Paie pratique

Indemnité congés payés : mode de calcul

8 juillet 2021 par Lavinia Burcea - Lecture 2 min.
indemnités de congés payés

Tout salarié ayant acquis le droit de prendre des jours de congés perçoit une indemnité de congés payés afférente à la période non travaillée. Pour la calculer, Le Code du Travail prévoit deux méthodes. En voici ses règles.

INDEMNITÉ CONGÉS PAYÉS : CONDITIONS APPLICABLES

Les conditions applicables de l’indemnité congés payés se retrouvent au sein de l’article L. 3141-26 du Code du Travail. Elle est attribuée à l’ensemble des salariés, qu’ils soient en CDI ou en CDD (pour ce type de contrat, elle doit être versée par l’employeur lorsque le CDD prend fin). Même les salariés en période d’essai en bénéficient. Sur chaque bulletin de paie, doivent apparaître les dates de congés, les dates de la période d’acquisition des congés, le montant de l’indemnité correspondante, le nombre de jours de congés payés pris, ainsi que le nombre de jours restant à prendre.

L’indemnité est soumise aux cotisations sociales et également à l’impôt sur le revenu.

LES DEUX MÉTHODES DE CALCUL DE L’INDEMNITÉ CONGÉS PAYÉS

L’indemnité congés payés à verser au salarié est le résultat le plus favorable entre les deux modes de calcul :

>méthode du 1/10

L’indemnité est égale à 1/10e de la rémunération brute totale perçue par le salarié au cours de la période de référence; pour déterminer l’indemnité de congés sont prises en compte toutes les sommes ayant le caractère de salaire (salaire de base, heures supplémentaires, travail de nuit, prime ancienneté, prime astreinte, avantages en nature etc). N’entrent pas dans la base de calcul de l’indemnité de CP, les sommes n’ayant pas le caractère de salaire comme la prime fin d’année, d’intéressement, les frais professionnels, le 13ème mois etc ;

méthode du maintien

L’indemnité est égale à la rémunération que le salarié aurait perçue s’il avait continué à travailler.
En général, même si ce n’est pas une règle, la méthode du 1/10e reflète une rémunération moyenne qui est souvent plus favorable que le maintien du salaire habituel. Toutefois, pour les salariés qui ont bénéficié récemment d’une augmentation de salaire, la méthode de maintien est plus favorable.

Sur le même sujet

Internaliser ou externaliser gestion de la paie de son cabinet ?
Paie pratique
Gestion de la paie en cabinet : internaliser ou externaliser ? 19 octobre 2021

La gestion de la paie est une tâche qui concerne toutes ou presque toutes les entreprises. Par conséquent, un grand nombre de cabinets d’experts-comptables sont également concernés. De manière générale, il existe deux méthodes de gérer la paie des entreprises clientes : L’internalisation de la paie : les tâches sont assurées en interne par le […]

contribution formation
Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 18 octobre 2021

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter en […]

prélèvement à la source
Paie pratique
Prélèvement à la source : comment ça marche ? 13 octobre 2021

Le prélèvement à la source (PAS) est un mode de recouvrement de l’impôt sur le revenu entré en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Il supprime le décalage d’un an qui existait entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt. Celui-ci est ainsi prélevé par un tiers payeur en temps réel, au moment […]

FacebookTwitterLinkedInEmail