Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Conseils RH

Procédure du contrôle Urssaf

26 mars 2014 par Mihaela Mita - Lecture 3 min.

Le contrôleur Urssaf vous prévient par courrier recommandé au moins 15 jours avant de son passage. Rassurez vous, sauf pour suspicion de travail dissimulé, il n’y a pas de contrôle surprise. On vous demandera tous les documents justificatifs de vos cotisations et contributions sociales. Voici comment se déroule cette procédure.

DÉROULÉ DU CONTRÔLE URSSAF

Il existe 2 types de contrôle :

  • le contrôle sur place qui intervient sans les locaux de l’entreprise (environ 10% des contrôles)
  • le contrôle sur pièces qui se déroule dans les bureaux de l’Urssaf (environ 90%)

 

Ce contrôle a pour but de vérifier la bonne application de la législation de Sécurité sociale et d’assurance chômage mais aussi la conformité des déclarations sociales et des cotisations. Il porte sur l’année en cours ainsi que les 3 années précédentes.

Le contrôleur ou l’inspecteur peut vous demander différents types de documents :

  • Sociaux : bordereaux de cotisations, déclarations de régularisation annuelle, avis de versement à l’assurance chômage, bulletins de paie, dossiers du personnel, contrats de travail
  • Comptables : bilans, grands livres comptables
  • Fiscaux : liasses fiscales, avis d’imposition
  • Juridiques : statuts des sociétés, transactions, jugements de conseils de prud’hommes
  • Divers : justificatifs de frais (notes de restaurants, de déplacements, carte grise des véhicules…)

Si votre système de paie et votre comptabilité sont informatisés, l’inspecteur peut avec votre accord, effectuer les vérifications directement sur votre système informatique.

Pour vous assister lors de votre contrôle Urssaf, vous pouvez faire appel à la personne en charge de la paie, à un prestataire ou à votre expert-comptable.

CONTRÔLE PAR ÉCHANTILLONNAGE

Pour alléger le contrôle et la somme des documents à vérifier, l’Urssaf peut effectuer un échantillonnage. Dans ce cas, seulement une partie des salariés est concernée. Vous êtes informé des critères retenus pour constituer les populations et le mode de tirage des échantillons, de leur contenu et de la méthode d’extrapolation envisagée pour chacun d’eux. Si une anomalie est constatée, elle est présumée toucher tout l’effectif. Le redressement est aussi fait par extrapolation et non sur les infractions réellement constatées.

CONCLUSION DU CONTRÔLE URSSAF

A la fin du contrôle Urssaf, l’inspecteur vous remet (en main propre ou par recommandé) une lettre d’observation qui vous fera connaitre ses conclusions et éventuellement les raisons et le montant d’un redressement. Après réception de cette lettre, si vous êtes redressé vous recevrez au minimum 30 jours après une lettre de mise en demeure vous enjoignant de payer sous 30 jours.

Si vous le souhaitez vous pouvez saisir la commission de recours amiable (CRA) en lui adressant un dossier argumenté sur les motifs de la contestation. La CRA, émanation de l’Urssaf, est censée répondre dans le mois qui suit. Si elle ne le fait pas, son silence équivaut à un rejet implicite du recours.

L’étape suivante est la saisine du tribunal des affaires de la Sécurité sociale (TASS). Si vous essuyer un nouveau refus, il est encore possible de saisir la cour d’appel puis la cour de cassation.

Si vous avez des difficultés de règlement, il est possible de demander un délai ou un étalement de la dette.

Maintenant que vous savez ce qui vous attend. Il faut absolument mettre à profit les 15 jours qui séparent l’annonce et la visite en rassemblant les documents qui vous seront demandés.

LIENS UTILES

LIRE AUSSI

Traitement paye des avantages en nature de l’apprenti
Salaire de charnière et garantie minimale de point (GMP) 2014
Les contraintes de la paye
VAE et Compte personnel de formation
Le Compte Personnel de Formation va remplacer le DIF

Pour tout complément d’information sur nos services d’externalisation de la paie, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de paie Rue de la Paye au 01 44 06 07 97.

Paye en ligne : Découvrez bientôt notre nouvelle interface Paye-Manager

Tags:

L’actualité

Conseils RH, Paie pratique
DSN et Attestation Employeur (AED) : la gestion des fins de contrat 20 mai 2019

L’Attestation Employeur Dématérialisée (AED) permet de déclarer auprès de Pôle Emploi les fins de contrat des salariés. Avec l’arrivée de la DSN, cette déclaration est remplacée par un signalement de la fin du contrat de travail. Voici les étapes à suivre pour bien gérer les fins de contrat en DSN ainsi que les dernières nouveautés […]

Conseils RH
Chèques-vacances : mise en place et limites d’exonération 2019 4 avril 2019

Le chèque-vacances est un titre de paiement acquis par les salariés avec une participation financière de l’employeur ou du comité social et économique (si c’est le cas). Il permet de constituer une épargne pour un budget vacances ou loisir. Ce dispositif, comme les titres restaurant, est un avantage social. Cependant, il n’est pas obligatoire et […]

Actualité paie, Conseils RH
Harcèlement sexuel au travail : les obligations des entreprises 28 mars 2019

Depuis le 1er janvier 2019, une grande partie des entreprises sont obligées par la loi Avenir professionnel, de nommer en interne un «référent harcèlement sexuel». Celui-ci doit être désigné par le CSE. Quel est son rôle et quelles sont ses missions? RÉFÉRENT « HARCÈLEMENT SEXUEL » : DANS QUELLES CONDITIONS EST-IL OBLIGATOIRE ? Pour les entreprises ayant un effectif […]