Paie pratique

CSG : définition et fonctionnement

29 novembre 2019 par Gestionnaire de paie - Lecture 2 min.
CSG Contribution sociale généralisée

QU’EST-CE QUE LA CSG ?

Créée en 1991 à l’initiative du gouvernement Michel Rocard, et depuis renforcée par tous les gouvernements, la contribution sociale généralisée (CSG) est un prélèvement obligatoire qui participe au financement de la Sécurité sociale française, en plus des cotisations prélevées sur les salaires.

Ses recettes sont affectées aux prestations familiales, à l’assurance-maladie, à la perte de l’autonomie par le biais de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), au remboursement de la dette sociale ainsi qu’aux retraites via le Fonds de solidarité vieillesse (FSV).

QUI PAIE LA CSG ?

La CSG est prélevée à la source sur l’ensemble des revenus des personnes résidant française qui sont à la charge d’un régime français d’assurance maladie obligatoire. Dans le cas où l’un des deux critères n’est pas rempli, la CSG et la CRDS ne sont pas dues, à la condition d’en apporter un justificatif fiscal ou une carte d’assuré social.

A l’origine, le financement de la protection sociale reposait sur les seuls salaires et pénalisait les coûts et revenus du travail par rapport à ceux du capital. Une partie des cotisations a été remplacée par la CSG qui est élargie à tous les revenus. Son taux s’élève en 2020 à :

  • 9,2 % (6,8 % déductible et 2,4 % non déductible) pour les revenus d’activité et assimilés (salaires, primes,…)
  • 9,2 % (6,8 % déductible et 2,4 % non déductible) pour les revenus du patrimoine et de placement (plus-values mobilières et immobilières, loyers, contrats d’assurance vie, intérêts de compte épargne logement (CEL) ou de plan épargne logement (PEL),…)
  • 8,6 % pour les revenus du jeu (loto, casino, PMU…)
  • 8,3 % (5,9 % déductible et 2,4 % non déductible) pour les revenus de remplacement (pensions de retraite, pensions d’invalidité, …) supérieurs à 22 941 € par an
  • 6,6 % (4,2 % déductible et 2,4 % non déductible) pour les retraites des personnes dont les revenus sont compris entre 14 781 € et 22 941 €
  • 3,8 % (déductible) pour les retraites des personnes dont les revenus sont compris entre 11 306 € et 14 781 €
  • 0% pour les retraites des personnes dont les revenus sont inférieurs à 11 306 €
  • 6,2 % (3,8 % déductible et 2,4 % non déductible) pour les allocations chômage

ASSIETTE ET CALCUL DE LA CSG

La CSG et la CRDS sont calculées sur les éléments ci-dessous :

  • Les revenus d’activité : salaires, traitements, sommes de la participation et de l’intéressement, du plan épargne entreprise.
  • Les revenus de remplacement : pensions de retraite, d’invalidité, allocations chômage, RSA, de préretraite, indemnités journalières pour maladie, maternité, accidents
  • Les revenus du capital : capitaux mobiliers, revenus fonciers, revenus de l’épargne…

Le calcul de la CSG dépend du type des revenus ainsi que du taux appliqué. Les revenus d’activité salariés sont taxés à hauteur de 9,2 % sur 98,25 % du revenu brut (100 % si le montant dépasse 4 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale).

EXONÉRATION CSG

L’exonération s’applique aux revenus suivants :

  • L’allocation de logement sociale (ALS) ou familiale (ALF)
  • Les prestations familiales
  • L’aide personnalisée au logement (APL)
  • La rémunération versée aux apprentis, ainsi qu’aux stagiaires.
  • Les allocations de chômage et de préretraite uniquement si le prélèvement de la CSG a pour conséquence de faire baisser l’allocation en dessous du Smic brut.
  • Le remboursement des frais de transport en région parisienne.
  • La contribution patronale aux tickets restaurant

mise à jour 18/12/2019

Tags:

Sur le même sujet

RTT
Paie pratique
RTT : définition et fonctionnement 19 mai 2022

La Réduction du Temps de Travail, ou RTT, est un dispositif qui prévoit d’attribuer des périodes de repos aux salariés qui travaillent plus de 35 heures par semaine. Ce dispositif respecte plusieurs règles, et présente par conséquent un impact sur la rémunération et le bulletin de paie du salarié. Passons en revue les différentes caractéristiques […]

Coût licenciement économique
Paie pratique
Licenciement économique : quel coût pour l’employeur ? 18 mai 2022

Vous vous trouvez face à une situation difficile : vous devez licencier un de vos salariés pour motif économique et vous vous posez des questions sur combien cela va vous couter. Voici tous les éléments à anticiper pour bien évaluer le coût d’un licenciement économique pour votre entreprise. Les indemnités à payer en cas de […]

IJSS
Paie pratique
Indemnités journalières de Sécurité sociale (IJSS) : mode d’emploi 12 mai 2022

Les Indemnités journalières de Sécurité sociale, ou IJSS, sont des indemnités versées par la Sécurité Sociale aux salariés en arrêt de travail (maladie professionnelle, accident de travail etc.).  Les IJSS compensent la perte de salaire pendant l’interruption temporaire de travail. La caisse qui verse les indemnités journalières est la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Celles-ci […]

FacebookTwitterLinkedInEmail