Actualité paie

COVID19 : le port du masque obligatoire dans l’entreprise

21 août 2020 par Vincent Langlois - Lecture 2 min.
COVID19 : le port du masque obligatoire dans l'entreprise

Le 18 août 2020, la Ministre du Travail a annoncé, à la suite de sa rencontre avec les partenaires sociaux, que le port du masque en entreprise sera rendu obligatoire dès le 1er septembre 2020.

Un port du masque obligatoire dans les locaux des entreprises

Déjà inclus dans les mesures de prévention en entreprise lorsque la distanciation physique n’était pas possible entre les salariés, le port du masque est désormais obligatoire pour tous les salariés à leur poste de travail à compter du 1er septembre 2020.

Ne sont pas concernés par ce port obligatoire les bureaux individuels. A partir de plus d’un salarié dans l’espace de travail, le port du masque est imposé.

Quelques exceptions à cette règle ont néanmoins été définies par l’exécutif selon la couleur épidémiologique du département où se situe l’entreprise. Ainsi, des dérogations graduées au port du masque sont possibles si des mesures sont prises, comme suit :

Zone verte
  • présence d’une ventilation ou d’une aération bénéficiant
    d’une maintenance
  • écrans entre postes de travail
  • distribution de visières
  • politique de prévention avec la définition d’un référent
    Covid-19
Zone orange
  • mesures applicables en zone verte
  • dérogations limités aux locaux de grand volume équipés
    d’une extraction d’air haute
Zone rouge
  • mesures applicables en zone verte et en zone orange
  • le salarié dispose de 4 metres carrés minimum dans un local
    avec ventilation mécanique

 

Les masques à la charge de l’employeur

Par son obligation, le masque devient un équipement de protection individuel, l’employeur devra alors s’assurer de fournir des masques à ses salariés.

La Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) estime le coût par salarié à environ 100€ pour les employeurs. Ce coût comprend à la fois les masques, mais également des flacons de gel hydroalcoolique.

Il est possible pour les entreprises de moins de 50 salariés de percevoir une subvention versée par la Sécurité Sociale de 5 000€ pour s’équiper en masques.

Le télétravail toujours recommandé

Déjà massivement utilisé par les entreprises lors de l’état d’urgence sanitaire, le télétravail est à nouveau mis en avant par l’État. La CPME souligne toutefois que le télétravail pourrait avoir un impact sur la production des entreprises, selon 86% des chefs d’entreprises interrogés.

Les entreprises reconnues comme foyers de contagion

La généralisation du port du masque était déjà prévisible avant la rentrée. Santé Publique France donnant déjà l’alerte en expliquant que 24% des foyers de contamination recensés se situent dans les entreprises (dont la moitié dans des abattoirs et des exploitations agricoles).

Peuvent être responsables de ces chiffres les protocoles antérieurs sur les lieux de travail, ne prenant pas forcément en compte la propagation du virus par l’air.

Un collectif de professionnels de santé, nommé C19 a également saisi le Conseil d’État pour rendre le masque obligatoire dans l’intégralité des lieux clos, le domicile faisant seule exception à la règle.

Un refus potentiellement considéré comme faute

Le ministre délégué chargé des PME Alain Griset a apporté des précisions concernant le potentiel refus du port du masque. Refuser de porter un masque sur son lieu de travail pourra « être considéré comme une faute ».

Il a également ajouté que « le salarié doit respecter les règles qui s’appliquent dans l’entreprise » et « qu’il y aura des contrôles » réalisés par l’inspection du travail pour s’assurer de la bonne application des règles par l’entreprise.

Pour en savoir plus, consultez également notre FAQ dédiée au coronavirus.

 

Dernière mise à jour : 1er septembre 2020

Sur le même sujet

cotisations sociales
Actualité paie
Cotisations sociales : tout ce qui change en 2021 12 janvier 2021

Les taux de cotisations et contributions sociales n’évoluent pas beaucoup en 2020. Des changements sont néanmoins à prendre en compte pour certaines charges patronales qui évoluent chaque année. Voici par la suite les principaux changements survenus au niveau des charges sociales 2021. LES TAUX DE COTISATIONS SOCIALES 2021 La réduction Fillon augmente en 2021 suite […]

paie 2021
Actualité paie
Les nouveautés paie au 1er janvier 2021 11 janvier 2021

La nouvelle année s’accompagne comme toujours de nouveaux indices de paie et de nouveautés en ce qui concerne les RH. Entre les mesures complémentaires d’exonération et aide au paiement Covid-19, les évolutions du dispositif d’activité partielle ou encore la réforme du congé de paternité, les changements intervenus pour la paie 2021 sont nombreux. Voici l’essentiel […]

Aide embauche jeune
Actualité paie
Aide à l’embauche des jeunes : modalités d’attribution et montants 8 janvier 2021

Lors de la présentation de son plan d’aide à l’embauche des jeunes, le Gouvernement évoquait la création d’une aide au recrutement d’un jeune salarié. Le montant prévu pour cette aide est de 4000€ pour chaque jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021. Un décret vient officiellement mettre en place cette aide, et précise également […]

FacebookTwitterLinkedInEmail