Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Compte pénibilité 2017 : 9 référentiels professionnels de branche homologués

19 mai 2017 par Mihaela Mita - Lecture 2 min.

Les accords de branche de prévention de la pénibilité peuvent déterminer l’exposition des salariés à un ou plusieurs facteurs de risques. Après les 4 homologuées en 2016, encore d’autres viennent s’ajouter au compte pénibilité 2017. Les 5 et 7 mai, neuf référentiels professionnels de branche viennent d’être homologués par arrêtés parus au Journal officiel. Leur durée est de 5 ans à compter de la date de publication.

compte pénibilité 2017

COMPTE PÉNIBILITÉ 2017 : RAPPEL DES CONDITIONS

Quelle que soit la taille et les activités exercées, chaque entreprise doit prévenir la pénibilité au travail. Les employeurs ont l’obligation d’établir une déclaration pour chaque salarié exposé à des facteurs de pénibilité au-delà de certains seuils. Ces informations sont intégrées à la DSN ou à la DADS. Le salarié bénéficie ainsi d’un compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P)  sur lequel il peut accumuler des points. Celui-ci est intégré au compte personnel d’activité (CPA) à compter du 1er janvier 2017.

Pour le compte pénibilité 2017, le taux de la cotisation additionnelle passe de 0,10 % à 0,20 % pour les salariés exposés à un seul facteur de risques et de 0,20 % à 0,40 % pour ceux exposés simultanément à plusieurs facteurs au-delà des seuils. En plus, à partir de cette année, la cotisation de base de 0,01 % (elle était nulle en 2015 et 2016) s’applique à tous les employeurs et pour tous les salariés. Cette cotisation sera  aussi due par les employeurs dont les salariés ne sont pas soumis aux facteurs de pénibilité.

QUI A ÉLABORÉ CES 9 RÉFÉRENTIELS ?

En fin d’année 2016, par l’arrêté du 30 novembre, quatre référentiels avaient été déjà homologués. Neuf nouveaux référentiels du mois du mai s’ajoutent à ces derniers. Ils ont été élaborés par :

  • la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E)
  • l’Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC) et le Conseil national des entreprises de coiffure (CNEC)
  • l’Union nationale des entreprises du paysage (UNEP)
  • l’Union syndicale des employeurs de la branche de l’aide à domicile (USB-Domicile)
  • la Chambre syndicale de la désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D)
  • l’Union sport et cycle (USC)
  • la Fédération des services énergie environnement (FEDENE)
  • la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA)
  • l’Union professionnelle des entreprises du commerce à distance (UPECAD)

Il est possible de consulter le contenu de chaque référentiel homologué sur le site Internet du ministère du Travail.

L’actualité

Paie pratique
Le plafond de la Sécurité Sociale en 2020 6 décembre 2019

Le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé chaque année, à l’occasion de la Loi de finance de la Sécurité sociale. Ses montants annuels et mensuels pour 2020 ont été préconisés par la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale (CCSS) le 30 septembre dernier sur la base d’une augmentation de 1,4%. Voici les montants […]

Paie pratique
Ticket restaurant et prime de repas dans le bâtiment et travaux publiques (BTP) 5 décembre 2019

Comme tout employé du secteur privé, les salariés du bâtiment et de la construction ont le droit de bénéficier de titres de restaurant si leur employeur ne fournit pas les repas. Cependant, ils ont aussi droit à la prime panier comme stipulé sur les conventions collectives BTP. En gestion de la paye, il faut déduire […]

Paie pratique
Titre restaurant 2020 : limite d’exonération 5 décembre 2019

Le titre restaurant (ticket resto, chèque déjeuner, Apetiz et Pass Sodexo) est un titre de paiement permettant aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine dans leur entreprise de prendre des repas à l’extérieur dans des restaurants ou des commerces assimilés. Sous certaines conditions, le salarié peut donc payer un commerçant avec ce titre. Il […]

FacebookTwitterLinkedInEmail