Paie pratique

GPEC : comment la mettre en place en entreprise ?

9 août 2018 par Gestionnaire de paie - Lecture 2 min.
gpec

Qu’est-ce que c’est la GPEC ?

La GPEC  (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) est une stratégie globale de gestion des ressources humaines s’occupant du recrutement,  de l’évaluation des compétences et des performances, de la gestion des carrières  ainsi que de la formation professionnelle.

Elle a comme objectif l’analyse et la description des divers avenirs possibles de l’entreprise afin d’anticiper et d’éclairer les décisions concernant les ressources humaines.

En anglais, la GPEC  porte le nom de  « Human Resource Planning » (HRP) ou « Manpower planning » ou encore « Strategic workforce planning ».

GPEC  appliquée dans les entreprises

Le Code du travail français impose depuis 2005 une obligation de négocier la GPEC avec les partenaires sociaux tous les 3 ans. Cette négociation triennale s’applique aux entreprises avec un effectif supérieur aux 300 salariés ainsi qu’aux entreprises de dimension communautaire employant au moins 150 salariés.

Une étape importante de la mise en place d’une GPEC consiste en la réalisation d’une cartographie des compétences, des métiers et des outils utilisés dans la gestion des ressources humaines.

Ensuite, pour anticiper les futurs besoins  de l’entreprise, il faut réaliser une projection des emplois et des compétences actuels et mettre en œuvre les outils de la gestion des ressources humaines  pour réduire les écarts existants. Afin d’encourager une adhésion forte à la GPEC il faut aussi renforcer la communication interne entre les salariés et les managers.

GPEC : aide de l’Etat pour la mise en œuvre

Via les actions de la GPEC, les entreprises rencontrant des difficultés économiques pouvant conduire à des licenciements auront la possibilité d’obtenir une aide à l’élaboration d’un diagnostic et d’un plan de redressement. L’aide accordé par le gouvernement consiste en une exonération des indemnités de départ volontaire dans la limite de 4 fois le plafond de la sécurité sociale.

Pour élaborer un plan GPEC, l’Etat accorde ainsi des aides financières aux entreprises de moins de 300 salariés. Ces indemnités sont versées à condition que les  employés aient  retrouvé un emploi stable, ou crée ou repris une entreprise.

Sur le même sujet

Exonération Lodeom
Paie pratique
Exonération Lodéom 2021 : les modalités de calcul 14 avril 2021

Depuis la suppression des dispositifs CICE et CITS au 1er janvier 2019, le gouvernement a voulu renforcer l’exonération spécifique aux employeurs situés en Outre-mer (exonération dite « LODéOM »). Suite au décret publié au JO le 24 décembre 2020 en application de la loi de financement de la Sécurité sociale 2021, voici les modalités de calcul des […]

saisie sur salaire
Paie pratique
Saisie sur salaire – barème 2021 13 avril 2021

Le barème des saisies et cessions des rémunérations reste inchangé au 1er janvier 2021. Pour rappel, le salarié a le droit de garder une somme au moins égale au montant forfaitaire du RSA pour une personne seule, les créanciers pouvant saisir que le surplus. SAISIE OU CESSION SUR SALAIRE On parle de saisie sur salaire, […]

BDES : définition, contenu et fonctionnement
Paie pratique
BDES : définition, contenu et fonctionnement 1 avril 2021

La Base de Données Economiques et Sociales (BDES), appelée aussi auparavant la Base de Données Uniques (BDU), regroupe les informations sur les grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise. L’ensemble des informations qu’elle contient doit permettre de donner une vision globale et claire de l’emploi, de la formation et de l’utilisation des ressources financières générées […]

FacebookTwitterLinkedInEmail