Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Commerce de gros : exemple de fiche de paye

12 mars 2019 par Izabela Sula Gonzalez - Lecture 3 min.

La convention collective du Commerce de Gros (Brochure 3044) couvre des activités commerciales dans des domaines aussi variés que l’agroalimentaire, l’électronique, les biens de consommations pour les entreprises ou les particuliers.

Convention collective commerce de gros

Voici un exemple de fiche de paye 2019 d’un vendeur qualifié appartenant à cette convention collective :

Bulletin de salaire commerce de gros 2019

ENTÊTE FICHE DE PAIE COMMERCE DE GROS

Comme pour toutes les conventions collectives et comme prévu par la loi, en tête de la fiche de paye sont indiqués :

  • Identité de l’employeur
  • Période et date de paiement du salaire
  • Détail des congés payés et
  • Identité du salarié
  • Date d’entrée et date d’ancienneté du salarié.

On peut noter son emploi de Vendeur qualifié, sa qualification non cadre et sa classification NIV 5 ECH 1. On remarquera aussi l’absence de coefficient propre à la convention collective du commerce de gros.

Son appartenance au collège des non-cadres détermine son affiliation à des contrats de prévoyance et de mutuelle spécifiques.

La classification Niveau V comporte 3 échelons (E1, E2 et E3).  Ces éléments déterminent le salaire minima en dessous duquel le salarié ne peut pas être payé.

SALAIRE MINIMA COMMERCE DE GROS 2019

Les salaires minima du commerce de gros sont déterminés par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires (151,67 heures/mois).

Niveau Échelon Salaire minimal
2019*
I 1 1 505,79 €
2 1 514,82 €
3 1 523,91 €
II 1 1 533,06 €
2 1 542,26 €
3 1 551,51 €
III 1 1 560,82 €
2 1 570,18 €
3 1 579,60 €
IV 1 1 589,08 €
2 1 598,62 €
3 1 608,21 €
V 1 1 614,28 €
2 1 674,82 €
3 1 737,62 €
VI 1 1 802,78 €
2 1 870,39 €
3 1 940,53 €
VII 1 25 143,14 €
2 26 400,30 €
3 27 720,31 €
VIII 1 32 080,72 €
2 35 288,79 €
3 38 817,67 €
IX 1 42 699,43 €
2 46 969,38 €
X 1 54 014,78 €
2 64 817,74 €

*Accord du 8 mars 2018 étendu par arrêté du 15 janvier 2019, JO du 23 janvier 2019, applicable à compter du 24 janvier 2019 pour les non-adhérents.

Pour notre salarié niveau V échelon 1 le salaire de base est de 1 868,71 € pour 151,67 heures (correspondant à un contrat à 35h hebdomadaires). Ce salaire est effectivement supérieur au salaire minimum de sa classification en 2019.

PRIME D’ANCIENNETÉ COMMERCE DE GROS

La convention collective du commerce de gros  prévoit  une majoration de salaire en fonction de l’ancienneté dans l’entreprise. Le barème est le suivant :


Ancienneté dans l’entreprise Majoration
4 ans 5 %
8 ans 9 %
12 ans 13 %
16 ans 17 %

Ici, notre vendeur a un peu plus d’un an d’ancienneté. Normalement, il n’a pas encore droit à la prime d’ancienneté conventionnelle. Néanmoins, l’employeur lui octroie une prime d’ancienneté de 100 €.

De plus, le salarié reçoit également une prime exceptionnelle de 671 €.

MAJORATION DIMANCHE ET JOURS FÉRIÉS

Dans la Convention collective Commerce de Gros tous les jours fériés légaux sont chômés et payés.

Si le travail le dimanche et jours fériés est habituel (prévu dans le contrat de travail ou les accords d’entreprise), la majoration de salaire de 10 % du taux horaire et de 15 % dans le secteur des surgelés.

Si le travail le dimanche et jours fériés est exceptionnel  (non prévu  dans le contrat de travail ou les accords d’entreprise)  la majoration de salaire s’élève à  100 % ou le salarié bénéficie d’un repos compensateur d’une journée.

L’actualité

Paie pratique
Non envoi de la DSN : quelles pénalités ? 6 novembre 2019

Le réseau de l’Urssaf a publié le 29 août 2017 les pénalités applicables en cas de manquements aux obligations déclaratives liées à la DSN. Revue de détail de ce qui vous attend si les règles ne sont pas respectées. A savoir : A compter du 1er janvier 2020, il sera possible pour un employeur de […]

Paie pratique
Jours fériés novembre 2019 : incidence sur la paye 23 octobre 2019

Le 1er et le 11 novembre sont les jours fériés qui jalonnent le prochain mois. Avec le 25 décembre, ils  constituent les derniers jours fériés en 2019. Une bonne occasion de passer en revue l’essentiel de droits relatifs aux jours fériés et comment les gérer. LES JOURS FÉRIÉS Les 11 fêtes légales considérées comme des […]

Paie pratique
L’externalisation de la paie : 4 bénéfices pour les experts comptables 14 octobre 2019

Une nouvelle période fiscale se dessine pour les experts comptables, tout aussi longue et épuisante que les précédentes. Les collaborateurs seront de nouveau mis à rude épreuve, mais pour combien de temps encore ? Que doivent faire les cabinets d’expertise comptable pour retrouver du temps et soulager leurs équipes de cette charge de travail ? […]

FacebookTwitterLinkedInEmail