Actualité paie

Prime de vie chère DOM : toujours d’actualité ?

15 janvier 2020 par Alexandra Maftei - Lecture 2 min.
La prime de vie chère à la Martinique et à la Guadeloupe est-elle toujours versée ?

Nous répondons à une question posée par l’un de nos clients. Est-ce que la prime de vie chère s’applique toujours dans les départements d’outremer ? Rappelez-vous, elle a été introduite par la Loi pour le Développement des Outre-mer (LODEOM) du 27 mai 2009. Cette loi a ouvert la possibilité de conclure un accord régional ou territorial interprofessionnel pour pouvoir verser un bonus exceptionnel de 200 € exonéré de certaines taxes, aux salariés dont le salaire est inférieur à 1,4 SMIC.

PRIME DE VIE CHÈRE, UN DISPOSITIF TEMPORAIRE

Lors de sa mise en place, (1er mars 2009 à la Martinique et la Guadeloupe, 1er mai 2009 à la Réunion et 1er janvier 2010 en Guyane). La prime de vie chère est constituée de différentes sommes :

  • Le Revenu Supplémentaire Temporaire d’Activité (RSTA)
  • Un financement par les collectivités locales
  • Une participation de l’employeur

Le RSTA était une prestation sociale de 100 € versée directement par l’état au salarié. Elle devait disparaître avec la mise en œuvre du RSA (1er janvier 2011). Il a finalement été maintenu (pour ses anciens bénéficiaires uniquement) jusqu’au 31 décembre 2012.

Le financement des collectivités locales, s’élevait à 50 euros par mois et par salarié pour les  entreprises et associations non marchandes de moins de 100 salariés. Il s’est arrêté fin 2010.

La participation de l’employeur était de 50 ou 100 € en fonction de l’effectif.

Initialement, l’ensemble de la prime de vie chère était exonérée de charges sociales (hors CSG-CRDS et forfait social) pendant 3 ans. Cette exonération a été prolongée d’un an et s’est arrêtée en mars 2013 à la Martinique et en Guadeloupe, en mai 2013 à la Réunion et décembre 2013 en Guyane.

Conclusion, la prime de vie chère aurait dû disparaître totalement en 2013.

SURVIVANCE DE LA PRIME DE VIE CHÈRE

La prime de vie chère n’est plus obligatoire dans les DOM. Cependant, bien que n’étant plus aidée ni par les collectivités territoriales (villes et départements) ni par l’Etat et ne bénéficiant plus d’exonération, la prime de vie chère est encore versée dans certaines entreprises d’Outremer.

Cet état de fait à plusieurs causes. Généralement, cette prime est toujours versée aux salariés qui en ont bénéficié lors de sa mise en place et dont le salaire n’a pas été revalorisé. Les nouveaux arrivants n’en bénéficiant pas. La prime de vie chère est aussi rentrée dans les usages de certaines entreprises. Dans ce cas, elle est appliquée à tous les salariés rémunérés moins de 1,4 SMIC. Elle a aussi pu être négociée par les instances représentatives des salariés à la faveur d’un accord d’entreprise.

Tags:

Sur le même sujet

Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ?
Actualité paie
Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ? 18 octobre 2021

Présenté fin septembre en Conseil des ministres, le Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2022 poursuit la politique du gouvernement et du PLF de 2021. Ce dernier vise à soutenir les petites entreprises, avec un budget orienté vers la reprise de l’activité et le rétablissement des finances publiques. Le Projet de Loi de Finances […]

Congé paternité : tout ce qu'il faut savoir
Actualité paie
Congé paternité : tout ce qu’il faut savoir 18 octobre 2021

Lorsqu’un salarié devient père, il bénéficie d’un congé de paternité afin d’être présent auprès de la mère et de son nouvel enfant. Le PLFSS 2021 étend sa durée au 1er juillet 2021 pour un total de 25 jours, en plus d’autres modifications. Ces dispositions s’appliquent pour tous les enfants nés à partir de cette date […]

CSP
Actualité paie
Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) reconduit jusqu’au 31 décembre 2022 14 octobre 2021

Dans le cadre d’un licenciement économique, certains employeurs doivent proposer un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) à leurs salariés. Conçu comme un dispositif pour accélérer le retour à l’emploi, il vient d’être prolongé une nouvelle fois, jusqu’au 31 décembre 2022. CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP) : MODE D’EMPLOI Les entreprises de moins de 1000 salariés […]

FacebookTwitterLinkedInEmail