Conseils RH

Covid-19 : report des visites médicales

4 février 2021 par Vincent Langlois - Lecture 3 min.
Covid-19 visites médicales

Déjà sujettes à un report en raison de la crise sanitaire du Covid, les visites médicales peuvent à nouveau être reportées d’un an par décret.

Les visites médicales devant être réalisées dans le cadre du suivi individuel de l’état de santé du salarié peuvent ainsi faire l’objet d’un report jusqu’au 17 avril 2022, sauf avis contraire du médecin du travail.

Quelles visites médicales sont sujettes au report ?

Les visites médicales devant avoir lieu avant le 17 avril 2021 sont concernées par ce nouveau décret. Ces nouvelles dispositions viennent s’appliquer également aux visites déjà reportées par la première ordonnance du 1er avril 2020 et n’ayant pu être réalisée au 3 décembre 2020.

Peuvent être reportées les visites médicales suivantes :

  • La visite d’information et de prévention initiale, à l’exception de celles pour les travailleurs demandant un suivi médical spécifique (comme mentionné ci-dessous) ;
  • Le renouvellement de la visite d’information et de prévention périodique, organisée tous les 5 ans au plus ;
  • Le renouvellement de l’examen d’aptitude périodique organisé tous les 4 ans au plus ;
  • La visite intermédiaire pour les salariés en suivi renforcé.

En revanche, les visites médicales de salariés bénéficiant d’un suivi spécifique dû à leur affectation sur certains postes ou d’un suivi individuel adapté en raison de leur vulnérabilité ne peuvent être reportées. C’est le cas notamment de la visite d’information et de prévention pour les salariés :

  • Atteints d’un handicap ;
  • De moins de 18 ans ;
  • Titulaires d’une pension d’invalidité ;
  • Enceintes, venant d’accoucher ou allaitantes ;
  • Travailleurs de nuit ;
  • Travailleurs exposés à des champs électromagnétiques affectés à des postes pour lesquels les valeurs limites d’exposition fixées par le code du travail sont dépassés ;
  • Exposés à des agents biologiques de groupe 2.

D’autres examens médicaux ne peuvent pas être reportés, à savoir :

  • L’examen médical d’aptitude à l’embauche des salariés en suivi renforcé ;
  • Le renouvellement de l’examen périodique annuel pour les salariés exposés à des rayons ionisants classés en catégorie A.

Report des visites médicales de reprise et de pré-reprise

A l’inverse de ce qui était prévu dans le cadre de la première période d’état d’urgence sanitaire, le médecin du travail n’est pas dispensé d’organiser les visites de pré-reprise, ni de différer certaines visites de reprise.

Le médecin du travail peut toutefois faire une délégation de pouvoir aux infirmiers. En effet, jusqu’au 16 avril 2021, le médecin du travail peut solliciter les infirmiers en santé au travail pour réaliser les visites médicales de pré-reprise et de reprise du travail (à l’exception des visites qui concernent les personnes faisant l’objet d’un suivi renforcé). Il reste cependant le seul responsable de ces examens, le seul habilité à émettre des recommandations en matière d’aménagement de poste ou de reclassement, et le seul a pouvoir émettre un avis d’inaptitude.

En cas de recommandations en ce sens, l’infirmier qui a réalisé l’examen doit orienter dans les plus brefs délais le salarié concerné vers le médecin du travail.

Maintien des visites médicales malgré le Covid

Le médecin du travail peut décider de s’opposer au report d’une visite ou d’un examen médical si celui-ci estime que le maintien de la visite est indispensable.

Pour décider de maintenir une visite, le médecin du travail doit fonder son appréciation sur ses connaissances concernant :

  • L’état de santé du salarié ;
  • Les risques liés au poste que le salarié occupe ;
  • Le suivi médical du salarié au cours des 12 derniers mois (pour les salariés en CDD).

Le médecin peut également appuyer son jugement via un échange entre le salarié et un membre de l’équipe pluridisciplinaire des services de santé au travail.

Informer les salariés et les employeurs sur le report des visites médicales

Le décret prévoit les modalités d’information des employeurs et des salariés du report des visites médicales et de la date à laquelle celles-ci sont reprogrammées :

  • Lorsque la visite médicale est reportée, le médecin du travail doit en informer l’employeur et le salarié en leur communiquant la nouvelle date de la visite ;
  • Dans le cas où le médecin du travail ne dispose pas de coordonnées du salarié, il invitera l’employeur à lui communiquer ces informations pour contacter lui-même le salarié.

Sur le même sujet

suivi médical salarié
Conseils RH
Le suivi médical du salarié : tout ce qu’il faut savoir 15 octobre 2021

Tout au long de la carrière d’un salarié, la médecine du travail intervient à différents moments. Ces interventions permettent un suivi médical du salarié pour garantir sa santé et sa sécurité. Revoyons ensemble tout ce qu’il faut savoir concernant le suivi médical du salarié. Suivi médical du salarié : une obligation légale Le suivi médical […]

Contrôle pass sanitaire
Conseils RH
Contrôle du pass sanitaire : comment procéder ? 12 octobre 2021

Le contrôle du pass sanitaire fait l’objet de nombreuses questions. Le Ministère du Travail, puis la CNIL ont publié un ensemble de questions-réponses concernant le pass sanitaire et la vaccination. La CNIL a apporté une mise au point sur les possibilités de contrôle par les employeurs et précise les règles relatives à la protection des […]

Les modalités de la période d'essai
Conseils RH
,
Paie pratique
Les modalités de la période d’essai 11 octobre 2021

La période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les capacités du salarié à remplir ses fonctions et au salarié de se rendre compte si le poste lui convient. Cette première phase du contrat de travail n’est pas obligatoire. Pour être applicable, elle doit être inscrite dans le contrat de travail ou la lettre d’engagement. Sa durée […]

FacebookTwitterLinkedInEmail