociétés doivent donc faire parvenir les DUCS papier à la caisse de retraite afin que leurs cotisations soient prises en compte et faire parvenir une DADS-U en fin d’année.

Nous sommes donc  dans une situation où pour des raisons politiques, un système qui fonctionnait non pas sans mal depuis janvier 2017 a été totalement détérioré pour se retrouver dans une situation intolérable qui nous ramène un an en arrière avec des DUCS et des DADS.

Tags:

L’actualité

Actualité paie
Age de départ à la retraite : que prévoit la réforme 2019 ? 9 août 2019

La grande réforme des retraites annoncée pendant la campagne présidentielle de Macron est en route. Elle devrait entrer en vigueur en 2025. Une uniformisation des règles de calcul des pensions est souhaitée, quel que soit le régime de retraite auquel on est affilié. Nous avons déjà passé en revue les grandes axes des changements à […]

Actualité paie
Réforme assurance chômage : le système de bonus-malus 5 août 2019

Dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage annoncée par le gouvernement, un système de bonus-malus sera mis en place d’ici 2021 pour limiter les recours des entreprises aux contrats à court-terme. Selon le secteur d’activité, une entreprise pourra voir son taux de contribution patronale d’assurance chômage varier de 3% à 5,05% en fonction […]

Actualité paie
Reforme de la formation professionnelle : les changements 2019 31 juillet 2019

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » (n° 2018-771 du 5 septembre 2018) réforme la formation professionnelle en profondeur. Voici les points clés de cette réforme, entrés en vigueur dès cette année ou attendus en 2020, voire 2021. LA MONÉTISATION DU CPF A compter de cette année, le CPF n’est […]

FacebookTwitterLinkedInEmail