Paie pratique

Heures complémentaires : comment les appliquer ?

2 juillet 2019 par Vincent Langlois - Lecture 2 min.
Heures complémentaires : comment les appliquer ?

Lorsqu’un salarié employé à temps partiel travaille au-delà de sa durée de travail prévue dans son contrat, il accomplit des heures complémentaires. Comment appliquer ces heures complémentaires à un de vos salariés à temps partiel ? Comment les rémunérer ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Conditions d’applications

Les heures complémentaires ne peuvent être effectuées que par des salariés à temps partiel. Si le salarié est à temps plein, on parlera alors d’heures supplémentaires. Une heure complémentaire constitue une heure travaillée au-delà de la durée indiquée dans le contrat de travail.

Les heures complémentaires doivent être réalisées à la demande de l’employeur, ou au minimum avec son accord. Le salarié ne peut pas prendre l’initiative de les effectuer.

Pour un salarié sous contrat à temps partiel à 24h par semaine, vous pouvez augmenter cette durée d’un dixième, soit 26.4h, sans avoir à recourir à un avenant de contrat.

Vous pouvez augmenter la durée de travail hebdomadaire  jusqu’à 1/3 en plus de sa valeur initiale si un accord préalable a été signé par le salarié. Attention : si le total d’heures travaillée par semaine est supérieur ou égal à 35h, votre salarié est en droit de demander à requalifier son contrat à temps partiel en un contrat de travail à temps plein.

Si vous prévenez moins de 3 jours à l’avance votre salarié de son assignation à des heures complémentaires à une date prévue, ce-dernier peut les refuser.

Quel cadre légal ?

Sans accord préalable, les heures complémentaires du salariés ne peuvent :

  • Excéder la durée de travail applicable dans l’entreprise ;
  • Excéder la durée de travail légale ;
  • Excéder un dixième du temps de travail hebdomadaire ou mensuel indiqué dans le contrat de travail

Comme mentionné plus haut, le salarié sera en droit d’exiger une requalification de son contrat de travail, voire réclamer des dommages et intérêt en suite d’une procédure  au Conseil des Prud’hommes.

Le Projet de Loi de Finances Rectificative pour 2022 (ou PLFR 2022) prévoit de relever temporairement le plafond de défiscalisation des heures supplémentaires et complémentaires. Initialement plafonné à 5 000 €, puis à 7 500 € pendant l’état d’urgence sanitaire, les députés ont voté pour relever le plafond au même montant. Pour évaluer si le plafond a été atteint, il convient de prendre en compte :

  • Les rémunérations ;
  • Les majorations de salaire ;
  • Les autres éléments de rémunération versés au titre des heures supplémentaires.

Rémunération des heures complémentaires

Une heure complémentaire est rémunérée sur une base horaire normale et à taux plein. Elle ne comporte pas de majoration et son montant dépend de la nature du poste et de la grille des salaires appliquées.

Si une heure complémentaire est effectuée au-delà du dixième de la durée contractuelle est en deçà du tiers supplémentaire, elle sera rémunérée sur une base horaire normale, mais majorée de 25%.

Les heures complémentaires sont soumises aux cotisations salariales et patronales. Elle sont réintégrées au barème progressif de l’impôt sur le revenu, au titre des traitements et salaires.

Sur le même sujet

Paie pratique
Titre restaurant 2022-2023 : limite d’exonération 1 décembre 2022

Le titre restaurant (ticket resto, chèque déjeuner, Apetiz et Pass Sodexo) est un titre de paiement permettant aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine dans leur entreprise de prendre des repas à l’extérieur dans des restaurants ou des commerces assimilés. Sous certaines conditions, le salarié peut donc payer un commerçant avec ce titre. Il […]

Travail le dimanche
Paie pratique
Travail le dimanche : la réglementation en vigueur 29 novembre 2022

Il est fréquent qu’au cours de l’année, pour diverses occasions, que de nombreux établissements ouvrent le dimanche. Ce travail dominical est très encadré par le Code du travail. Cependant, il est possible de déroger à ces principes. En fonction de la convention collective, le travail du dimanche est soumis à de nombreuses conditions et a […]

Avantage en nature véhicule
Paie pratique
Avantage en nature véhicule : définition et calcul 28 novembre 2022

Lorsqu’un véhicule d’entreprise est mis à la disposition d’un salarié qui l’utilise à des fins à la fois professionnelles et personnelles, l’utilisation privée constitue un avantage en nature. Il importe peu que l’employeur soit propriétaire ou locataire du véhicule (voiture en leasing). Nous vous présentons les conditions permettant le chiffrage de l’avantage en nature véhicule […]

FacebookTwitterLinkedInEmail