Conseils RH

Le guide de préconisation sanitaire de l’OPPBTP

1 juillet 2021 par Vincent Langlois - Lecture 3 min.
Le guide de préconisation sanitaire de l'OPPBTP

Lors de la crise sanitaire, afin de garantir la sécurité des travailleurs et la reprise des chantiers arrêtés en toute sécurité, l’OPPBTP a établi un guide national de préconisation sanitaire sur les chantiers. Bien qu’initialement publié le 2 avril 2020, ce guide a reçu plusieurs mises à jour en fonction de l’évolution de la situation en France. Qu’en est-il actuellement ?

Un guide national fourni par l’OPPBTP

Dans leur communiqué de presse du 2 avril 2020, les fédérations professionnelles du BTP insistaient sur un point : la protection des salariés est la priorité absolue. Pour assurer cette protection face au coronavirus, un guide de préconisation à l’échelle nationale a été publié sur le site de l’OPPBTP. Ce guide regroupe les mesures à appliquer au minimum pour prévenir la propagation de la maladie sur les chantiers.

Ce guide a pour objectif de permettre une « reprise progressive consacrée aux activités essentielles, puis à l’ensemble des activités en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des particularités locales ».

Le guide est consultable et téléchargeable
sur le site internet de l’OPPBTP.

Parmi les principales mesures du guide de l’OPPBTP, on trouve l’obligation de l’employeur à nommer des « référents COVID » sur les chantiers. Ces référents devront être en mesure de former les salariés à propos :

  • Des préconisations générales concernant les risques de contaminations sur le lieu de travail ;
  • Des mesures particulières à appliquer sur le sur les lieux de travail et les chantiers.

Le guide national prévoit également la prise en charge des travailleurs intérimaires : si l’entreprise applique des mesures de prévention plus strictes que celles prévues par le guide, elle pourra prendre contact avec l’organisme d’intérim pour que ce-dernier informe l’intérimaire des mesures de sécurité supplémentaires avant que celui-ci ne commence sa mission.

Un guide mis à jour selon l’évolution de la situation

Bien que publié en 2020, le guide continue d’être mis à jour au fur et à mesure que la situation sanitaire évolue. Le 30 juin 2021, une nouvelle mise à jour intègre les recommandation du Haut Conseil de Santé Publique et du Protocol national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprises face au Covid-19.

A compter de cette mise à jour, cette version du guide constitue le document de référence pour les entreprises du BTP. Il liste les mesures spécifiques à mettre en oeuvre pour assurer les conditions sanitaires nécessaires aux personnels du BTP appelés à travailler en bureaux, ateliers, dépôts ou chantiers et autres lieux.

Évolution des recommandations relatives au port du masque

Depuis le 31 août 2020, lorsque le Ministère du Travail a publié un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salarié en entreprise : le port du masque a été rendu obligatoire sur le lieu de travail.

L’OPPBTP a par conséquent fait évoluer le guide de préconisation en conformité avec ce nouveau protocole. Ces évolutions sur le port du masque s’articulent autour :

  • Des chantiers considérés comme lieux collectifs clos : les dérogations applicables pour les ateliers sont également applicables dans les chantiers clos ;
  • Des chantiers en extérieur : le port du masque n’est pas obligatoire sauf en cas de travail à moins d’un mètre d’un autre salarié ou en cas de doute sur la mise en place d’une distanciation physique minimale ;
  • Des interventions chez des particuliers : le port du masque est obligatoire si le particulier chez qui les salariés interviennent est un personne à risque de forme grave de Covid-19 ;
  • Des chantiers d’extérieur dans l’espace public : les entreprises sont invité à se rapprocher des autorités compétentes en cas d’une possible dérogation du port du masque. Pour les chantier clos séparés de l’espace public, le port du masque n’est pas obligatoire.

Concernant les déplacements en véhicule, les recommandations indiquées lors des dernières mises à jour ont été réévaluées : la présence de plusieurs salariés dans un même véhicule est possible, à condition que chaque salarié porte le masque et respecte les protocoles d’hygiène. Une procédure effective de nettoyage et de désinfection du véhicule doit également être prévu.

Des précautions supplémentaires, mais une spécificité de plus

Le secteur du BTP est réputé pour ses spécificités, comme c’est le cas pour la paie par exemple. Les précautions sanitaires préconisées par le guide national viennent rajouter un élément spécifique supplémentaire à prendre en compte pour les chefs d’entreprise du secteur.

Une des pistes pour s’alléger d’un grand nombre de ces spécificités est l’externalisation de la paie : nos packs et services pour les entreprises du BTP regroupent des services de sous-traitance de la paie et d’assistance à la gestion des démarches sociales et d’accompagnement juridique.

Simplifiez votre gestion paie : contactez-nous !

Sur le même sujet

Temps de travail du salarié : l'essentiel à savoir pour l'employeur
Conseils RH
Temps de travail du salarié : l’essentiel à savoir pour l’employeur 22 octobre 2021

Selon les besoins de l’entreprise, l’employeur peut solliciter ses salariés sur différents temps de travail. Travail de nuit, astreinte ou encore horaires individualisés, il est essentiel pour l’employeur de connaître la réglementation applicable au temps de travail de ses salariés pour éviter tout risque d’infraction. La durée maximale du temps de travail d’un salarié Selon […]

BDES : définition, contenu et fonctionnement
Conseils RH
BDES, BDESE : définition, contenu et fonctionnement 21 octobre 2021

La Base de Données Economiques et Sociales (BDES), appelée aussi auparavant la Base de Données Uniques (BDU), regroupe les informations sur les grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise. L’ensemble des informations qu’elle contient doit permettre de donner une vision globale et claire de l’emploi, de la formation et de l’utilisation des ressources financières générées […]

taxe d'apprentissage
Conseils RH
Taxe d’apprentissage 2021-2022 : calcul, déclaration et paiement 20 octobre 2021

Instituée en 1925, la taxe d’apprentissage est un impôt qui a pour objet de faire participer les employeurs au financement des formations premières à caractère technologique et professionnel, dont l’apprentissage. Quelles entreprises sont concernées par cette taxe ? Comment la calculer et comment la payer ? Quelles évolutions de la taxe d’apprentissage en 2021 et […]

FacebookTwitterLinkedInEmail