Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Convention Collective Exploitation Cinématographique

28 mars 2017 par Alexandra Maftei - Lecture 3 min.

La convention collective exploitation cinématographique (Brochure n° 3097, IDCC 1307) régit, sur le territoire métropolitain, les rapports entre les employeurs et les salariés de cette branche. Les grilles des salaires dans cette conventions ont été revues la dernière fois dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire pour 2018. Nous vous présentons les valeurs des salaires minima toujours en vigueur, ainsi que de certaines primes à prendre en compte en 2020.

REVALORISATION DE LA VALEUR DU POINT

L’avenant n° 63 (non étendu) du 12 juillet 2018  à la convention collective exploitation cinématographique revoit les salaires minima du personnel dans ce domaine. A compter du 1er août 2018, la valeur du point a été portée à 5,4205 € (contre 5,3404 € au 1er janvier 2018).

Par ailleurs, un an avant, une nouvelle classification des emplois pour les salariés de la branche a été introduite (entre autres, l’indice de référence 278 disparait). Selon celle-ci, les salaires minima sur une base de 151.67h/ mois sont toujours calculés en multipliant l’indice de référence par la valeur du point.

Nous vous présentons donc les valeurs des salaires minima correspondant à la dernière augmentation, à prendre en compte en 2020 pour toutes les filières de l’exploitation cinématographique. Sachant que pour les employés des entreprises non adhérentes, ces minima seront applicables dès la parution de l’arrête d’extension (minima fixées au 1er janvier 2018 toujours en vigueur pour le moment).

CONVENTION COLLECTIVE EXPLOITATION CINÉMATOGRAPHIQUE 2020


Coefficient Indice de
référence
Au 1-1-2018 Au 1-8-2018
150 279 1 489,97 € 1 512,32 €
184 280 1 495,31 € 1 517,74 €
189 281 1 500,65 € 1 523,16 €
194 283 1 511,33 € 1 534,00 €
214 285 1 522,01 € 1 544,84 €
219 286 1 527,35 € 1 550,26 €
224 288 1 538,04 € 1 561,10 €
229 290 1 548,72 € 1 571,95 €
234 292 1 559,40 € 1 582,79 €
236 296 1 580,76 € 1 604,47 €
239 298 1 591,44 € 1 615,31 €
240 300 1 602,12 € 1 626,15 €
259 322 1 719,61 € 1 745,40 €
265 323 1 724,95 € 1 750,82 €
269 327 1 746,31 € 1 772,50 €
275 330 1 762,33 € 1 788,77 €
285 334 1 783,69 € 1 810,45 €
290 340 1 815,74 € 1 842,97 €
300 350 1 869,14 € 1 897,18 €
325 416 2 221,61 € 2 254,93 €
340 430 2 296,37 € 2 330,82 €
349 446 2 381,82 € 2 417,54 €
395 479 2 558,05 € 2 596,42 €
400 487 2 600,77 € 2 639,78 €
405 502 2 680,88 € 2 721,09 €
420 582 3 108,11 € 3 154,73 €

Les minima conventionnels des salariés encadrés aux premiers coefficients de la grilles sont inférieurs au SMIC 2020 (1 539,42 € par mois). Pour ces salariés, c’est donc le SMIC qui sera considéré comme salaire de base.

PRIME DE PANIER ET PRIME DE NETTOYAGE DE VÊTEMENT

L’indemnité de repas et le remboursement de nettoyage de vêtement spécifiques à la convention collective exploitation cinématographique sont revues chaque année.

Voici les valeurs 2020 de ces deux primes :

  • prime de panier : 5,20 €
  • prime de nettoyage vêtement : 6,34 €

Les salariés qui y ont droit sont les agents administratifs, techniciens de maintenance, opérateurs chefs d’équipe, opérateurs hautement qualifiés, opérateurs chefs, responsables hall, personnel de cabine, personnel de caisse, de contrôle et de hall, personnel de placement.

Les directeurs et les agents administratifs ne bénéficient pas du remboursement de nettoyage de vêtement.

 

Dernière mise à jour : 15 janvier 2020

Sur le même sujet

Paie pratique
Prime de vacances : quelles sont vos obligations ? 15 janvier 2020

Certaines conventions collectives prévoient une prime de vacances afin de faciliter le départ des salariés en congés. Devez-vous mettre en place une telle prime ? Quelle sont les conditions d’attribution de la prime de vacances ? Est-elle obligatoire pour tous les salariés ? Tout à découvrir dans les lignes qui suivent. PRIME DE VACANCES : CONDITIONS D’ATTRIBUTION L’employeur a […]

Paie pratique
Coiffure : grille des salaires 2020 15 janvier 2020

les salariés de la convention collective de la coiffure (IDCC 2596) conservent la même grille de salaire depuis le 1er 2019. Celle-ci avait été établie par un avenant du 31 mai 2018. Ce dernier a été étendu par un arrêté daté du 20 décembre 2018 et paru au journal officiel le 23 décembre 2018. Salaire […]

Paie pratique
Taux retraite Coiffure et professions connexes 15 janvier 2020

La convention collective de la coiffure (IDCC 2596) a définit de nouvelles classifications pour les emplois techniques et administratifs par les avenants n°23 et 24 du 16 avril 2012. CCN COIFFURE OBLIGATION D’AFFILIATION AGIRC Ils ont été complétés par l’avenant n°1 du 3 juillet 2013 rend obligatoire d’affiliation à l’Agirc des salariés classés échelon 2 […]

FacebookTwitterLinkedInEmail