Paie pratique

Le métier de Gestionnaire de Paie

13 octobre 2015 par Alina Popovici - Lecture 3 min.
Catalina-Soare-Manager-Paye

Suite à des nombreuses questions sur le métier de gestionnaire de paye reçues sur notre blog ou sur les réseaux sociaux, nous avons décidé d’interviewer Catalina Soare, une de nos gestionnaires seniors, sur les aspects les plus importants de cette fonction.

Avec la conviction qu’il apportera des réponses utiles à vos questions, nous vous laissons découvrir cet entretien-témoignage.

A.P. : Catalina, tu es toi-même auteur sur ce blog, nos lecteurs te connaissent surement par tes articles techniques, sur les différentes thèmes liées à la profession. Parle-nous aussi un peu de ton parcours au sein de Rue de la Paye et du métier de gestionnaire de paie.

C.S. : J’ai intégré les équipes Rue de la Paye à Bucarest en 2008. Mon parcours a été très intéressant puisque je suis passée par tous les services de production de la société.

Le premier service, dont j’étais le responsable pendant une année, c’était l’équivalent à l’actuelle Unité de Lancement, qui s’occupe de tous les nouveaux clients. J’ai décidé ensuite d’enrichir mes connaissances avec une expérience au sein du Service Déclaratif, où j’ai appris à préparer les déclarations sociales pour tous nos clients. Finalement j’ai intégré le Service Gestion de la Paye il y a quelques années, en tant que gestionnaire junior, ce qui a était mon objectif. Aujourd’hui je suis Manager Paye et je suis ravie de gérer une équipe de gestionnaires juniors et seniors.

A.P. : En quoi consiste la fonction de Gestionnaire Paye ?

C.S. : C’est un métier enrichissant dans lequel il est essentiel de se tenir au courant des changements de législation afin d’assurer la veille sociale.

Le gestionnaire de paie est le spécialiste du bulletin de salaire qui doit gérer le salarié depuis son entrée dans l’entreprise jusqu’à sa sortie. Ce métier présente une grande diversité des tâches.

Un gestionnaire de paie a aussi les missions suivantes : le contrôle de l’application des règles sociales, des conventions collectives et notamment la législation sur la durée du travail, le renseignement et  la gestion des déclarations sociales (cotisations salariales et patronales, URSSAF, caisses de retraite, prévoyance/ mutuelles).

Il doit aussi s’assurer de la satisfaction de chaque client dont il réalise les paies. Il faut qu’il comprenne au mieux le fonctionnement du cabinet d’expertise comptable ou des ressources humaines de l’entreprise pour adapter ses méthodes de travail.

Après avoir passé par tous les services déjà mentionnés, je peux dire que les missions en tant que gestionnaire paie sont aussi bien opérationnelles que stratégiques. Je représente les intérêts de la société mais je dois également être proche du salarié tout en respectant la législation.

A.P. : Quelles sont les challenges spécifiques du métier et quelles qualités faut-il pour y réussir ?

C.S. : La paie est une matière en constante évolution, qui présente des situations différentes tous les jours et donc je trouve intéressant de me confronter à différentes problématique. Mon esprit de synthèse et d’analyse est sollicité très souvent étant donné le fait que je dois me tenir au courant des évolutions en matière de droit social.

La maîtrise des logiciels de paie< est essentielle  à une bonne réussite ainsi que la rigueur, l’organisation et la curiosité intellectuelle. Il faut avoir aussi une aisance relationnelle et une grande disponibilité pour être toujours à l’écoute des clients. A.P. : A quoi ressemble le quotidien d’un GP ? Qu’est-ce qui vous motive tous les jours au travail ? C.S. : Ce métier peut sembler ennuyeux étant donné que de l’extérieur, on ne voit que le travail des chiffres. Mais en fait c’est très intéressent de voir les aspects humains et législatifs au-delà de ces chiffres et surtout d’apprendre les autres à les déchiffrer. Chaque mois de paie est un nouveau défi. Le début et la  fin de mois sont des périodes intenses puisque c’est à ce moment que sont réalisées les paies et les déclarations sociales. En milieu de mois, nous prenons le temps de faire de la veille législative, des vérifications, des audits, de la formation, d’écrire des articles et de réaliser des entretiens avec nos clients. A.P. : Quelles sont les évolutions possibles pour un aspirant à ce type de poste ? C.S. : Le gestionnaire paie peut évoluer vers un poste de responsable de paie en entreprise qui gère une équipe de gestionnaires juniors et seniors, et, à plus long terme, occuper un poste de responsable du pôle de production paye.<

Tags:

Sur le même sujet

Paie pratique
Titre restaurant 2022-2023 : limite d’exonération 1 décembre 2022

Le titre restaurant (ticket resto, chèque déjeuner, Apetiz et Pass Sodexo) est un titre de paiement permettant aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine dans leur entreprise de prendre des repas à l’extérieur dans des restaurants ou des commerces assimilés. Sous certaines conditions, le salarié peut donc payer un commerçant avec ce titre. Il […]

Travail le dimanche
Paie pratique
Travail le dimanche : la réglementation en vigueur 29 novembre 2022

Il est fréquent qu’au cours de l’année, pour diverses occasions, que de nombreux établissements ouvrent le dimanche. Ce travail dominical est très encadré par le Code du travail. Cependant, il est possible de déroger à ces principes. En fonction de la convention collective, le travail du dimanche est soumis à de nombreuses conditions et a […]

Avantage en nature véhicule
Paie pratique
Avantage en nature véhicule : définition et calcul 28 novembre 2022

Lorsqu’un véhicule d’entreprise est mis à la disposition d’un salarié qui l’utilise à des fins à la fois professionnelles et personnelles, l’utilisation privée constitue un avantage en nature. Il importe peu que l’employeur soit propriétaire ou locataire du véhicule (voiture en leasing). Nous vous présentons les conditions permettant le chiffrage de l’avantage en nature véhicule […]

FacebookTwitterLinkedInEmail