Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Scandale en DSN : sociétés de St Barthélemy rattachées à la MSA Sèvres Vienne

6 novembre 2017 par Adrien Coûteaux - Lecture 2 min.

Les fiascos de la DSN et de la gestion par l’administration française n’en finissent plus et récemment c’est une nouvelle décision aberrante de notre administration qui désespère les experts comptables et gérants de sociétés de la petite île  française de St Barthélemy. Dorénavant, les cotisations de sécurité sociale seront couvertes en métropole, par la MSA Sèvres Vienne.

MSA Sèvres Vienne

RATTACHEMENT À LA MSA  SÈVRES VIENNE EN ST BARTHÉLEMY : UN GRAND FIASCO

Les notables de l’île ont en effet eu la mauvaise surprise après des mois difficiles en raisons des récentes catastrophes naturelles, de se faire imposer à partir de juillet 2017 un passage de la CGSS de la Guadeloupe à laquelle St Barthélemy était rattaché jusqu’à présent vers la caisse MSA Sèvres Vienne.

Pour des raisons politiques la CGSS Guadeloupe ne traitera plus les cotisations de sécurité sociale et ces dernières seront couvertes par la MSA Sèvres Vienne, donc en métropole. Une logique qui peut porter à confusion, provocant des cas plus loufoques  les uns que les autres. Nous pouvons à présent voir des dossiers intermittents du spectacle agricole, coiffure agricole etc.

Mais la « simplification » de la DSN ne s’arrête pas là. En effet, après avoir  effectué l’ensemble des modifications nécessaires pour respecter les nouvelles directives dans les délais pour les cotisations URSSAF, les sociétés de l’île se retrouvent aujourd’hui prises au dépourvu. Les cotisations retraite qui étaient depuis janvier 2017 traitées par l’AG2R de Guadeloupe en DSN ne sont plus traités. Les conventions de gestion et les accords entre les caisses (MSA/CGRR/AGIRC-ARCCO)  n’ayant pas été trouvées,  personne ne collecte les cotisations retraite en DSN.

PAS DE COMMUNICATION, RETOUR AUX DUCS PAPIER…

Comble de l’ironie, ni la caisse MSA, ni la caisse de retraite n’ont jugés opportun de communiquer ces informations à leurs clients.  Pas de courrier, pas d’émail, ni même un message d’information sur la page d’accueil de leur site internet.

Les sociétés doivent donc faire parvenir les DUCS papier à la caisse de retraite afin que leurs cotisations soient prises en compte et faire parvenir une DADS-U en fin d’année.

Nous sommes donc  dans une situation où pour des raisons politiques, un système qui fonctionnait non pas sans mal depuis janvier 2017 a été totalement détérioré pour se retrouver dans une situation intolérable qui nous ramène un an en arrière avec des DUCS et des DADS.

Tags:

L’actualité

Actualité paie
Taux bureau 2019 : fin de la période de transition. 24 juin 2019

Dans le cadre de la couverture des accidents du travail, l’employeur pouvait avoir droit à un taux réduit pour son personnel administratif : le taux bureau. Ce système a été réformé par un arrêté, début 2017, qui vise à le remplacer par un taux « fonction support ». Le Groupement d’Intérêt Public Modernisation des Déclaration Sociales, ou GIP-MDS, […]

Actualité paie
Assurance chômage : les annonces du gouvernement 19 juin 2019

Le 18 juin 2019, le gouvernement a présenté sa réforme de l’assurance chômage. Elle a pour objectifs de réduire de 250 000 le nombre de demandeurs d’emploi d’ici 2021 et d’assurer 3,4 milliards d’euros d’économies. Comment cette réforme compte-t-elle atteindre ces objectifs ? Les principales mesures dans notre article. Bonus-Malus et taxe sur les CDD d’Usage […]

Actualité paie
Redressements URSSAF pour travail dissimulé : nouveaux chiffres publiés 22 mai 2019

Une note de presse du réseau des URSSAF datée de 2 mai 2019 communique sur les bons résultats obtenus dans la lutte contre le travail dissimulé en 2018. Des redressements record ont été infligés l’année dernière aux entreprises qui fraudent pour ne pas payer les charges sociales. Passage en revue des chiffres clés ainsi que […]

FacebookTwitterLinkedInEmail