Paie pratique

Réduction Fillon : calcul et charges concernées

4 janvier 2021 par Gestionnaire de paie - Lecture 2 min.
calcul Réduction Fillon

Le décret publié au JO du 29 décembre 2020 apporte des modifications impactant le calcul de la Réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires dite « réduction Fillon » à partir du 1er janvier 2021.

Charges sociales concernées par le calcul de la réduction Fillon

Au niveau du SMIC, la quasi-totalité des charges patronales recouvrées par l’Urssaf entrent dans le dispositif :

  • cotisations patronales maladie, maternité, invalidité/décès, vieillesse;
  • cotisations patronales d’allocations familiales;
  • contribution Fnal;
  • contribution de solidarité autonomie (CSA);
  • cotisations patronales accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP).

La réduction Fillon est applicable sur les rémunérations inférieures à 1,6 SMIC annuel.

Méthode de calcul

Le montant de la réduction Fillon se fait sur l’année civile pour chaque salarié en multipliant la rémunération avec un coefficient de réduction :

Réduction Fillon = Rémunération brute annuelle x Coefficient

En pratique, le dispositif est appliqué chaque mois par les employeurs et ensuite régularisé soit de façon progressive au mois le mois, soit en fin d’année.

Le contrôle du calcul de la réduction Fillon est effectué à posteriori par les organismes de recouvrement selon les modalités de droit commun. Les employeurs doivent être en mesure en cas de contrôle de mettre à la disposition des inspecteurs du recouvrement toutes les informations utiles à cette vérification.

Coefficient de la réduction Fillon

La formule de calcul de ce coefficient dépend d’un paramètre « T ». Voici comment déterminer ce coefficient :

Coefficient = (T/0,6) x (1,6 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute -1)

T est la somme des toutes les cotisations patronales incluses dans le dispositif au niveau du SMIC. C’est la valeur maximale du coefficient.

Il est à noter qu’en 2021 la réduction des cotisations AT/MP est limitée à 0,70% de la rémunération (contre 0,69% en 2020). Par ailleurs, suite aux changements apportés par la loi PACTE en 2020, le taux de la contribution FNAL impactant le calcul du coefficient C varie en référence à un effectif de 50 salariés (contre 20 salariés avant le 1er janvier 2020).

La revalorisation du SMIC horaire 2021 modifie la valeur du paramètre T utilisé dans la formule de calcul de la réduction Fillion et, par voie de conséquence, aussi la valeur maximale du coefficient C. Le tableau ci-dessous reprend les différentes valeurs applicables au calcul de la réduction Fillon en 2021 pour le cas général :

Effectif /Fnal Coefficient au 1er janvier 2021
Effectif < 50 salariés => Fnal 0,10 % 0.3206
Effectif ≥ 50 salariés => Fnal 0,50 % 0.3246

 

Pour les salariés affiliés à une caisse de congés payés, un coefficient de 100/90 sera appliqué à la valeur T.

Sur le même sujet

forfait social
Paie pratique
Qu’en est-il de la suppression du forfait social ? 19 janvier 2021

Afin de favoriser le développement des dispositifs d’épargne salariale, suite à l’adoption du projet de loi de finance de la sécurité sociale 2019, le forfait social a été supprimé au 1er janvier 2019 dans certaines entreprises. La loi de finances pour 2021 vient également ajouter deux nouveaux articles en rapport avec le forfait sociale. Voici […]

versement transport
Paie pratique
Versement Transport 2021 : les changements au 1er janvier 15 janvier 2021

A partir du 1er janvier 2021, le taux du versement mobilité (VM), anciennement appelé versement transport (VT), ou le taux de versement mobilité additionnel (VMA) évolue. Cette évolution dépendra du territoire et de son Autorité Organisatrice des Transports Urbains. COTISATION TRANSPORT : RAPPEL DES CONDITIONS L’ensemble d’employeurs des secteurs public et privé employant 11 salariés […]

taxe sur les salaires
Paie pratique
Taxe sur les salaires : barème 2021 15 janvier 2021

La taxe sur les salaires est due par tous les employeurs établis en France, lorsqu’ils ne sont pas soumis à la TVA sur la totalité de leur chiffre d’affaires. Voici le barème de calcul de cette taxe, applicable au 1er janvier 2021. TAXE SUR LES SALAIRES : QUI EST CONCERNÉ ? Tout employeur domicilié ou […]

FacebookTwitterLinkedInEmail