Conseils RH

Contrôle URSSAF des PME de moins de 10 salariés

12 février 2015 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 2 min.
Cas pratique contrôle URSSAF

Depuis le 1er janvier 2015, la durée d’un contrôle URSSAF est encadrée pour les entreprises de moins de 10 salariés et les travailleurs indépendants.

LIMITE DE LA PÉRIODE DE CONTRÔLE URSSAF TPE

La limite du contrôle URSSAF pour les indépendants et les employeurs de mois de 10 salariés est fixée à 3 mois. Cependant, cette période peut être prorogée une fois à la demande expresse de l’employeur contrôlé ou de l’organisme de recouvrement. Le calcul de la période comment le premier jour de la visite de l’inspecteur lors d’un contrôle sur place ou à la date de début de vérification indiqué sur l’avis en cas de contrôle sur pièces et se termine le jour de la date de la lettre d’observation.

Cette limitation n’est pas applicable si, au cours du contrôle il est constaté :

  • une situation de travail dissimulé par dissimulation d’activité ou d’emploi salarié
  • une situation d’obstacle à contrôle
  • une situation d’abus de droit
  • une comptabilité insuffisante ou une documentation inexploitable

Les inspecteurs de l’Urssaf sont autorisés à contrôler les structures qui, sans avoir la qualité d’employeur, versent des rémunérations aux salariés d’employeurs faisant eux-mêmes l’objet d’un contrôle.

LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ

La loi prévoit une majoration du redressement pour certaines circonstances aggravantes.

L’infraction en cas de travail dissimulé, de marchandage ou de prêt illicite de main d’œuvre commise :

  • à l’égard de plusieurs personnes
  • à l’égard d’une personne dont la vulnérabilité ou l’état de dépendance sont apparents ou connus de l’auteur par l’emploi dissimulé d’un mineur soumis à l’obligation scolaire
  • en bande organisée est sanctionnée par cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende

entraîne une majoration du redressement des cotisations et contributions mises en recouvrement de 40 % (au lieu de 25%).

De plus, le bénéfice de toute mesure de réduction et d’exonération, totale ou partielle, de cotisations de sécurité sociale ou de contributions dues aux organismes de sécurité sociale, appliquée par un employeur ou un travailleur indépendant sera annulé en cas de recours au travail dissimulé.

Tags:

Sur le même sujet

Temps de travail du salarié : l'essentiel à savoir pour l'employeur
Conseils RH
Temps de travail du salarié : l’essentiel à savoir pour l’employeur 22 octobre 2021

Selon les besoins de l’entreprise, l’employeur peut solliciter ses salariés sur différents temps de travail. Travail de nuit, astreinte ou encore horaires individualisés, il est essentiel pour l’employeur de connaître la réglementation applicable au temps de travail de ses salariés pour éviter tout risque d’infraction. La durée maximale du temps de travail d’un salarié Selon […]

BDES : définition, contenu et fonctionnement
Conseils RH
BDES, BDESE : définition, contenu et fonctionnement 21 octobre 2021

La Base de Données Economiques et Sociales (BDES), appelée aussi auparavant la Base de Données Uniques (BDU), regroupe les informations sur les grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise. L’ensemble des informations qu’elle contient doit permettre de donner une vision globale et claire de l’emploi, de la formation et de l’utilisation des ressources financières générées […]

taxe d'apprentissage
Conseils RH
Taxe d’apprentissage 2021-2022 : calcul, déclaration et paiement 20 octobre 2021

Instituée en 1925, la taxe d’apprentissage est un impôt qui a pour objet de faire participer les employeurs au financement des formations premières à caractère technologique et professionnel, dont l’apprentissage. Quelles entreprises sont concernées par cette taxe ? Comment la calculer et comment la payer ? Quelles évolutions de la taxe d’apprentissage en 2021 et […]

FacebookTwitterLinkedInEmail