Paie pratique

CDD successifs : quel est le délai de carence?

15 mars 2018 par Alexandra Maftei - Lecture 2 min.
délai de carence

Tout employeur a l’obligation de respecter un délai de carence entre deux CDD ou missions d’intérim successives, quoi qu’il s’agisse ou non du même poste occupé par le salarié. Comment fonctionne donc ce délai de carence  et quelles sont les exceptions qui permettent, pour un temps, d’enchaîner les contrats ? Découvrez-le dans les lignes qui suivent.

DÉLAI DE CARENCE : PRINCIPE ET CONDITIONS

Sauf exceptions, en accord avec l’article L. 1244-3 du Code du Travail, lors de la fin d’un CDD, l’employeur ne peut pas embaucher un autre salarié sur le même poste avant la fin d’un certain délai. Ce délai porte le nom de  « carence » et varie selon la durée du contrat initial, renouvellement inclus.

Pour pouvoir vérifier si ce délai doit être appliqué, il faut déterminer si les postes auxquels les employés sont affectés successivement sont identiques ou non.

Depuis septembre dernier, suite aux nouvelles dispositions prévues par les ordonnances Macron, une convention collective ou un accord de branche étendu peut prévoir des cas dans lesquels le délai de carence n’est pas applicable. Ou bien s’il est applicable, des modalités spécifiques de calcul.

A défaut de stipulation dans la convention ou dans l’accord de branche, voici comment calculer le délai de carence applicable en fonction de la durée totale du CDD (renouvellement inclus) :

  • durée totale du CDD inférieure à 14 jours : la moitié de la durée du CDD (1/2);
  • durée totale du CDD ’au moins 14 jours : le tiers de la durée du CDD (1/3).

Mention : Le repos hebdomadaire ne peut pas être considéré comme délai de carence.

EXCEPTIONS APPLICABLES

Contrats successifs avec le même salarié

La conclusion de CDD successifs avec le même salarié sans avoir à respecter un délai de carence est possible seulement si le contrat est conclu pour :

  • le remplacement d’un salarié, d’un chef d’entreprise ou d’un chef d’exploitation agricole absent ou dont le contrat de travail est suspendu ;
  • un emploi saisonnier ou d’usage.

Contrats successifs sur le même poste

Lorsque les contrats successifs concernent un même poste de travail, le délai de carence n’est pas applicable dans les cas suivants :

  • le CDD est conclu pour assurer le remplacement d’un salarié, chef d’entreprise ou chef d’exploitation agricole temporairement absent ou dont le contrat de travail est suspendu, en cas de nouvelle absence du salarié remplacé ;
  • lorsque le salarié est à l’initiative d’une rupture anticipée du contrat ;
  • lorsque le salarié refuse le renouvellement de son contrat, pour la durée du contrat non renouvelé ;
  • emploi saisonnier ou d’usage ;
  • CDD conclu pour l’exécution de travaux urgents nécessités par des mesures de sécurité;
  • contrat aidé, conclu dans le cadre de la politique de l’emploi, ou contrat pour lequel l’employeur s’est engagé à assurer un complément de formation professionnelle au salarié.

Tags:

Sur le même sujet

Paie pratique
Titre restaurant 2022-2023 : limite d’exonération 1 décembre 2022

Le titre restaurant (ticket resto, chèque déjeuner, Apetiz et Pass Sodexo) est un titre de paiement permettant aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine dans leur entreprise de prendre des repas à l’extérieur dans des restaurants ou des commerces assimilés. Sous certaines conditions, le salarié peut donc payer un commerçant avec ce titre. Il […]

Travail le dimanche
Paie pratique
Travail le dimanche : la réglementation en vigueur 29 novembre 2022

Il est fréquent qu’au cours de l’année, pour diverses occasions, que de nombreux établissements ouvrent le dimanche. Ce travail dominical est très encadré par le Code du travail. Cependant, il est possible de déroger à ces principes. En fonction de la convention collective, le travail du dimanche est soumis à de nombreuses conditions et a […]

Avantage en nature véhicule
Paie pratique
Avantage en nature véhicule : définition et calcul 28 novembre 2022

Lorsqu’un véhicule d’entreprise est mis à la disposition d’un salarié qui l’utilise à des fins à la fois professionnelles et personnelles, l’utilisation privée constitue un avantage en nature. Il importe peu que l’employeur soit propriétaire ou locataire du véhicule (voiture en leasing). Nous vous présentons les conditions permettant le chiffrage de l’avantage en nature véhicule […]

FacebookTwitterLinkedInEmail