Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Actualité paie

Le bulletin de paie dématérialisé

5 septembre 2016 par Xavier THÉOLEYRE - Lecture 2 min.

La loi Travail autorise les employeurs de proposer à leurs salariés un bulletin de paie dématérialisé à partir du 1er janvier 2017. Pour ce faire, ils doivent respecter certains conditions. Les employeurs auront la possibilité de refuser ce passage au numérique de leur fiche de paye.

BULLETIN DE PAIE DÉMATÉRIALISÉ AU 1er JANVIER 2017

bulletin de paie dématérialiséL’article 54 de la loi 2016-1088 du 8 août 2016 (JO du 9) instaure la règle générale de la dématérialisation des bulletins de paie. C’est en faite un des articles de la récemment adoptée loi Travail visant à faciliter la transition des entreprises dans l’économie numérique.

Actuellement, l’employeur peut remplacer le bulletin papier par un bulletin électronique uniquement avec l’accord du salarié.  A compter du 1er janvier 2017 cette logique sera renversée : l’employeur ne sera plus obligé de demander l’accord du salarié pour lui envoyer sa fiche de paie sous forme dématérialisée.

Si un salarié veut s’opposer à la digitalisation des bulletins, il doit exprimer son refus auprès de son employeur, de préférence par écrit. Car sans sa demande formelle, le support électronique sera validé.

LES CONDITIONS DE DÉMATÉRIALISATION À RESPECTER

Le bulletin de paie dématérialisé doit cependant être remis et conservé dans certains conditions. Plus spécifiquement, cette digitalisation des fiches de paye devra se faire dans des conditions censées à garantir l’intégrité des données, leur confidentialité et leur disponibilité pendant une durée qui sera prochainement fixée par décret.

Quant à l’accessibilité au bulletin de paie dématérialisé, il sera héberge dans un espace sécurisé. Les salariés pourront consulter, télécharger et imprimer leurs bulletins de paye dans l’espace sécurisé associé notamment à leur compte personnel d’activité (CPA). La gestion d’une plateforme dédiée qui regroupera ce dernier ainsi que le compte personnel de formation (CPF) et le compte pénibilité (C3P) a été déjà confiée à la Caisse des dépôts et consignations.

RÉUSSIR LA DÉMATÉRIALISATION DU BULLETIN DE PAIE

Même si le cadre légal existe, les entreprises doivent être vigilantes et bien s’informer, afin de mener avec efficacité ce projet de dématérialisation générale de la fiche de paye. Faire de cette transition un succès signifie tout d’abord s’assurer de la sécurité des données. Pour cela, le choix du fournisseur en charge des bulletins de salaire est très important. Il faut s’orienter vers des prestataires certifiés, de tiers de confiance, qui respectent les normes de qualité et qui ont une forte position sur le marché.

Deuxièmement, l’entreprise a tout intérêt à expliquer à ses collaborateurs tous les bénéfices collectifs et individuels que cette transition peut apporter. Comme ça, la dématérialisation des fiches de paye cessera d’être abstraite et un sujet d’inquiétude.

Il est aussi conseillé  d’expliquer aux salariés la modalité de mise en place de la nouvelle pratique, notamment en quoi consiste exactement l’hébergement sur le Cloud, à travers les services associés au CPA.

L’actualité

Actualité paie
Age de départ à la retraite : que prévoit la réforme 2019 ? 9 août 2019

La grande réforme des retraites annoncée pendant la campagne présidentielle de Macron est en route. Elle devrait entrer en vigueur en 2025. Une uniformisation des règles de calcul des pensions est souhaitée, quel que soit le régime de retraite auquel on est affilié. Nous avons déjà passé en revue les grandes axes des changements à […]

Actualité paie
Réforme assurance chômage : le système de bonus-malus 5 août 2019

Dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage annoncée par le gouvernement, un système de bonus-malus sera mis en place d’ici 2021 pour limiter les recours des entreprises aux contrats à court-terme. Selon le secteur d’activité, une entreprise pourra voir son taux de contribution patronale d’assurance chômage varier de 3% à 5,05% en fonction […]

Actualité paie
Reforme de la formation professionnelle : les changements 2019 31 juillet 2019

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » (n° 2018-771 du 5 septembre 2018) réforme la formation professionnelle en profondeur. Voici les points clés de cette réforme, entrés en vigueur dès cette année ou attendus en 2020, voire 2021. LA MONÉTISATION DU CPF A compter de cette année, le CPF n’est […]

FacebookTwitterLinkedInEmail