Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Conseils RH

Salaire de charnière et garantie minimale de point (GMP) 2014

24 mars 2014 par Cyril Legrix - Lecture 2 min.

Le 21 mars 2014 ont été publiés les nouveaux taux du salaire charnière et de la base de la garantie minimale de point (GMP). Ces indicateurs de paye font partie du système de cotisations obligatoires et permettent de calculer le montant des cotisations retraites des cadres. Les montants, annoncés fin mars, s’appliquent de façon rétroactive à partir du 1er janvier.

Valeurs de la GMP 2017

 

SALAIRE CHARNIÈRE ET BASE GMP

 
 
Les valeurs suivantes sont fixées :

  • Salaire charnière annuel : 41 444,64 € ;
  • Salaire charnière mensuel : 3453,72 € ;
  • Base maximale GMP annuelle : 3 896,64 € ;
  • Base GMP mensuel : 324,72 €.

Grâce à ces montants, nous pouvons calculer la cotisation annuelle GMP pour l’année 2014 :

  • Base maximale annuelle * 20,43% soit 3 896,64 € *20,43% = 796,08 €
  • Cotisations mensuelles : 324,72 € *20,43 % = 66,34 €  (dont 41,17 € part patronale avec le taux de 12,68% et 25,17 € part salariale avec un taux de 7,75%).

CALCUL DU SALAIRE CHARNIÈRE

La GMP assure aux salariés relevant du régime Agirc, c’est à dire les salariés cadres et assimilés, un minimum de points de retraite complémentaire annuelle. Cette valeur est fixée à 120 points par an.

Le salaire charnière permet de déterminer à partir de quel salaire, le nombre de points acquis dépasse la GMP.

Le salaire de référence 2014 (appelé aussi prix d’achat du point) n’est pas revalorisé par rapport à 2013. Il nous permet d’effectuer les calculs suivants :

  • Le salaire de référence AGIRC 2014 est fixé à 5,3006 €
  • Donc 120 points correspondent à 120 * 5,3006 € = 636,07 €
  • La base maximale annuelle au titre de la GMP est donc égale à 636,07 € / 16,32% soit 3.896,64 € ;
  • Ce qui correspond à une base mensuelle de 324,72 €
  • Soit un salaire charnière de 3 129 € (PASS mensuel) + 324,72 € = 3 453,72 €

FONCTIONNEMENT DE LA BASE GMP

Les conditions d’application de la cotisation forfaitaire au titre de la GMP sont déterminées par le montant du salaire charnière et du PASS. Voici les 3 possibilités pour les salariés présents toute l’année :

Le salarié gagne plus du salaire charnière soit 41 444,64 € en 2014

Dans ce cas, pas de cotisation au titre de la GMP, le salarié aura au minimum 120 points de retraite AGIRC.

Le salarié perçoit moins de 41 444,64 € sur l’année 2014 mais plus que le PASS soit 37 548 €

Les cotisations sont calculées sur une base correspondant à :
Salaire charnière GMP (soit 41 444,64 €) –  salaire brut annuel.

Le salarié perçoit moins que le PASS (soit 37 548 €) sur l’année 2014

Les cotisations sont appelées sur une base maximale correspondant à :
Salaire charnière GMP (soit 41 444,64 €) –  PASS (soit 37 548 €).

Pour toute demande sur nos services d’externalisation de la paie, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de paie Rue de la Paye au 01 44 06 07 97.

Lire plusieurs articles du même auteur Cyril Legrix, Responsable gestionnaires de paie.

Tags:

L’actualité

Conseils RH, Paie pratique
DSN et Attestation Employeur (AED) : la gestion des fins de contrat 20 mai 2019

L’Attestation Employeur Dématérialisée (AED) permet de déclarer auprès de Pôle Emploi les fins de contrat des salariés. Avec l’arrivée de la DSN, cette déclaration est remplacée par un signalement de la fin du contrat de travail. Voici les étapes à suivre pour bien gérer les fins de contrat en DSN ainsi que les dernières nouveautés […]

Conseils RH
Chèques-vacances : mise en place et limites d’exonération 2019 4 avril 2019

Le chèque-vacances est un titre de paiement acquis par les salariés avec une participation financière de l’employeur ou du comité social et économique (si c’est le cas). Il permet de constituer une épargne pour un budget vacances ou loisir. Ce dispositif, comme les titres restaurant, est un avantage social. Cependant, il n’est pas obligatoire et […]

Actualité paie, Conseils RH
Harcèlement sexuel au travail : les obligations des entreprises 28 mars 2019

Depuis le 1er janvier 2019, une grande partie des entreprises sont obligées par la loi Avenir professionnel, de nommer en interne un «référent harcèlement sexuel». Celui-ci doit être désigné par le CSE. Quel est son rôle et quelles sont ses missions? RÉFÉRENT « HARCÈLEMENT SEXUEL » : DANS QUELLES CONDITIONS EST-IL OBLIGATOIRE ? Pour les entreprises ayant un effectif […]