Conseils RH

RSE au sein des entreprises : définition et mise en œuvre

20 janvier 2021 par Vincent Langlois - Lecture 4 min.
RSE au sein des entreprises : définition et mise en œuvre

L’intégration d’une RSE, ou Responsabilité Sociétale des Entreprises au sein d’une activité professionnelle permet pour les employeurs d’obtenir un impact positif sur l’environnement de travail de leurs salariés et sur l’image que renvoie leur entreprise auprès de ses partenaires et futurs collaborateurs.

La RSE est la contribution d’une entreprise aux enjeux du développement durable. Comment mettre en place une RSE ? Dans quel but ? Quelles implications vont en découler ? Quels avantages ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur la RSE.

Comment définir la RSE dans l’entreprise ?

La mise en place de la RSE est une démarche volontaire. Elle est définie comme « la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement ».

Une entreprise munie d’une RSE devient alors responsable à l’égard de ses parties prenantes (salariés, partenaires et tiers) lorsqu’elle prend des décisions de gestion.

La norme ISO 26 000, qui définit la RSE, liste 7 aspects centraux de responsabilité, à savoir :

  • La gouvernance de l’organisation ;
  • Les droits de l’Homme ;
  • Les relations et conditions de travail ;
  • L’environnement ;
  • La loyauté des pratiques ;
  • Les questions relatives aux consommateurs ;
  • Les communautés et le développement local.

Les objectifs et enjeux de la RSE

Les objectifs de la RSE résultent des demandes d’associations humanitaires et écologiques de prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux engendrés par les entreprises.

Les débuts de la RSE en entreprise résultent de la Loi dit « NRE » du 15 mai 2011. Cette Loi prévoit que les entreprises cotées en bourse doivent indiquer dans leur rapport annuel une série d’informations concernant les conséquences sociales et environnementales de leurs activités.

La RSE n’est toutefois pas réservée qu’aux entreprises du CAC40 : toutes les entreprises peuvent la mettre en place, peu importe leur nature juridique, leur taille ou leur secteur d’activité. La RSE confère à l’entreprise une utilité qui va au-delà d’une simple question de profit : elle intègre des valeurs de respect de ses collaborateurs et partenaires, de l’environnement et de la société dans son ensemble, en s’articulant autour de 3 piliers essentiels :

  • Un pilier environnemental prenant en compte l’empreinte écologique, la diminution des émissions de CO², la protection de la biodiversité, etc… ;
  • Un pilier social considérant le management et le bien-être des salariés, l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, la lutte contre les discriminations, la promotion des formations, etc… ;
  • Un pilier économique, prenant en compte l’amélioration de la qualité des biens et services proposés par l’entreprise, la satisfaction des clients, l’éthique des affaires, la lutte contre la corruption, etc…

Les différentes formes de la RSE dans l’entreprise

Au sein d’une entreprise, la RSE peut se décliner sur trois niveaux :

  • Au niveau des salariés en rapport avec le pilier social : lors de l’embauche, la RSE peut se traduire par un recrutement égalitaire et paritaire, excluant toute discrimination potentielle. Elle implique également un renforcement du dialogue social ;
  • Au niveau des partenaires et du pilier économique en favorisant un équilibre dans les relations avec les partenaires tout en maintenant la satisfaction de la clientèle ;
  • Au niveau des tiers et du pilier environnemental : l’entreprise a pour devoir à l’égard des tiers dans la mesure où elle intègre des problématiques environnementales dans la gestion de son activité économique.

Ces trois niveaux interagissent également entre eux : en favorisant le pilier social, l’entreprise va indirectement agir sur la satisfaction de la clientèle. En favorisant le pilier  environnemental, elle va indirectement agir sur la réduction des coûts en évitant le gaspillage, et ainsi de suite.

Quels avantage tirer de la RSE ?

Investir dans la mise en place de la RSE dans une entreprise procure un gain de performance. De plus, l’entreprise qui décide de l’appliquer obtient une raison d’être supplémentaire : elle va allier économie, profit et intérêt social. De ce fait, de nombreux avantages peuvent en découler :

  • Une amélioration de l’image d’une entreprise ;
  • De meilleures performances des salariés ;
  • Une réduction du turnover ;
  • Une attrait plus important pour de nouveaux salariés et de nouveaux investisseurs ;
  • Un meilleur respect de l’environnement ;
  • Le renfort de sa compétitivité ;
  • Une réduction des risques juridiques ;
  • Etc…

Implication pour une entreprise dotée d’une RSE

La Responsabilité Sociale des Entreprises vise à produire un progrès continu dans les domaines sociaux, environnementaux et économiques. Cela peut impliquer, pour une entreprise qui l’applique, de placer le dialogue social au coeur de sa stratégie prenant en compte l’ensemble des parties, internes comme externes.

Accordez plus de temps au dialogue sociale
en vous soulageant des contraintes paie
Contactez-nous

Au niveau environnemental, l’entreprise peut décider d’instaurer des procédures de recyclage, d’alimentation en énergie renouvelables, de créer un label écologique, etc…

Au niveau économique, l’entreprise peut décider de favoriser des fournisseurs locaux et faire preuve de transparence à l’égard de ses partenaires. Enfin, au niveau social, elle peut prévoir une augmentation des salaires, améliorer les temps de pause et le confort dans ses locaux, etc…

Afin de concrétiser les différentes démarches prévues, l’entreprise peut désigner un représentant RSE et négocier des accords. Elle peut également organiser plusieurs réunions dédiées avec ses différents partenaires et former ses salariés. Il est recommandé d’instaurer un suivi de ces démarches pour en évaluer l’impact à moyen et long termes. Évidemment toutes ces actions ont un coût, mais peuvent engendrer un rapide retour sur investissement si elles sont menées à bien, car se sont des réponses à des enjeux importants de notre époque qui en découlent.

Sur le même sujet

Covid entreprise
Conseils RH
Covid-19 : Les protocoles sanitaires en entreprise 5 mars 2021

Face à la recrudescence de cas de Covid-19 en France, et une quantité non négligeable de nouveaux « clusters » apparus en milieu professionnel, les protocoles sanitaires en entreprise ont été renforcés. S’ajoutent ainsi aux précédentes mesures de préventions : Le port du masque obligatoire en entreprise ; L’encouragement du recours au télétravail. En raison de l’évolution […]

activité partielle
Conseils RH
Activité partielle de l’entreprise : tout ce qu’il faut savoir 1 mars 2021

Lorsque les entreprises traversent des périodes difficiles et souhaitent prévenir les licenciements, elles font appel à ce qu’on appelle l’activité partielle (AP). Cela veut dire que l’activité de l’entreprise est réduite ou suspendue temporairement, tout en conservant la possibilité de maintenir les emplois des salariés. Découvrez tous les aspects importants de ce dispositif, les nouveautés […]

consultation du CSE
Conseils RH
L’obligation de consultation du CSE 17 février 2021

Dans de nombreux cas de figure autour d’un grand nombre de thématiques, l’employeur a pour obligation de consulter le CSE de l’entreprise. Une consultation du CSE est différente d’une simple information de ce dernier. Dans quelles situations l’employeur doit consulter son CSE ? Sous quels délais ce-dernier rend-t-il son avis ? Ne pas confondre obligation […]

FacebookTwitterLinkedInEmail