Actualité paie

CVAE sortie du périmètre DSN

26 février 2018 par Adrien Coûteaux - Lecture 2 min.
CVAE

Le Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé le 25 janvier dernier que la DSN ne sera plus utilisée pour les besoins de la CVAE (déclaration de cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises).  Voici ce qui change en conséquence.

PLUS DE CVAE VIA LA DSN EN 2018

En 2017, en plus de la déclaration CVAE habituelle, les effectifs de chaque établissement devaient être déclarés aussi en DSN. Pour rappel, une tolérance avait été toutefois mise en place pour déclarer la CVAE via la DSN jusqu’au juin 2017.

En 2018,  il n’est plus nécessaire de renseigner les rubriques de la DSN spécifiques à la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises. L’arrêt du projet d’inclusion du décompte des effectifs salariés par lieu d’activité dans la déclaration sociale nominative a été annoncé officiellement il y a un mois à l’Assemblée générale de l’association SDDS (simplification et dématérialisation des données des sociétés).

Comme le précise également le site dsn-info.fr dans une information du 22 février 2018, les modalités de saisie de certains blocs et rubriques de la DSN sont désormais modifiés :

  • le bloc « Affectation fiscale – S21.G00.42 » n’étant pas obligatoire au sein de la norme NEODES, les DSN ne seront pas bloquées en cas de son absence ;
  • le bloc « Assujettissement fiscal – S21.G00.44 » ne doit plus être rempli pour la CVAE ;
  • le bloc « Lieu de travail ou établissement utilisateur – S21.G00.85 » ne sera plus exploité pour les besoins de la CVAE (la rubrique « Nature juridique – S21.G00.85.010 » n’est plus à renseigner de la valeur « 04 – Subdivision communale (CVAE) »); cependant, il reste obligatoire et doit être déclaré chaque mois.

Toutefois, il es possible que le logiciel de paye valorise par défaut la rubrique « Code taxe – S21.G00.44.001 », présente dans le bloc « Assujettissement fiscal – S21.G00.44 », avec la valeur « 011 – Assujettissement à la CVAE ». Dans cette hypothèse, le portail indique de servir les rubriques « Date de début de période de référence CVAE – S21.G00.06.013 » et « Date de fin de période de référence CVAE – S21.G00.06.014 ». Même si des informations sont transmises via ces rubriques, elles ne seraient plus exploitées pour les besoins de la CVAE.

Par ailleurs, il est également accepté à titre exceptionnel que cette rubrique (« Code taxe – S21.G00.44.001 » du bloc « Assujettissement fiscal – S21.G00.44 ») soit valorisée à « 012 – Non assujettissement à la CVAE » y compris pour les assujettis. Et cella sans qu’il y ait de sanction. Dans ces cas, les rubriques « Date de début de période de référence – S21.G00.06.013 » et « Date de fin de période de référence – S21.G00.06.014 » ne sont pas à renseigner.

COMMENT EFFECTUER LA DÉCLARATION DE LA VALEUR AJOUTÉE ?

Bien que cette taxe sort du champ de la DSN en 2018, le dépôt de la déclaration reste obligatoire.

La télédéclaration annuelle via le formulaire n°1330-CVAE-SD doit être déposée selon les modalités habituelles.

Pour mémoire, celle-ci est due par les entreprise ayant atteint 152 500 € de chiffre d’affaires (aucun paiement à effectuer pour ce seuil de chiffre d’affaire).

Tags:

Sur le même sujet

Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ?
Actualité paie
Projet de Loi de Finances 2022 : quelles mesures pour les entreprises ? 18 octobre 2021

Présenté fin septembre en Conseil des ministres, le Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2022 poursuit la politique du gouvernement et du PLF de 2021. Ce dernier vise à soutenir les petites entreprises, avec un budget orienté vers la reprise de l’activité et le rétablissement des finances publiques. Le Projet de Loi de Finances […]

Congé paternité : tout ce qu'il faut savoir
Actualité paie
Congé paternité : tout ce qu’il faut savoir 18 octobre 2021

Lorsqu’un salarié devient père, il bénéficie d’un congé de paternité afin d’être présent auprès de la mère et de son nouvel enfant. Le PLFSS 2021 étend sa durée au 1er juillet 2021 pour un total de 25 jours, en plus d’autres modifications. Ces dispositions s’appliquent pour tous les enfants nés à partir de cette date […]

CSP
Actualité paie
Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) reconduit jusqu’au 31 décembre 2022 14 octobre 2021

Dans le cadre d’un licenciement économique, certains employeurs doivent proposer un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) à leurs salariés. Conçu comme un dispositif pour accélérer le retour à l’emploi, il vient d’être prolongé une nouvelle fois, jusqu’au 31 décembre 2022. CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP) : MODE D’EMPLOI Les entreprises de moins de 1000 salariés […]

FacebookTwitterLinkedInEmail