Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Convention HCR : majoration heures supplémentaires

4 juillet 2018 par Mihaela Mita - Lecture 2 min.

La convention collective nationale des hôtels, cafés, restaurants fixe des règles spécifiques en matière de rémunération et majoration des heures supplémentaires. Petit rappel de ce que prévoit la loi et la convention HCR, en fonction du décompte du temps de travail des salariés.

Convention HCR

HEURES SUPPLÉMENTAIRES HCR EN CAS DE DÉCOMPTE HEBDOMADAIRE

Le Code du travail fixe un premier palier de taux de majoration pour les heures supplémentaires à 25%. Cependant, les conventions collectives peuvent prévoir un taux inférieur, dans la limite de 10%.  C’est aussi le cas de la convention HCR. Les employeurs relevant de ce secteur doivent appliquer des majorations spécifiques aux heures supplémentaires.

La durée conventionnelle étant de 35 heures par semaine, si l’employeur décompte la durée de travail à la semaine, les majorations des heures supplémentaires doivent s’élever à :

  • 10%, de la 36ème à la 39ème heure;
  • 20%, de la 40ème à la 43ème heure;
  • 50%, à partir de la 44ème heure.

Le contingent d’heures supplémentaires HCR est fixé à 360 heures par an dans les établissements permanents et à 90 heures par trimestre civil dans les établissements saisonniers. Il est limité à 130 heures par an en cas de modulation de forte amplitude. En cas de modulation de forte amplitude, le contingent des heures supplémentaires est fixé à 130 heures par an.

CONVENTION HCR : DÉCOMPTE SUR UNE PÉRIODE SUPÉRIEURE À LA SEMAINE

Les entreprise relevant de la CCN HCR ont la possibilité d’adapter la durée du travail du personnel en fonction des besoins de l’activité. Le décompte des heures supplémentaires ne se fait pas alors par semaine, mais conformément à la période de référence choisie par l’employeur.

Dans le cadre du dispositif d’aménagement du temps de travail prévu par la convention HCR (sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l’année), les heures supplémentaires effectuées par les salariés ouvrent droit à une majoration de salaire dans le conditions suivantes :

  • 10% : pour les heures effectuées entre 1 067 et 1 790 heures sur l’année, correspondant en moyenne aux 36, 37e, 38e et 39èmes heures;
  • 20% : pour les heures effectuées entre 1 791 et 1 928 heures sur l’année, correspondant en moyenne aux 40, 41 et 42èmes heures;
  • 25% : pour les heures effectuées entre 1 929 et 1 973 heures sur l’année, correspondant en moyenne à la 43ème heure;
  • 50% : pour les heures effectuées à partir de 1 974 heures sur l’année, correspondant en poyenne à la 44ème heure et au-delà.

 

L’actualité

Paie pratique
Salarié au SMIC en 2019 : quel coût pour mon entreprise ? 14 juin 2019

Lors de ses premières embauches, l’employeur peut proposer de rémunérer le salarié au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance). Cependant budgétairement, il est important de se souvenir que les frais ne se limitent pas au versement du salaire. Ces frais sont pour la plupart une obligation pour l’employeur et comportent notamment les cotisations et contributions […]

Paie pratique
Travail à temps partiel : les conditions à respecter 5 juin 2019

Le travail à temps partiel (TTP) implique une durée inférieure à la durée légale du travail (151,67 heures par mois ou 35 heures par semaine) ou à la durée conventionnelle, si celle-ci est inférieure à la durée légale. Passons en revue tout ce qu’il faut savoir sur les droits et les obligations des salariés et […]

Paie pratique
BDES : définition, contenu et fonctionnement 4 juin 2019

La Base de Données Economiques et Sociales (BDES), appelée aussi auparavant la Base de Données Uniques (BDU), regroupe les informations sur les grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise. L’ensemble des informations qu’elle contient doit permettre de donner une vision globale et claire de l’emploi, de la formation et de l’utilisation des ressources financières générées […]

FacebookTwitterLinkedInEmail