Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Préfigurer le prélèvement à la source sur le bulletin de paie

21 novembre 2018 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.

A compter de cette automne, tous les employeurs ont la possibilité de préfigurer, à titre d’information, le prélèvement à la source sur les bulletins de paie de leurs salariés. La phase de préfiguration vise à préparer ces-derniers aux nouvelles informations sur leur bulletin de paie, ainsi qu’à l’impact de la réforme sur le salaire net à percevoir à partir de janvier 2019. Consultez notre exemple de fiche de paie avec préfiguration du PAS.

PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE : POURQUOI LE PRÉFIGURER SUR LE BULLETIN DE PAIE ?

Avec la mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, des nouvelles informations vont apparaître sur les bulletins de paie de vos salariés. Afin de les préparer à cette réforme majeure et de les habituer avec la nouvelle présentation de leur fiche de paie à compter de l’année prochaine, vous avez la possibilité de préfigurer le PAS sur celles-ci dès maintenant.

Cette étape préliminaire à la mise en œuvre du PAS vise également à lisser ou réduire les éventuelles sollicitations de vos salariés. De plus, elle est une bonne occasion de rappeler à chacun d’entre eux que l’administration fiscale reste leur seul interlocuteur pour toute question liée au prélèvement à la source.

La phase de préfiguration au PAS n’est pas obligatoire. Cependant, si vous décidez d’y participer, vous devez vous assurer que votre logiciel de paie soit adapté. Pour cela, il suffit de vous rapprocher de votre éditeur de logiciel ou votre partenaire paie.

Concrètement, il faut utiliser les taux réels des usagers transmis par l’administration fiscale via la DSN ou, plus spécifiquement, via le « compte-rendu métier » (CRM) correspondant. Il s’agit du taux personnalisé des salariés. Si aucun taux n’est transmis par l’administration fiscale dans les CRM, le taux neutre (non personnalisé) doit être appliqué.

Enfin, cette préfiguration est purement informative. Vous n’allez effectuer aucun prélèvement d’impôt sur les salaires versées avant janvier prochain. En revanche, à compter des salaires versés en janvier, la phase de préfiguration prendra fin et vous allez devoir prélever l’impôt directement sur la paie, au mois le mois.

PRÉFIGURATION DU PAS : NOUVELLE PRÉSENTATION DU BULLETIN DE PAIE

Si vous voulez faire partie des entreprises volontaires souhaitant se préparer dans les meilleures conditions à la mise en place du PAS, voici ci-dessus un exemple de fiche de paie qui expose les modalités d’application de la phase de préfiguration.

Dans notre modèle de bulletin, nous avons choisi de faire apparaître le taux et le montant d’impôt prélevé à la source simulé, ainsi que, pour information, le montant du salaire net après déduction de ce prélèvement simulé.

Vous êtes néanmoins libre de choisir les mentions à porter sur les bulletins de paie : uniquement le taux d’imposition, le taux et le montant prélevé (simulation) ou, comme dans notre modèle, le taux, le montant et le net à payer indicatif après impôt à la source.

L’actualité

Paie pratique
Délai de carence Pôle emploi : modalités de calcul 22 août 2019

Suite à la rupture du contrat de travail, le salarié privé de son emploi doit s’inscrire au Pôle emploi afin de toucher le chômage. Mais il ne recevra pas son Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) immédiatement. Il doit attendre l’écoulement d’un délai de carence, auquel peuvent s’ajouter des différés d’indemnisation. Voici donc tout ce […]

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

FacebookTwitterLinkedInEmail