Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

GMP 2018 : Calcul et montant de la garantie minimale de points et du salaire charnière

19 octobre 2016 par Daniela Simpetru - Lecture 2 min.

Une circulaire AGIRC de cet octobre présente les cotisations minimales GMP (garantie minimale de points) pour 2018. Nous vous présentons les valeurs applicables à compter du 1er janvier 2018.

GMP

MONTANT GMP 2018

La circulaire Agirc N° 2017-10-DT du 16 octobre 2017 indique que le montant de la cotisation GMP sera augmenté pour l’exercice 2018. Elle sera ainsi portée de 844,56 € actuellement à 872,52 € au 1er janvier 2018.

Cette valeur annuelle correspond à 72,71 € de cotisation mensuelle, dont 45,11 € part patronale et 27,60 € part salariale. Sous réserve de confirmation, elle pourrait correspondre à une base GMP de 4 245,84 € par an (tranche B fictive de 352,82 € par mois), pour un salarié à temps plein présent toute l’année.

Pour rappel, l’objectif de la GMP est de garantir l’acquisition d’un nombre minimal de points de retraite complémentaire (120 points par an) pour les salariés cadres et assimilés rémunérés soit en dessous du plafond de la sécurité sociale (PASS), soit entre ce plafond et celui du salaire charnière.

Nous rappelons également que la valeur annuelle de la cotisation GMP est définitive et non pas provisoire. Ça veut dire qu’elle n’est plus fixée en deux temps comme avant 2016 (en début d’année et en fin du 1er trimestre). Comme en 2017, il y aura donc plus besoin de régularisation sur les bulletins de paie des premiers mois de l’année.

SALAIRE CHARNIÈRE 2018

Le salaire dit « charnière » permet de déterminer à partir de quel salaire, le nombre de points acquis dépasse la GMP. Il est calculé en fonction du PASS. Pour l’année 2018, ce salaire n’est donc pas encore connu. Comme la circulaire susmentionnée l’indique, il sera déterminé une fois le montant du PASS 2018 sera publié au Journal Officiel.

Selon le rapport de la Commission de comptes de la sécurité sociale de septembre 2017, le montant de ce plafond devrait être de 39 852 € par an en 2018. Si cette valeur sera confirmée en décembre prochain, le salaire charnière pourrait se situer à 43 977, 84 € l’année prochaine, soit à 3 664,82 € par mois.

Ces valeurs sont calculés à titre indicatif pour un salarié à temps plein présent toute l’année dans l’entreprise.

 

Dernière mise à jour : 25 octobre 2017

Tags:

L’actualité

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

Paie pratique
Le surcroît d’activité dans l’entreprise 11 juillet 2019

Selon son secteur d’activité, une entreprise peut connaître des périodes de surcroît d’activité. Pour supporter cette période intensive, l’employeur peut avoir recours à l’embauche de salariés occasionnels. Toutefois, cette initiative d’embauche n’est pas sans conditions, ni sans obligations employeurs. Obligations de l’employeur Pour toute embauche, même celles qualifiées «  d’extra », l’employeur doit impérativement effectuer une […]

FacebookTwitterLinkedInEmail