Paie pratique

Convention collective Métallurgie : grille des salaires 2021

12 juillet 2021 par Mihaela Mita - Lecture 3 min.
convention collective métallurgie

Pour externaliser la paie, contactez-nous

Les salaires minima dans la convention collective métallurgie (ingénieurs et cadres – BO n° 3025, IDCC 0650) ont été mis à jour par un accord signé le 22 janvier 2021, étendu par l’arrêté du 9 juin 2021 (JO du 29). Voici donc les montants à appliquer pour les salariés relevant de cette convention cette année, y compris pour les non-adhérents à compter du 30 juin 2021.

Convention Collective Métallurgie : les spécificités du secteur

Le convention collective de la métallurgie est composée de différents accord nationaux, s’adressant à toutes les catégories professionnelles de la branche : ouvriers, ETAM, ingénieurs et cadres. Par ailleurs, le champ d’application de cette convention collective couvre plusieurs métiers et acteurs économiques, comme par exemple l’aéronautique, l’automobile, la sidérurgie etc., sur le territoire national et les DOM.

La convention collective nationale et les conventions locales couvrant une région ou plusieurs départements s’appliquent à des domaines bien précis (la durée du travail, les salaires minima, la classification des emplois etc.), pour tous les salariés dans la branche de la métallurgie.

Ingénieurs et cadres de la métallurgie : salaires minima 2021

Les salaires minima annuels en vigueur pour les ingénieurs et cadres de la branche ont été revalorisés par rapport à 2020. Il s’agit des valeurs modifiés par l’accord du 22 janvier 2021relatif aux appointements annuels minimaux garantis à partir de l’année 2021, étendu par l’arrêté du 9 juin 2021 (JO du 29). Ce texte prévoit notamment une augmentation de 0,7 % des grilles des salaires conventionnelles par rapport aux anciennes valeurs 2020.

Voici donc les minimas annuels à prendre en compte pour les ingénieurs et cadres relevant de la convention collective métallurgie, en fonction de leur temps de travail :


Coeff. Base de 151,66
h/mois
Forfait
heures
1607 –
1767
h/an*
Forfait
heures
1768 –
1927
h/an*
Forfait
jours,
base 218
jours*
Forfait
sans
réf.
horaire
60 19 904 € 22 890 € 25 876 €
68 19 904 € 22 890 € 25 876 €
76 22 246 € 25 583 € 28 920
80 23 417 € 26 930 € 30 442 € 30 442 € 45 444 €
84 24 588 € 28 276 € 31 964 € 31 964 € 45 444 €
86 25 173 € 28 949 € 32 725 € 32 725 € 45 444 €
92 26 930 € 30 969 € 35 008 € 34 008 € 45 444 €
100 29 271 € 33 662 € 38 053 € 38 053 € 45 444 €
108 31 613 € 36 355 € 41 097 € 41 097 € 45 444 €
114 33 369 € 38 375 € 43 380 € 43 380 € 45 444 €
120 35 126 € 40 394 € 45 663 € 45 663 € 45 663 €
125 36 589 € 42 078 € 47 556 € 47 566 € 47 566 €
130 38 053 € 43 761 € 49 468 € 49 468 € 49 468 €
135 39 516 € 45 444 € 51 371 € 51 371 € 51 371 €
180 60 592 € 60 592 € 60 592 € 60 592 €
240 80 789 € 80 789 € 80 789 € 80 789 €

*Durée annuelle de travail incluant la journée de solidarité

Ces montants sont applicables en prorata temporis en cas de survenance en cours d’année d’une entrée en fonction, d’un changement de classement, d’une suspension de contrat de travail, d’un départ de l’entreprise ou d’un remplacement provisoire.

Ouvriers et ETAM métallurgie : grilles des salaires régionales

Contrairement aux ingénieurs et cadres, les salaires minima des ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise de la métallurgie sont fixés au niveau régional / territorial. Pour être sûr d’appliquer les bons montants, vous devez consulter la dernière version de la convention collective locale pour les ouvriers et les ETAM dans votre département.

Pour cette catégorie de salariés il faut distinguer entre :

  • le salaire minima garanti : minima annuel établi par la grille régionale en fonction du coefficient hiérarchique (temps complet, 35 heures/semaine);
  • la rémunération minimale hiérarchique : base de calcul pour la prime d’ancienneté, déterminée en fonction du coefficient hiérarchique et d’une valeur de point.

Afin de savoir si des nouvelles grilles de salaires ont été négociées dans votre département en 2021, veuillez consulter le Bulletin Officiel des Conventions Collectives pour les derniers avenants, accords et annexes parus pour la convention collective métallurgie de votre région.

Si vous avez des questions sur l’externalisation de la paie métallurgie ou que vous êtes déjà convaincus, contactez-nous.

    EntrepriseExpert ComptableAutre











    Conformément à la loi Informatique et Libertés (loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, modifiée
    par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004), vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès,
    de rectification et d’opposition pour motifs légitimes relatif à l’ensemble des données
    vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant à RUE DE LA PAYE,
    L’Atrium – 37 avenue de Gramont – 03200 VICHY

    Sur le même sujet

    Internaliser ou externaliser gestion de la paie de son cabinet ?
    Paie pratique
    Gestion de la paie en cabinet : internaliser ou externaliser ? 19 octobre 2021

    La gestion de la paie est une tâche qui concerne toutes ou presque toutes les entreprises. Par conséquent, un grand nombre de cabinets d’experts-comptables sont également concernés. De manière générale, il existe deux méthodes de gérer la paie des entreprises clientes : L’internalisation de la paie : les tâches sont assurées en interne par le […]

    contribution formation
    Paie pratique
    Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 18 octobre 2021

    Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter en […]

    prélèvement à la source
    Paie pratique
    Prélèvement à la source : comment ça marche ? 13 octobre 2021

    Le prélèvement à la source (PAS) est un mode de recouvrement de l’impôt sur le revenu entré en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Il supprime le décalage d’un an qui existait entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt. Celui-ci est ainsi prélevé par un tiers payeur en temps réel, au moment […]

    FacebookTwitterLinkedInEmail