Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Loi de finance 2014 : fiscalisation de la part patronale des cotisations de prévoyance complémentaire

8 janvier 2014 par Cyril Legrix - Lecture 3 min.

La loi de finance 2014 rend fiscalisable la part patronale des contributions à des régimes de prévoyance complémentaires. Cette part devant être incluse rétroactivement dans l’assiette de l’impôt sur les salaires perçus en 2013.

RAPPEL DU TRAITEMENT FISCAL DES VERSEMENTS AVANT L’ADOPTION DU PLF 2014

Les contributions de l’employeur et du salarié à des régimes de prévoyance complémentaires (au sens large, c’est-à-dire y compris santé et dépendance) ne sont pas intégrées au revenu imposable dans une certaine limite. La part salariale est même déductible de la partie du salaire soumise à l’impôt.

 

Les limites à cette défiscalisation sont :

  • 7% du PASS + 3% de la rémunération annuelle brute, la somme des deux ne devant pas dépasser 3% de 8 fois le PASS (Plafond Annuel de Sécurité Sociale)

Si ce plafond est dépassé, l’excédent est réintégré au revenu imposable.

ARTICLE 5 DE LA LOI DE FINANCE 2014

La loi de finance entrée en vigueur le 2 janvier supprime l’exonération fiscale du financement de l’employeur aux contrats collectifs de complémentaire santé.

Concrètement, la part de la cotisation aux régimes de prévoyance complémentaires à la charge de l’employeur, vient augmenter le revenu imposable du salarié.

Dans le même temps le dispositif fiscal précédent est revu à la baisse :

  • 5% du PASS + 2% de la rémunération annuelle brute, la somme des deux ne devant pas dépasser 2% de 8 fois le PASS
Régime fiscal avant LF 2014 Régime fiscal actuel
Limite en % du PASS 7% 5%
Limite en % du salaire 3% 2%
Limite globale en % de 8 PASS 3% 2%
Maximum en 2013 8 888 € 5 925 €

Cette nouvelle loi concerne les cotisations patronales finançant les frais de santé.

Si les contrats prévoient par exemple le versement d’un capital décès ou des garanties obsèques, la partie des cotisations qui les finance n’est pas concernée par cette nouvelle disposition. Les organismes de prévoyance devront fournir à l’employeur les taux dévolus à chaque risque pour identifier la part imposable.

PORTABILITÉ DE LA MUTUELLE

Cette nouvelle loi s’applique aussi aux cotisations de prévoyance et de frais de santé versées dans le cadre de la portabilité. Elles seront globalement ajoutées aux éléments imposables du solde de tout compte au moment du départ du salarié.

NOUVELLE RÈGLE APPLICABLE SUR LES SALAIRES 2013

La réforme, publiée au journal officiel le 2 janvier, porte rétroactivement sur les salaires 2013.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, la mention du cumul du net imposable est d’usage sur les fiches paye. Ce dernier sera donc erroné, même sur le salaire de décembre.

Cependant, avant le 31 janvier 2014, date limite de le l’envoi de la DADSU, l’employeur devra déclarer les montants dans la rubrique S.40.00.063.001. Ce sont ces montants qui seront pré-remplis sur les avis d’imposition des salariés.  Il est donc conseillé d’informer les salariés.

Il est à noter que cette mesure, s’ajoutant à l’allongement de la portabilité et à la mutuelle obligatoire en 2015 sera à coup sur une bonne source de revenu pour l’Etat français.

LIENS UTILES

LIRE AUSSI

DADS, ce qui change en 2014

Nouveaux indices de paye au 1er janvier 2014

indice de paie : le SMIC 2014 fixé à 9,53 €

La CSG (contribution sociale généralisée) et la paye

Pour toute demande sur nos services d’externalisation de la paie, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de paie Rue de la Paye au 01 44 06 07 97.

Lire plusieurs articles du même auteur Cyril Legrix, Responsable gestionnaires de paie

 

L’actualité

Actualité paie
« Barème Macron » : les Prud’Hommes maintiennent leur opposition 11 septembre 2019

Le 17 juillet 2019, la Cour de Cassation avait rendu son avis validant le nouveau barème d’indemnisation en cas de licenciement sans cause réelle. Ce positionnement favorable envers le nouveau « barème Macron » n’avait pas fait l’unanimité auprès des Conseils des Prud’Hommes. Actuellement, deux conseils ont refusé de suivre la position de la Cour […]

Actualité paie
Contribution formation 2019 : n’oubliez pas l’acompte ! 9 septembre 2019

Dans le cadre de la loi Avenir Professionnel, le recouvrement de la contribution à la formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage sera transféré à aux URSSAF (à partir des rémunérations de 2021). Ainsi, les employeurs d’au moins 11 salariés devront verser un acompte sur la contribution formation aux opérateurs de compétences, et ce avant […]

Actualité paie
Le contrat d’accès à l’entreprise 2 septembre 2019

Entré en vigueur le 1er juillet 2019, le contrat d’accès à l’entreprise est une nouvelle forme de Contrat à Durée Déterminée. Bien qu’encore à titre expérimental, son principal objectif est de faciliter l’insertion professionnelle de personnes qui rencontrent des difficultés d’accès à l’emploi. Ce type de contrat est réalisable partout en France métropolitaine et d’Outre-Mer, […]

FacebookTwitterLinkedInEmail