Conseils RH

Le guide de préconisation sanitaire de l’OPPBTP

22 septembre 2020 par Vincent Langlois - Lecture 3 min.
Le guide de préconisation sanitaire de l'OPPBTP

Lors de la crise sanitaire, afin de garantir la sécurité des travailleurs et la reprise des chantiers arrêtés en toute sécurité, l’OPPBTP a établi un guide national de préconisation sanitaire sur les chantiers. Bien qu’initialement publié le 2 avril 2020, ce guide a reçu plusieurs mises à jour en fonction de l’évolution de la situation en France. Qu’en est-il actuellement ?

Un guide national fourni par l’OPPBTP

Dans leur communiqué de presse du 2 avril 2020, les fédérations professionnelles du BTP insistaient sur un point : la protection des salariés est la priorité absolue. Pour assurer cette protection face au coronavirus, un guide de préconisation à l’échelle nationale a été publié sur le site de l’OPPBTP. Ce guide regroupe les mesures à appliquer au minimum pour prévenir la propagation de la maladie sur les chantiers.

Ce guide a pour objectif de permettre une « reprise progressive consacrée aux activités essentielles, puis à l’ensemble des activités en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des particularités locales ».

Le guide est consultable et téléchargeable
sur le site internet de l’OPPBTP.

Parmi les principales mesures du guide de l’OPPBTP, on trouve l’obligation de l’employeur à nommer des « référents COVID » sur les chantiers. Ces référents devront être en mesure de former les salariés à propos :

  • Des préconisations générales concernant les risques de contaminations sur le lieu de travail ;
  • Des mesures particulières à appliquer sur le sur les lieux de travail et les chantiers.

Le guide national prévoit également la prise en charge des travailleurs intérimaires : si l’entreprise applique des mesures de prévention plus strictes que celles prévues par le guide, elle pourra prendre contact avec l’organisme d’intérim pour que ce-dernier informe l’intérimaire des mesures de sécurité supplémentaires avant que celui-ci ne commence sa mission.

Une mise à jour du guide après le déconfinement

A la suite du déconfinement le 11 mai 2020, l’OPPBTP a publié une mise à jour du guide de préconisations sanitaires. Au-delà des autorisations de déplacement n’étant plus nécessaires, l’accent est mis sur :

  • La fin de recommandation d’interdire les chantiers pour les apprentis mineurs pour favoriser le maintien de la formation dans le respect des précautions sanitaires ;
  • L’introduction des écrans faciaux comme mesures alternatives aux lunettes de protections pour un meilleur confort au travail ;
  • La mise à jour des directives pour les personnes à risque de santé élevé, notamment les dispositifs de déclaration et d’indemnisation des salariés à risque ;
  • La prise de température à l’entrée des locaux et des chantiers : bien que non recommandée, elles peuvent être potentiellement mises en place en suivant le plan national de déconfinement ;
  • La simplification des procédures de nettoyage, en s’alignant sur le plan national de déconfinement, qui vient alléger les procédures pour les activités du BTP ;
  • La prise en compte du port du masque et des écrans étanches dans les véhicules : si besoin, les écrans installés dans les véhicules permettent de maintenir la distanciation physique ;
  • La possibilité de réutilisation des cartouches de masques si elles sont utilisées uniquement contre le covid-19 : elles devront alors être nettoyées et stockées dans un sac propre, au sec, et fermés avec l’opercule prévu à cette effet.

Évolution des recommandations relatives au port du masque

Le 31 août 2020, le Ministère du Travail a publié un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salarié en entreprise : le port du masque est rendu obligatoire sur le lieu de travail.

L’OPPBTP a par conséquent fait évoluer le guide de préconisation en conformité avec ce nouveau protocole. Ces évolutions sur le port du masque s’articulent autour :

  • Des chantiers considérés comme lieux collectifs clos : les dérogations applicables pour les ateliers sont également applicables dans les chantiers clos ;
  • Des chantiers en extérieur : le port du masque n’est pas obligatoire sauf en cas de travail à moins d’un mètre d’un autre salarié ou en cas de doute sur la mise en place d’une distanciation physique minimale ;
  • Des interventions chez des particuliers : le port du masque est obligatoire si le particulier chez qui les salariés interviennent est un personne à risque de forme grave de Covid-19 ;
  • Des chantiers d’extérieur dans l’espace public : les entreprises sont invité à se rapprocher des autorités compétentes en cas d’une possible dérogation du port du masque. Pour les chantier clos séparés de l’espace public, le port du masque n’est pas obligatoire.

Concernant les déplacements en véhicule, les recommandations indiquées lors des dernières mises à jour ont été réévaluées : la présence de plusieurs salariés dans un même véhicule est possible, à condition que chaque salarié porte le masque et respecte les protocoles d’hygiène. Une procédure effective de nettoyage et de désinfection du véhicule doit également être prévu.

Des précautions supplémentaires, mais une spécificité de plus

Le secteur du BTP est réputé pour ses spécificités, comme c’est le cas pour la paie par exemple. Les précautions sanitaires préconisées par le guide national viennent rajouter un élément spécifique supplémentaire à prendre en compte pour les chefs d’entreprise du secteur.

Une des pistes pour s’alléger d’un grand nombre de ces spécificités est l’externalisation de la paie : nos packs et services pour les entreprises du BTP regroupent des services de sous-traitance de la paie et d’assistance à la gestion des démarches sociales et d’accompagnement juridique.

Vous souhaitez externaliser la paie de votre entreprise ?
Contactez-nous

Sur le même sujet

Covid entreprise
Conseils RH
Covid 19 : Les protocoles sanitaires en entreprise 22 octobre 2020

Face à la recrudescence de cas de Covid-19 en France, et une quantité non négligeable de nouveaux « clusters » apparus en milieu professionnel, les protocoles sanitaires en entreprise ont été renforcés. S’ajoutent ainsi aux précédentes mesures de préventions : Le port du masque obligatoire en entreprise ; L’encouragement du recours au télétravail. Revoyons ensemble ces différentes […]

Congé de reclassement
Conseils RH
Le congé de reclassement : tout ce qu’il faut savoir 22 octobre 2020

La mise en oeuvre du congé de reclassement s’articule avec la procédure du licenciement pour motif économique dans les grandes entreprises. Au cours de celle-ci, l’employeur doit respecter certaines démarches particulières du fait de ce congé. Faisons le point sur le fonctionnement, la durée et le financement de ce dispositif. CONGÉ DE RECLASSEMENT : QU’EST-CE […]

Conseils RH
Maladie professionnelle : Prise en compte dès les premiers symptômes 21 octobre 2020

Le 1er juillet 2018, les règles de prise en compte des indemnisations pour maladie professionnelle ont changé. Elles sont plus favorables aux salariés en prenant en compte la constatation des premiers symptômes de la maladie par un médecin. Cette nouvelle règle instaure aussi une limite à la rétroactivité de l’indemnisation. LA MALADIE PROFESSIONNELLE Les conditions […]

FacebookTwitterLinkedInEmail