Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Convention Collective Syntec : bulletin de paie commenté

20 février 2020 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 3 min.

La convention collective des Bureaux d’études techniques (Brochure 3018, IDCC 1486) est couramment appelée convention collective Syntec. Elle prend de plus en plus d’importance car tous les salariés des SSII, des éditeurs de logiciels et de la technique en dépendent. Nous vous présentons par la suite un bulletin de salaire de janvier 2020 d’un employé relevant de cette convention, avec ses particularités.

CONVENTION COLLECTIVE SYNTEC : EXEMPLE FICHE DE PAIE

Voici l’exemple de fiche de paie d’un salarié cadre appartenant à cette convention collective :

Exemple fiche de paie syntec

ENTÊTE FICHE DE PAIE SYNTEC

Comme pour toutes les conventions collectives et comme prévu par la loi, en tête de la fiche de paye sont indiqués :

  • Identité de l’employeur
  • Période et date de paiement du salaire
  • Détail des congés payés
  • Identité du salarié
  • Date d’entrée et date d’ancienneté du salarié.

Cette salariée occupe un emploi d’assistante chef de projet junior, sa qualification CADRE, sa classification NIV 1.2 et son coefficient 100. La classification détermine le salaire minimum auquel la salariée doit être rémunéré.

TEMPS DE TRAVAIL SYNTEC : MODALITÉ STANDARD

L’aménagement du temps de travail des salariés de la convention collective Syntec est fait en fonction de 3 modalités : standard, réalisation de missions ou forfait annuel en jours.  Notre salariée est sous la modalité standard, qui concerne principalement les ETAM et certains cadres. Dans le cadre de cette modalité, la durée annuelle est fixée à 1 610 heures sur une période de 12 mois consécutifs.

Indépendamment de la modalité d’aménagement du temps du travail, les salariés relevant de la convention collective Syntec ont la possibilité de disposer de jours de repos complémentaires en contrepartie d’une récupération du temps correspondant, selon des modalités à définir par l’entreprise.

SALAIRE MINIMA CONVENTION COLLECTIVE SYNTEC 2020

Les salaires minima mensuels des ingénieurs et cadres de la convention collective Syntec sont déterminés selon la formule : valeur du point x coefficient.

Positions Coefficients Valeur du point Salaire minimum brut (€)
1.1 95 20,88 1.983,60
1.2 100 20,88 2.088,00
2.1 105 20,82 2.186,10
2.1 115 20,82 2.394,30
2.2 130 20,82 2.706,60
2.3 150 20,82 3.123,00
3.1 170 20,53 3.490,10
3.2 210 20,53 4.311,30
3.3 270 20,53 5.543,10

 

Pour notre salariée coefficient 100, le salaire de base est de 2 300 € par mois. Ce salaire est effectivement supérieur au salaire minimum de sa classification.

On note également que la salariée bénéficie aussi d’une prime exceptionnelle de 1 150 € versée sur le mois de janvier 2020.

CONGÉS SUPPLÉMENTAIRES D’ANCIENNETÉ

Les ETAM et les ingénieurs et cadres Syntec bénéficient, en plus du congé principal (25 jours  ouvrés),  de  1 jour  ouvré  par  tranche  de  5 ans  d’ancienneté  avec  un  maximum  de  4 jours  après  20 ans  en  fonction  de l’ancienneté acquise à la date d’ouverture des droits à congé. Les congés payés sont acquis et pris en jours ouvrés.

Notre salariée est entrée le 17 août 2016, elle a donc que 3 ans d’ancienneté au sein de l’entreprise.

PRIME DE VACANCES

La convention collective Syntec offre une prime de vacances  qui peut être remplacée par tout autre prime remplissant les mêmes critères.

Pour l’ensemble des salariés, le montant de cette prime doit être au moins égal à  10 %  de  la  masse  globale  des  indemnités  de  congés  payés constatés  au  31 mai. Une partie doit impérativement être versée pendant la période située entre le 1er mai et le 31 octobre.

La répartition de cette prime entre chaque salarié reste au choix de l’entreprise : le même montant pour chacun, répartition au prorata des salaires avec ou sans majoration pour enfants à charge, majoration de 10 % de l’indemnité de congés payés pour tous les salariés.

PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SUR LA FICHE DE PAIE

Depuis 2019, la présentation du bulletin de paie intègre aussi les mentions obligatoires concernant le prélèvement à la source, à remarquer en bas du bulletin sur fond jaune :

  • l’assiette (base de calcul) : 2 970,36 €
  • le taux d’imposition : dans le cas de notre salariée, un taux personnalisé de 4,50 %
  • le montant de l’impôt prélevé à la source : 133,67 €
  • le salaire net à payer avant impôt : 2 742,33 €.

 

Sur le même sujet

Paie pratique
Emploi saisonnier : tout ce qu’il faut savoir 13 juillet 2020

Les beaux jours arrivent et s’accompagnent normalement d’une forte demande d’emploi saisonnier dans les secteurs agricoles, hôteliers et touristiques. Ces secteurs sont actuellement fortement impactés par la crise sanitaire contre le coronavirus. Toutefois il ne faut pas oublier les règles du Code du travail. Ci-dessous, vous trouverez un petit rappel des obligations pour les employeurs […]

Paie pratique
Prélèvement à la source sur le bulletin de paie simplifié 9 juillet 2020

Depuis l’arrêté du 12 mai 2018, les maquettes officielles et obligatoires du bulletin de paie simplifié à respecter par les employeurs ont été modifiées. Les principaux changements sont issus de la loi de financement de la Sécurité sociale et visent pour l’essentiel, à intégrer une mention info rmative sur la baisse des cotisations salariales. Au […]

Paie pratique
Les spécificités de la paie outre-mer 29 juin 2020

La paie des salariés dans les entreprises basées outre-mer est soumise à une réglementation très spécifique. Via la loi Lodéom, certaines entreprises bénéficient d’exonérations de cotisations sociales et patronales en fonction de leur secteur d’activité et de leur effectif. Dispositifs d’exonération de cotisations dans les DROM-COM L’exonération de cotisations patronales appelée « exonération Lodéom » est applicable […]

FacebookTwitterLinkedInEmail