Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Heures complémentaires : comment les appliquer ?

2 juillet 2019 par Vincent Langlois - Lecture 2 min.

Lorsqu’un salarié employé à temps partiel travaille au-delà de sa durée de travail prévue dans son contrat, il accomplit des heures complémentaires. Comment appliquer ces heures complémentaires à un de vos salariés à temps partiel ? Comment les rémunérer ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Conditions d’applications

Les heures complémentaires ne peuvent être effectuées que par des salariés à temps partiel. Si le salarié est à temps plein, on parlera alors d’heures supplémentaires. Une heure complémentaire constitue une heure travaillée au-delà de la durée indiquée dans le contrat de travail.

Les heures complémentaires doivent être réalisées à la demande de l’employeur, ou au minimum avec son accord. Le salarié ne peut pas prendre l’initiative de les effectuer.

Pour un salarié sous contrat à temps partiel à 24h par semaine, vous pouvez augmenter cette durée d’un dixième, soit 26.4h, sans avoir à recourir à un avenant de contrat.

Vous pouvez augmenter la durée de travail hebdomadaire  jusqu’à 1/3 en plus de sa valeur initiale si un accord préalable a été signé par le salarié. Attention : si le total d’heures travaillée par semaine est supérieur ou égal à 35h, votre salarié est en droit de demander à requalifier son contrat à temps partiel en un contrat de travail à temps plein.

Si vous prévenez moins de 3 jours à l’avance votre salarié de son assignation à des heures complémentaires à une date prévue, ce-dernier peut les refuser.

Cadre légal

Sans accord préalable, les heures complémentaires du salariés ne peuvent :

  • Excéder la durée de travail applicable dans l’entreprise ;
  • Excéder la durée de travail légale ;
  • Excéder un dixième du temps de travail hebdomadaire ou mensuel indiqué dans le contrat de travail

Comme mentionné plus haut, le salarié sera en droit d’exiger une requalification de son contrat de travail, voire réclamer des dommages et intérêt en suite d’une procédure  au Conseil des Prud’hommes.

Rémunération des heures complémentaires

Une heure complémentaire est rémunérée sur une base horaire normale et à taux plein. Elle ne comporte pas de majoration et son montant dépend de la nature du poste et de la grille des salaires appliquées.

Si une heure complémentaire est effectuée au-delà du dixième de la durée contractuelle est en deçà du tiers supplémentaire, elle sera rémunérée sur une base horaire normale, mais majorée de 25%.

Les heures complémentaires sont soumises aux cotisations salariales et patronales. Elle sont réintégrées au barème progressif de l’impôt sur le revenu, au titre des traitements et salaires.

L’actualité

Paie pratique
Non envoi de la DSN : quelles pénalités ? 6 novembre 2019

Le réseau de l’Urssaf a publié le 29 août 2017 les pénalités applicables en cas de manquements aux obligations déclaratives liées à la DSN. Revue de détail de ce qui vous attend si les règles ne sont pas respectées. A savoir : A compter du 1er janvier 2020, il sera possible pour un employeur de […]

Paie pratique
Jours fériés novembre 2019 : incidence sur la paye 23 octobre 2019

Le 1er et le 11 novembre sont les jours fériés qui jalonnent le prochain mois. Avec le 25 décembre, ils  constituent les derniers jours fériés en 2019. Une bonne occasion de passer en revue l’essentiel de droits relatifs aux jours fériés et comment les gérer. LES JOURS FÉRIÉS Les 11 fêtes légales considérées comme des […]

Paie pratique
L’externalisation de la paie : 4 bénéfices pour les experts comptables 14 octobre 2019

Une nouvelle période fiscale se dessine pour les experts comptables, tout aussi longue et épuisante que les précédentes. Les collaborateurs seront de nouveau mis à rude épreuve, mais pour combien de temps encore ? Que doivent faire les cabinets d’expertise comptable pour retrouver du temps et soulager leurs équipes de cette charge de travail ? […]

FacebookTwitterLinkedInEmail