Paie pratique

Restauration Rapide : grille des salaires 2020, travail de nuit et indemnité transport

5 mai 2020 par Aurélie Moinas - Lecture 2 min.
grille de salaire restauration rapide

L’avenant n°55 du 26 mars 2018, étendu par arrêté du 15 février 2019 relatif aux conditions du travail de nuit et l’avenant n°54 du 26 mars 2018, étendu par arrêté du 28 décembre 2018 relatif à la revalorisation des salaires minima repose sur deux échéances:

  • les dispositions sur l’indemnité de transport sont applicables à compter du 16 février 2019;
  • la majoration des heures de nuit s’applique à partir du 16 février 2019.

Taux horaire du travail de nuit

Depuis le 16 février 2019, le travail de nuit dans la profession restauration rapide comporte une majoration de 10% pour les heures effectuées entre minuit et 2 heures et 30% pour les heures travaillées entre 2 heures et 6 heures, qu’elles soient considérées comme des heures de nuit ou non. Si originellement la majoration s’appliquait pour les salariés du niveaux I et II, elle est étendue également pour les niveaux III et IV depuis 2014.

Indemnité de transport pour le travail de nuit

La convention collective Restauration rapide fixait, par l’avenant du 15 octobre 1996, le plafond d’indemnisation des frais de transport en cas de travail de nuit à 100 francs puis à 20 euros en 2014. Depuis le 15 février 2019 le taux est fixé à 22 euros par course si le lieu de travail est en Ile-de-France, 21 euros dans les autres régions.

Grille des salaires restauration rapide 2020

Les salaires minima fixés par l’avenant n° 54 du 26 mars 2018, étendu par arrêté du 28 décembre 2018 (JO du 30), en vigueur depuis le 1er janvier 2019, sont toujours à prendre en compte en 2020.

Niveau

Échelon

Montant

I A 10,15 €
B 10,15 €
II A 10,15 €
B 10,30 €
III A 10,50 €
B 10,52 €
C 11,41 €
IV A 12,07 €
B 12,35 €
C 12,92 €
D 14,03 €
V A 37 812 €
B 39 013 €
C 62 000 €

 

Il s’agit de taux horaires pour les niveaux I à IV et de la rémunération minimale annuelle brute pour le niveau V (tous éléments de salaire confondus).

A noter également que pour les trois premiers échelons dans la grille, c’est le SMIC 2020 qu’il faut appliquer.

 

Sur le même sujet

congés BTP
Paie pratique
BTP : jours de congés et ancienneté 20 octobre 2020

Selon les périodes, beaucoup de salariés du BTP vont poser des jours de congés. Qu’ils travaillent dans une entreprise du Bâtiment ou des Travaux Publics, ces salariés peuvent bénéficier de jours de congés supplémentaires selon leur ancienneté dans l’entreprise. Congés payés BTP : ancienneté dans le secteur du Bâtiment En supplément de l’acquisition habituelle des […]

contrat-unique-insertion-cui-cae-cui-cie/
Paie pratique
Prime d’ancienneté : règles de calcul et de versement 20 octobre 2020

La prime d’ancienneté est une compensation financière qui peut être octroyée à un salarié justifiant d’un certain nombre d’années dans une même entreprise et/ou dans une profession donnée. L’employeur lui fait ainsi part de sa gratitude pour rester fidèle à l’entreprise et l’incite à un travail plus efficace. Quelles sont les conditions d’octroi de cette […]

fiche de paie
Paie pratique
6 questions / réponses sur la fiche de paie 9 octobre 2020

Etablir un bulletin de paie conforme est un point sensible sur lequel chaque chef d’entreprise doit être vigilent. La législation en vigueur et les changements réglementaires permanents ne facilitent pas cette tâche. Pour cette raison, nos experts vous proposent une série de six questions / réponses sur la fiche de paie, couvrant les principaux aspects […]

FacebookTwitterLinkedInEmail