Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

Charges patronales, salaire net imposable, net à payer : Comparaison 2012 vs 2014

3 février 2014 par Cyril Legrix - Lecture 2 min.

La première période de paye de 2014 s’achève. Nous avons eu envie de comparer, entre 2012 et 2014, les charges patronales, le net imposable du salarié et le net à payer pour un salaire brut identique.

Étude comparative janvier 2012-janvier 2014

Nous prendrons ici l’exemple d’un salarié non cadre avec un contrat à temps complet pour 169 heures par mois, soit 151.67 heures à taux normale et 17h33 majorée à 25 %.

Ce salarié bénéficie d’une prévoyance non cadre de 0.66 % et d’une mutuelle isolée de 1.90 % du plafond de sécurité sociale :

 

Salaire de base brut mensuel 1 600 €

01/2012

01/2014

Variation

Charges patronales mensuelles

231,55 €

202.42 €

-12.58 %

Net imposable mensuel

1 071.20 €

1 287.92 €

+ 20.23 %

Net à payer mensuel

1 261.31 €

1 210.63 €

– 4 %

Salaire de base brut mensuel 1 800 €

01/2012

01/2014

Variation

Charges patronales mensuelles

402.39 €

369.16 €

– 8.26 %

Net imposable mensuel

1 243.74 €

1 449.10 €

+ 16.51 %

Net à payer mensuel

1 422.83 €

1 366.09 €

– 4 %

Salaire de base brut mensuel 2 000 €

01/2012

01/2014

Variation

Charges patronales mensuelles

576.39€

543.66 €

– 5.68 %

Net imposable mensuel

1 385.29 €

1 610.28 €

+ 16.24 %

Net à payer mensuel

1 584.37 €

1 521.56 €

– 4 %

  • Nous constatons que globalement les charges patronales des entreprises ont diminuées. Le calcul de la réduction Fillon se faisant à partir du montant du SMIC, plus les salaires se rapproche du SMIC plus cette baisse est significative.
  •  La suppression de la loi TEPA et l’intégration de la part patronale de la mutuelle au net imposable ont donc conduit une augmentation importante du net imposable des salariés.
  • La suppression de la loi TEPA est la principale responsable de la diminution du net à payer des salariés effectuant des heures supplémentaires.

Ces comparaisons sont faites sur ce qui est visible sur les fiches de paye. Le CICE, qui représente une baisse de charge de 6% en 2014 pour les salaires inférieurs à 2,5 Smic n’est pas pris en compte.

Nous remarquons donc que les charges patronales se déplacent nettement vers la fiscalité des salariés. Ce mouvement semble être une tendance de fond. La disparition programmée des cotisations familiales des entreprises et les discutions actuelles sur l’entrée dans l’assiette fiscale de la CSG participent de cette évolution.

LIENS UTILES

LIRE AUSSI

Taxe sur salaires : nouvelles tranches 2014
Nouveaux indices de paye au 1er janvier 2014
Convention collective et bulletin de paie
Le CICE à 6% depuis le 1er janvier 2014 : pensez au préfinancement
DADS-U : date butoir repoussée au 12 février 2014

Pour tout complément d’information sur nos services d’externalisation de la paie, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de paie Rue de la Paye au 01 44 06 07 97.

Lire plusieurs articles du même auteur Cyril Legrix, Responsable gestionnaires de paie

Tags:

L’actualité

Paie pratique
Rémunération apprenti : que prévoit la loi Avenir Professionnel ? 6 septembre 2019

La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 apporte différentes modifications aux contrats d’apprentissage. Une de ces modifications concerne la rémunération des apprentis en entreprise. Le décret n°2018-1347 du 28 décembre 2018 fait acte d’une revalorisation de la grille salariale des apprentis. Cette revalorisation concerne tous les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er janvier […]

Paie pratique
Sous-traitance de la paie : comment ça marche ? 5 septembre 2019

Externaliser la gestion de la paie signifie confier à une société spécialisée le calcul et la création des bulletins de salaire, ainsi que la gestion des déclarations sociales. Avec la sous-traitance de la paie, certaines autres tâches liées à l’administration du personnel et toutes les obligations qui en découlent sont également éliminées : effectuer les Déclarations […]

Paie pratique
Emploi-retraite 2019 : mode d’emploi du système de cumul 29 août 2019

Avec la conjoncture économique actuelle, de plus en plus de personnes retraitées décident de reprendre le travail, afin d’apporter un complément à leur retraite. On parle alors d’un recours au cumul emploi-retraite. Ce système est bien évidemment soumis à différentes conditions et nécessite plusieurs démarches pour en bénéficier. Dans cet article, nous vous expliquons en […]

FacebookTwitterLinkedInEmail