Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

La gestion du temps de travail en paie propreté

29 juin 2016 par rdlp - Lecture 3 min.

Spécificités-paie-propreté-gestion-temps-du-travail

Le secteur de la propreté / nettoyage industriel comporte certaines particularités, qui ont un impact important sur la gestion de la paie et des ressources humaines pour les entreprises de ce domaine.

La gestion du temps du travail représente certainement un de ces aspects particuliers. Les horaires de travail des salariés de la propreté sont en général décalés: travail de nuit ou très tôt le matin, horaires coupés, travail du dimanche ou pendant les jours fériés, etc.

Quelle est l’incidence sur la paye des tous ces décalages spécifiques au secteur de la propreté ? Comment vont-ils se refléter sur la fiche de paie du salarié ?

Comment gérer les contrats à temps partiel, d’ailleurs majoritaires dans la propreté ? Voici des réponses à toutes ces questions!

Durée du travail et du repos

La durée conventionnelle de travail effectif dans la propreté est fixée à 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Dès que cette durée est dépassée, toutes les heures doivent être payées en heures supplémentaires.

Le repos quotidien doit être de 11 heures consécutives par période de 24 heures. Le salarié a droit à au moins une journée de repos hebdomadaire, soit 35 heures par semaine (24 heures + les 11 heures de repos quotidien).

La gestion des heures supplémentaires

Le contingent d’heures supplémentaires pour les salariés de la propreté est fixé à 190 heures par an et par salarié. Les heures supplémentaires sont rémunérées avec les majorations de salaires prévues par les dispositions légales en vigueur :

De la 36ème à la 39ème heure + 10% – entreprises jusqu’à 20 salariés
+ 25% – entreprises de plus de 20 salariés
De la 40ème à la 43ème heure + 25%
A partir de la 44ème heure + 50%

Après accord entre employeur et salarié, le paiement des heures supplémentaires pourra être remplacé par l’attribution d’un repos compensateur de remplacement équivalent.

Le travail à temps partiel

Selon la Fédération des Entreprises de Propreté et des services associés, environ 75% des salariés sont à temps partiel. Un contrat à temps partiel ne peut pas être inférieur à 10 heures par semaine ou supérieur à 35 heures par semaine.

Si l’employeur demande au salarié d’effectuer des heures complémentaires, elle seront payées au même tarif que les autres, dans la limite de 1/3 de la durée du travail inscrite dans le contrat.

Travailler le dimanche, la nuit ou un jour férié

Le travail du dimanche et autorisé dans la propreté, mais les heures travaillées le dimanche sont majorées de 20% pour les travaux réguliers et de 100% pour les travaux occasionnels.

Les mêmes majorations sont applicables aussi aux travailleurs de nuit (tout salarié qui effectue au moins 2 fois par semaine, selon son horaire habituel, au moins 3 heures de travail entre 21h et 6h). Un salarié ayant le statut de travailleur de nuit a en plus droit à un repos supplémentaire de 2% des heures effectuées entre 21h et 6h, dès qu’il a effectué plus de 43,33 heures de travail dans cette plage horaire dans le mois.

Si un agent de propreté travaille pendant un jour férié, ses heures sont majorées de 50% pour les travaux réguliers et de 100% pour les travaux exceptionnels. Les jours fériés non travaillés, autre que le 1er mai, sont payés à tout salarié qui a plus de 3 mois d’ancienneté (sauf s’ils tombent un jour de repos habituel).

La gestion des congés payes

Quel que soit le temps de travail (temps complet ou partiel), le salarié de la propreté a droit à 2,5 jours de congés par mois.

Pour les travailleurs employés dans plusieurs entreprises de propreté / nettoyage industriel, le employeurs doivent aligner les dates de congés sur celles de l’employeur principal.

Les travailleurs étrangers ou originaires des DOM-TOM ont droit, en plus des 30 jours de congés annuels, à des jours de congés supplémentaires non payés. Ce droit peut être exercé qu’une année sur deux, à condition d’une demande faite 3 mois à l’avance.</p<

Les salariés œuvrant dans le secteur de la propreté ont aussi droit aux congés pour événements familiaux. Il s’agit d’une autorisation d’absence exceptionnelle rémunérée par l’employeur, accordée dans les conditions suivantes :

Mariage du salarié 4 jours
Mariage d’un enfant du salarié 1 jour (2 jours si + de 6 mois d’ancienneté)
Naissance ou adoption d’un enfant Congé légal de 3 jours
Décès du conjoint, d’un enfant, du père, de la mère 3 jours
Décès d’un frère ou d’une sœur, d’un des beaux-parents 1 jour si + de 3 mois d’ancienneté
Décès d’un grand-parent, d’un petit-enfant 1 jour si + de 6 mois d’ancienneté
Présélection militaire du salarié 3 jours si + de 3 mois d’ancienneté

L’actualité

Paie pratique
Délai de carence Pôle emploi : modalités de calcul 22 août 2019

Suite à la rupture du contrat de travail, le salarié privé de son emploi doit s’inscrire au Pôle emploi afin de toucher le chômage. Mais il ne recevra pas son Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) immédiatement. Il doit attendre l’écoulement d’un délai de carence, auquel peuvent s’ajouter des différés d’indemnisation. Voici donc tout ce […]

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

FacebookTwitterLinkedInEmail