Actualité paie

Sécurité Sociale et BTP : le passage au 100% santé

5 juillet 2019 par Vincent Langlois - Lecture 2 min.
Sécurité Sociale et BTP : le passage au 100% santé

Dans la loi de financement de la Sécurité Sociale 2019 est inscrite une réforme dite « 100% santé » pour le secteur du BTP. Il s’agît d’une liste des prestations bénéficiant du remboursement intégral. Cette réforme sera mise en place à partir du 1er janvier 2020 pour être pleinement établie en 2021.

Pourquoi cette réforme de la Sécurité Sociale autour du BTP ?

L’objectif principale de cette réforme est de donner l’accès à tous les assurés à des soins de qualité. Ceux-ci seront remboursés intégralement par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé responsables dans le domaine de l’optique, de l’audiologie et du dentaire.

Elle intervient surtout pour les assurés qui ont renoncés à des soins pour des raisons financières. Par exemple :

  • 1 assuré sur 10 a renoncé au port de lunettes pour des raisons financières.
  • 2 assurés sur 10 ont renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières.
  • Seulement 35% des personnes des personnes souffrants de problèmes d’auditions sont appareillés.

Dispositif de mise en place

Le gouvernement a défini, avec les professionnels de santé, un panier de soins. Celui-ci est simplement une liste des prestations concernées par le remboursement intégral. Car non, ce ne sont pas l’intégralité des prestations qui sont remboursées. Le panier de soin sera intégré dans les contrats des complémentaires santé.

Les professionnels concernés devront alors proposer un équipement de santé comprises dans le panier de soins, et adresser un devis au 100% correspondant.

Les équipements du panier de soins sont :

  • Pour l’optique : 17 montures adultes et 10 montures enfants, jusqu’à 30€, verres antireflets, anti-UV, durcis et amincis ;
  • Pour le dentaire : prothèses en céramique pour les dents de devant, métalliques pour les autres dents ;
  • Pour l’audition : appareillage jusqu’à 950€ par oreille, dispositif avec au moins 12 niveaux de réglage, renouvelable tous les 4 ans.

Bien évidemment l’assuré n’est pas obligé de choisir un équipement inclus dans le panier de soin. S’il décide de s’équiper en dehors du 100% santé, il sera remboursé dans la limite de son contrat de santé.

Il est aussi possible pour l’assuré d’avoir recours à la fois à des équipements inscrits dans le panier de soin, et des équipements non-inscrits (ex : des verres remboursés à 100% et une monture remboursée partiellement).

Comment en bénéficier ?

Pour les employeurs, le passage aux nouvelles garanties et leurs mises à jour sont automatiques. Si les anciennes garanties ont été jointes à l’acte fondateur précédent, dans la majorité des cas la Déclaration Unilatérale de l’Employeur, ce-dernier devra mettre à jour ce document.

Les salariés seront quant à eux informés automatiquement de leurs nouveaux avantages.

Sur le même sujet

Cotisations sociales
Actualité paie
Cotisations sociales : tout ce qui change en 2022 20 janvier 2022

Les taux de cotisations et contributions sociales n’évoluent pas beaucoup cette année. Des changements sont néanmoins à prendre en compte pour certaines charges patronales qui évoluent chaque année. Voici par la suite les principaux changements survenus au niveau des charges sociales 2022. LES TAUX DE COTISATIONS SOCIALES AU 1er JANVIER 2022 La réduction Fillon augmente […]

Activité partielle, télétravail et garde d'enfant
Actualité paie
Activité partielle, télétravail et garde d’enfant 19 janvier 2022

La rentrée des classes 2021 suscite plusieurs interrogations pour les salariés parents, notamment concernant la garde d’enfant : Comment faire si la classe ou l’école de leur enfant ferme en raison d’un cas positif de Covid ? Sera-t-il possible de bénéficier de l’activité partielle ? Seront-ils considérés comme cas contacts si leur enfant est testé […]

RGPD
Actualité paie
RGPD : conformité et obligations 13 janvier 2022

Depuis son entrée en vigueur en 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données a demandé aux entreprises de s’adapter afin de prouver le consentement des internautes avec lesquels elles interagissent (cette adaptation visant principalement les « cookies » et les traceurs publicitaires). Comment s’assurer de la conformité de son entreprise au RGPD ? Réponse dans […]

FacebookTwitterLinkedInEmail