Le blog des gestionnaires de paie et des experts des RH

Paie pratique

L’abattement de 10% pour frais professionnels dans le BTP

21 septembre 2018 par Andreea Nicolaescu - Lecture 2 min.

Dans le secteur BTP, les entreprises peuvent choisir l’application d’un abattement de 10% pour les frais professionnels. Mais ce système est complexe : les employeurs et les employés ne connaissent en général pas toutes les conditions.

Les gestionnaires de paie Rue de la Paye répondent aux questions fréquemment posées par nos clients.

L’abattement est-il valable pour tous les salariés du BTP ?

Non, les salariés qui peuvent en bénéficier sont les salariés réalisant des déplacements, les salariés dits non-sédentaires, recevant des indemnités en contrepartie. Ainsi, un salarié du secteur BTP,qu’il soit ouvrier, ETAM ou cadre peut bénéficier de l’abattement de 10% tant que son activité principale s’exerce la majeure partie du temps sur les chantiers.

Si le travail est effectué au siège et les déplacements sur les chantiers sont occasionnels, le salarié n’a pas le droit à la déduction forfaitaire.

Est-ce que j’ai besoin de l’accord du salarié pour mettre en place l’abattement de 10%?

Oui, il faut demander son accord écrit et la procédure de mise en place dépend de la taille de l’entreprise et aussi de la présence ou non de représentants du personnel.

Quels sont les avantages de l’abattement de 10% ?

L’assiette de cotisations est minorée de 10%, les cotisations salariales et patronales seront donc plus faibles. La base de calcul ne peut toutefois être inférieure au SMIC en vigueur. Le net à payer sera plus élevé.

Quels sont les inconvénients de l’abattement de 10% ?

La base abattue sera prise en compte pour le calcul des indemnités en cas de départ, chômage, maladie ou accident de travail et aussi pour le calcul de sa pension. Alors les avantages sociaux du salarié seront diminués.

Est-ce que l’abattement BTP est limité ?

Oui, le montant de cet abattement est limité à 7600 euros par an et par salarié.

Est-il est possible d’arrêter l’application de l’abattement ?

Oui, si le salarié change d’avis, il doit informer son employeur par écrit. L’application de l’abattement s’arrête alors l’année suivante.

Tags:

L’actualité

Paie pratique
Rémunération apprenti : que prévoit la loi Avenir Professionnel ? 6 septembre 2019

La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 apporte différentes modifications aux contrats d’apprentissage. Une de ces modifications concerne la rémunération des apprentis en entreprise. Le décret n°2018-1347 du 28 décembre 2018 fait acte d’une revalorisation de la grille salariale des apprentis. Cette revalorisation concerne tous les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er janvier […]

Paie pratique
Sous-traitance de la paie : comment ça marche ? 5 septembre 2019

Externaliser la gestion de la paie signifie confier à une société spécialisée le calcul et la création des bulletins de salaire, ainsi que la gestion des déclarations sociales. Avec la sous-traitance de la paie, certaines autres tâches liées à l’administration du personnel et toutes les obligations qui en découlent sont également éliminées : effectuer les Déclarations […]

Paie pratique
Emploi-retraite 2019 : mode d’emploi du système de cumul 29 août 2019

Avec la conjoncture économique actuelle, de plus en plus de personnes retraitées décident de reprendre le travail, afin d’apporter un complément à leur retraite. On parle alors d’un recours au cumul emploi-retraite. Ce système est bien évidemment soumis à différentes conditions et nécessite plusieurs démarches pour en bénéficier. Dans cet article, nous vous expliquons en […]

FacebookTwitterLinkedInEmail