Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Les contraintes de la paye

21 mars 2014 par Xavier THÉOLEYRE - Lecture 2 min.

La paye est complexe et les contraintes de la paye nombreuses. Savez vous qu’il existe 7 000 organismes collecteurs de charge et 48 000 accords d’entreprises ?

Écosystème paye

LA GESTION DE LA PAYE, UNE ACTIVITÉ CONTRAIGNANTE

Le bulletin de paye, instauré en 1931, n’a cessé de se complexifier. Sa justesse dépend d’un nombre toujours croissant de lois, de conventions collectives, de règles et accords de branches ou d’entreprises. Comment s’étonner alors des taux d’erreurs sur la paye qui varient selon les sources de 25 % à 40 % ?

La paye ne s’arrête pas là. Il faut aussi considérer l’ensemble des déclarations aux organismes sociaux dont la périodicité est propre à chacun. S’assurer de la qualité de la veille légale et règlementaire nécessite une vigilance soutenue. Il faut ensuite une certaine rigueur pour appliquer les nouvelles règles.

Obligations paye

 

Après l’édition des bulletins de paye, les ressources humaines ou la direction de l’entreprise se charge de la distribution aux salariés. Le document étant sensible, le salarié aura peut être besoin d’information pour comprendre et accepter sa fiche de paye.

Ces taches sont peu valorisées et chronophages. Elles constituent bon nombre de coûts cachés.

UNE VOLONTÉ DE SIMPLIFICATION DE LA PAYE

Il existe une volonté de simplification, la Commission Turbot de simplification du bulletin de salaire en 1996, le Rapport Warsman en 2011, les préconisations du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables, les initiatives ne manquent pas. Mais nous attendons toujours le choc de simplification de la paye.

Il faut quand même noter que le lancement de la Déclaration Sociale Nominative dont le déploiement durera jusqu’en 2016 réduit sensiblement le nombre de documents à transmettre et harmonise les données.

LE CLOUD : L’AVENIR DE LA PAYE ?

L’avenir de la paye passe aussi par les nouvelles technologies. La dématérialisation des bulletins de salaires et des déclarations sociales est déjà en bonne voie. Le cloud et la création de coffre-fort électronique universel dont disposerait chaque citoyen à la naissance accéléra le développement du e-bulletin.

Les NTIC permettrons aux portables personnels de devenir des cartes de pointage ou de contrôle d’accès. Les variables de paie pourront être collectées en temps réel et le gestionnaire de paie  accèdera aux applications de calcul de la paye, de n’importe où, à tout moment, quel que soit le terminal utilisé. Le collaborateur pourra modifier lui-même ses informations personnelles et consulter et imprimer ses fiches de payes à loisir.

La gestion de la paye est donc complexe et fastidieuse et le restera malgré des velléités de simplification qui tardent à se concrétiser. Les évolutions technologiques continueront à faire évoluer le métier de gestionnaire de paie et modifieront le rapport du salarié avec la paye et les RH.

Pour en savoir plus et trouver des solutions pour gérer cette complexité, nous vous invitions à télécharger notre livre blanc.

L’actualité

Paie pratique
Contribution formation professionnelle : tout savoir sur la CUFPA 2 août 2019

Avec la réforme de la formation professionnelle, à compter du 1er janvier 2019, la contribution formation et la taxe d’apprentissage sont regroupées dans une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA). Quel est le montant de cette nouvelle contribution unique ? Quels sont les organismes collecteurs ? Quelles échéances à respecter ? […]

Actualité paie, Paie pratique
Loi PACTE : les effets sur le calcul des cotisations sociales 19 juillet 2019

La loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 (JO du 23 mai 2019) relative à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) modifie, entre autres, les règles d’assujettissement et de calcul des cotisations sociales. Via une information publiée le 12 juillet 2019, l’Urssaf apporte des précisions sur la réforme des règles de calcul des […]

Paie pratique
Le surcroît d’activité dans l’entreprise 11 juillet 2019

Selon son secteur d’activité, une entreprise peut connaître des périodes de surcroît d’activité. Pour supporter cette période intensive, l’employeur peut avoir recours à l’embauche de salariés occasionnels. Toutefois, cette initiative d’embauche n’est pas sans conditions, ni sans obligations employeurs. Obligations de l’employeur Pour toute embauche, même celles qualifiées «  d’extra », l’employeur doit impérativement effectuer une […]

FacebookTwitterLinkedInEmail