Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Rémunération contrat pro, contrat d’apprentissage et gratification de stage 2019

4 février 2019 par Xavier Theoleyre - Lecture 2 min.

Contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage, convention de stage : la loi prévoit une rémunération minimale pour les bénéficiaires de ces types de contrat ou accord. Dans les deux premiers cas, la rémunération minimale est exprimée en pourcentage du SMIC horaire. Celui-ci a enregistré une augmentation de 1,5% au 1er janvier 2019. L’indemnité des stagiaires est elle aussi soumise à des règles précises. Voici l’essentiel à retenir pour cette nouvelle année.

CONTRAT D’APPRENTISSAGE : SALAIRES MINIMAUX 2019

Le salaire minimum légal pour les apprentis> est calculé comme un pourcentage du SMIC, en fonction de certaines conditions, notamment l’âge et l’expérience de l’apprenti (de 1 an à 3 ans). Les valeurs applicables à compter du 1er janvier 2019 ont été établies par un décret du 28 décembre 2018, JO du 30. Voici les montants 2019, calculés sur la base de 151,67 heures par mois (temps complet à 35H hebdomadaires) :

  Salaire
1ère année
Salaire
2ème année
Salaire
3ème année
Mineur * 410,73 €
(27% du SMIC)
593,28 €
(39% du SMIC)
836,67 €
(55% du SMIC)
18 – 20 ans 654,12 €
(43% du SMIC)
775,82 €
(51% du SMIC)
1 019,21 €
(67% du SMIC)
21 – 25 ans 806,25 €
(53% du SMIC)
927,94 €
(61% du SMIC)
1 186,55 €
(78% du SMIC)
26 ans et plus 1 521,22 € (100% du SMIC ou du minimum conventionnel)

* Il est possible d’entrer en apprentissage dès 15 ans en suivant une formation Dima (dispositif d’initiation aux métiers en alternance). La durée de cette formation ne peut pas être supérieure à 12 mois et le mineur qui la suit n’est pas rémunéré pendant cette période.

RÉMUNÉRATION CONTRAT PRO EN 2019

De par la hausse annuelle du SMIC, le montant minimum de rémunération versée à un salarié en contrat de professionnalisation augmente lui aussi. Le pourcentage applicable pour le calcul du salaire dépend à la fois de l’âge du salarié et de son niveau de qualification. Voici la barème à prendre en compte à partir du 1er janvier 2019 :

  Salaire de base (BAC ou inférieur) Salaire majoré (BAC pro au minimum)
Moins de 21 ans 836,67 € (55% du SMIC) 988,80 € (65% du SMIC)
21 – 25 ans 1 064,86 € (70% du SMIC) 1 216,98 € (80% du SMIC)
26 ans et plus 1 521,22 € SMIC ou 85% du minimum conventionnel
(le plus élevé des deux)

GRATIFICATION MINIMALE DE STAGE 2019

Tout employeur (entreprise, administration publique, collectivité territoriale, association etc.) ayant recours a des stagiaires pendant une période supérieure à deux mois doit impérativement leur verser une gratification minimale fixé par la loi.

Pour les conventions de stage signées à partir du 1er janvier 2019, le taux horaire reste celui de 2018, soit 3,75 € par heure de présence effective du stagiaire. La rémunération, minimale, obligatoire et revalorisée, pour les stages de plus de deux mois s’élève ainsi à 560 € par mois en 2019. Elle est non-imposable et accordée dès le premier jour de stage.

Pour rappel, l’indemnité minimale de stage ne peut pas être inférieure à 15% du PSS horaire, qui reste fixé à 25 € cette année aussi.

L’actualité

Paie pratique
Non envoi de la DSN : quelles pénalités ? 6 novembre 2019

Le réseau de l’Urssaf a publié le 29 août 2017 les pénalités applicables en cas de manquements aux obligations déclaratives liées à la DSN. Revue de détail de ce qui vous attend si les règles ne sont pas respectées. A savoir : A compter du 1er janvier 2020, il sera possible pour un employeur de […]

Paie pratique
Jours fériés novembre 2019 : incidence sur la paye 23 octobre 2019

Le 1er et le 11 novembre sont les jours fériés qui jalonnent le prochain mois. Avec le 25 décembre, ils  constituent les derniers jours fériés en 2019. Une bonne occasion de passer en revue l’essentiel de droits relatifs aux jours fériés et comment les gérer. LES JOURS FÉRIÉS Les 11 fêtes légales considérées comme des […]

Paie pratique
L’externalisation de la paie : 4 bénéfices pour les experts comptables 14 octobre 2019

Une nouvelle période fiscale se dessine pour les experts comptables, tout aussi longue et épuisante que les précédentes. Les collaborateurs seront de nouveau mis à rude épreuve, mais pour combien de temps encore ? Que doivent faire les cabinets d’expertise comptable pour retrouver du temps et soulager leurs équipes de cette charge de travail ? […]

FacebookTwitterLinkedInEmail