Paie pratique

Cabinets médicaux : grille des salaires 2020

21 janvier 2020 par Mihaela Mita - Lecture 3 min.
Grille de salaire cabinets médicaux

L’avenant n° 76 du 27 juin 2019 introduit une nouvelle grille de classifications dans la convention collective du personnel des Cabinets médicaux (BO n° 3168). Des nouveaux salaires minima sont également fixés. Voici les valeurs à prendre en compte en 2020 pour les salariés de cabinet médicaux.

CABINETS MÉDICAUX : NOUVELLE CLASSIFICATION ET SALAIRES MINIMA 2020

La convention collective nationale des cabinets médicaux régit les rapports entre les employeurs et le personnel travaillant dans ces structures à titre professionnel uniquement, à l’exclusion du personnel travaillant également au domicile du médecin.

L’avenant n° 76 du 27 juin 2019 non étendu, introduit une nouvelle classification des emplois et une nouvelle grille des salaires pour le personnel des cabinets médicaux. Les nouvelles dispositions sont applicables à compter du 1er juillet 2019 pour les cabinets médicaux adhérents. Pour les autres, les nouveautés entrent en vigueur à compter du 1er jour du mois suivant la publication de l’arrêté d’extension au JO, attendu avant le 1er juillet 2020.

Grâce à cet avenant, des nouveaux métiers sont pris en compte, comme par exemple les assistants médicaux, les qualiticiens, les attachés de recherche clinique etc. 16 emplois-repère ont été ainsi définis, organisés autour de cinq filières : médical, médico-technique (technicien de laboratoire…), paramédical, transversal (comptable, agent d’entretien…) et management (directeur, chef de service…).

Quant à la nouvelle grille de salaires, elle est fondée sur quatre critères : la formation et les acquis de l’expérience, la complexité, l’autonomie et la dimension relationnelle. Voici donc les salaires minima à prendre en compte selon la nouvelle classification (base 151,67 h/mois) :


Positionnement Salaire minima mensuel 2020
4 1 581 €
5 1 642 €
6 1 708 €
7 1 778 €
8 1 854 €
9 1 953 €
10 2 058 €
11 2 169 €
12 2 293 €
13 2 429 €
14 2 923 €
15 3 479 €
16 4 097 €

 

SALAIRES MINIMA SELON L’ANCIENNE CLASSIFICATION

Jusqu’à la parution de l’arrêté d’extension de l’accord n° 76, les salaires minima fixés par l’avenant n° 70 du 12 janvier 2017 (étendu par l’arrêté du 30 juin 2017, JO du 8 juillet) restent en vigueur pour les entreprises non-adhérentes.


Coefficient Taux horaire Minima mensuel
200 9,824 € 1 490,00 €
203 9,971 € 1 512,35 €
204 10,020 € 1 519,80 €
205 10,070 € 1 527,25 €
206 10,119 € 1 534,70 €
207 10,168 € 1 542,15 €
209 10,266 1 557,05
210 10,315 1 564,50 €
215 10,561 € 1 601,75 €
216 10,610 € 1 609,20 €
218 10,708 € 1 624,10 €
220 10,806 € 1 639,00 €
235 11,543 € 1 750,75 €
245 12,034 € 1 825,25 €
260 12,771 € 1 937,00 €
265 13,017 € 1 974,25 €

 

SPÉCIFICITÉS DE LA PAYE DU PERSONNEL DES CABINETS MÉDICAUX

Durée du travail

L’amplitude de la journée de travail est limitée à 10 heures pour les salariés des cabinets médicaux. En cas de journée discontinue, 2 vacations au maximum sont acceptées, dont la plus courte ne peut pas être inférieure à 3 heures.

Les gardes ne peuvent pas excéder 1 dimanche par mois et 4 nuits par mois, dont 2 consécutives au maximum. Elles sont incluses dans le temps du travail ou rémunérées en heures supplémentaires (entente entre le salarié et l’employeur).

Les heures supplémentaires effectuées entre 22h et 6h (travail de nuit) sont majorées de 100 %, à l’exclusion des gardes.

Prime d’ancienneté

Les salariés des cabinets médicaux peuvent bénéficier d’une prime d’ancienneté selon les conditions suivantes :


Ancienneté Taux*
Après 3 ans 4 %
Après 6 ans 7 %
Après 9 ans 10 %
Après 12 ans 13 %
Après 15 ans 16 %
Après 18 ans 18 %
Après 20 ans 20 %

*Base de calcul : salaire réel ou salaire minimum conventionnel

Si le salarié change de cabinet il bénéficie dans le nouveau cabinet de la moitié de l’ancienneté acquise dans le cabinet précédent pour un emploi analogue ou plus élaboré.

Sur le même sujet

aide à l'emploi
Paie pratique
Aide à l’emploi : tous les dispositifs en vigueur 23 septembre 2020

Il existe de nombreuses aides à l’emploi (aides à l’embauche et au retour à l’emploi) permettant aux employeurs d’alléger le coût de leur recrutement. Il s’agit des aides financières de la part de l’Etat mises en place pour lutter contre le chômage et favoriser l’embauche de certaines catégories de personnes identifiées comme désavantagées dans leur […]

35 heures
Paie pratique
Travail à 35 heures : 20 ans après 17 septembre 2020

Le 1er février 2000, la Loi Aubry passait la durée légale du temps de travail à 35 heures dans les entreprises de plus de 20 salariés. Depuis sa mise en place, cette loi a toujours suscité des critiques, mais n’a jamais été supprimée. Son dispositif a cependant été sujet à plusieurs aménagements. 35 heures : […]

Coronavirus : arrêt de travail sous conditions
Paie pratique
Coronavirus : arrêt de travail sous conditions 16 septembre 2020

Le coronavirus et sa rapide propagation oblige les entreprises à redoubler de prudence. Un salarié peut alors être écarté et contraint de rester à son domicile. Dans certains cas, le salarié ne peut alors ni se rendre à son lieu de travail, ni télétravailler. Est-il alors possible de prescrire une arrêt de travail pour cause […]

FacebookTwitterLinkedInEmail