Actualité paie

Bilan prélèvement à la source après 3 mois

15 avril 2019 par Gestionnaire de paie - Lecture 2 min.
bilan prélèvement à la source

Près de quatre mois après son lancement, plusieurs sources dressent un premier bilan satisfaisant du prélèvement à la source. Les chiffrent montrent que le concept même de la réforme semble tenir ses promesses : grâce au nouveau mode de recouvrement de l’impôt, l’évolution des revenus est pris en compte en temps réel. De plus, la déclaration de revenus reste toujours obligatoire, la campagne vient de commencer.

PREMIER BILAN PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE APRÈS SON ENTRÉE EN VIGUEUR

Malgré les hésitations et les angoisses qu’elle a pu générer avant sa mise en place, les premiers mois de la réforme semblent se dérouler au mieux. Une enquête Odoxa – Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info dresse un premier bilan prélèvement à la source, qui est effectif depuis ce 1er janvier. Selon celui-ci, 81% des répondent estiment que la mise en place du PAS s’est bien passé dans leur foyer et 65% jugent même que la mesure est « un succès ».

Par ailleurs, le sondage montre également que les craintes exprimées en 2018 commencent à s’estomper. Ils ne sont plus que :

  • 30% des personnes interrogées à croire que la réforme engendrerait des erreurs (contre 70% en 2018);
  • 56% des sondés à affirment que le PAS alourdit la charge de travail des entreprise (contre 76% avant sa mise en place);
  • 50% des personnes à penser que la confidentialité de leurs données fiscales sont remises en cause (contre 70% auparavant).

De plus, les premiers chiffres publiées sur le site de l’administration fiscale montrent que plus de 800 000 foyers fiscaux ont déjà demandé une modulation de leur taux de prélèvement pour tenir compte d’un changement de situation. Cela pour dire que les contribuables semblent effectivement avoir adopté le fonctionnement de ce nouveau dispositif.

LA DÉCLARATION DES REVENUS TOUJOURS OBLIGATOIRE EN 2019

Même si l’impôt à la source est bien entré en vigueur, les salariés devront toujours faire cette année un déclaration de revenus 2018, afin d’actualiser leur taux d’imposition. La campagne vient de commencer le 10 avril 2019 et les déclarations papier sont actuellement en train d’arriver dans les boites aux lettres. La date limite d’envoi pour la déclaration papier est fixée le 16 mai 2019. Un délai supplémentaire est prévu pour la télédéclaration : les dates limites s’étalent du 21 mai au 7 juin et varient selon les départements. L’administration fiscale va communiquer aux employeurs le nouveau taux dans quelques mois et il sera utilisé à compter de septembre prochain.

A compter de l’année prochaine, cette déclaration aujourd’hui indispensable ne serait plus obligatoire pour un grand nombre de contribuables (8 millions de foyers selon le ministre des comptes publics, Gérald Darmanin). Elle devrait continuer à être utilisée uniquement pour la gestion des situations atypiques ou complexes, ainsi que pour les indépendants.

Sur le même sujet

Réduction Fillon
Actualité paie
Réduction Fillon : quels changements en 2022 ? 3 mai 2022

La réduction générale de cotisations patronales (ex-réduction Fillon) permet aux employeurs de bénéficier d’une réduction des cotisations patronales collectées par l’Urssaf. Le paramétrage du dispositif entré en vigueur le 1er janvier 2021 a été modifié par le décret n° 2021-1936 du 30 décembre 2021 (JO du 31). Par ailleurs, suite à l’augmentation du SMIC au […]

taxe d'apprentissage BTP
Actualité paie
Base de calcul pour la taxe d’apprentissage BTP 2022 21 avril 2022

Pour les entreprises de BTP dont les congés payés sont réglés directement par des caisses, les salaires à déclarer sont ceux effectivement payés par l’entreprise majorés d’un coefficient forfaitaire de 1,1150 au titre des indemnités de congés payés (décision du Conseil d’État n°350093 du 20 novembre 2013). Cela correspond à l’assiette à retenir pour le […]

plan de résilience
Actualité paie
Plan de résilience économique et sociale : quelles mesures pour les entreprises ? 20 avril 2022

Le 16 mars 2022, le Gouvernement a dévoilé son plan de résilience économique et sociale. Ce plan a pour objectif de faire face aux conséquences économiques immédiates dues au conflit en Ukraine. Il s’adresse à l’ensemble de la population, particuliers comme professionnels, en incluant des mesures sur le carburant et l’énergie, mais également des dispositifs […]

FacebookTwitterLinkedInEmail