Un expert-comptable change de prestataire paye

14 mai 2019 par Xavier Theoleyre - Lecture 3 min.

« Rue de la Paye devient un acteur majeur de notre profession et nous permet de nous recentrer sur le conseil. Au fil des années nous avons constaté une complexité croissante dans nos missions connexes ce qui nous a amené à nous entourer de partenaires pour la paye ainsi que pour le juridique. La paye est un sujet sensible, qui, s’il est mal traité peut faire perdre une mission globale en expertise comptable. »

Stéphane Mattei, Expert-Comptable, www.cabinetmattei.eu

Florence Verdier, Rue de la Paye : Monsieur Mattei, pouvez-vous nous présenter brièvement votre cabinet et votre problématique de gestion de la paye et du social avant de choisir Rue de la Paye.

Stéphane Mattei  : Mon cabinet a été créé il y a 14 ans. C’est un cabinet de proximité, à taille humaine, situé à Levallois Perret en plein cœur des Hauts de Seine. Il se compose de deux associés et de 3 collaborateurs gérant chacun son propre portefeuille clients de façon largement autonome.

Notre clientèle est constituée en grande majorité de TPE PME et professions libérales nous confiant leur comptabilité, le juridique et le social : contrat de travail et fiche de paie.

Au fil des années nous avons constaté une complexité croissante dans nos missions connexes ce qui nous a amené à nous entourer de partenaires pour la paye ainsi que pour le juridique. Nous avons ainsi pu maintenir une qualité de prestation à la hauteur des exigences de nos clients.

La paye est un sujet sensible, qui, s’il est mal traité peut faire perdre une mission globale en expertise comptable bien que chez nous le CA généré par les payes soit moins de 10 % du CA global.

Pourquoi avez-vous décidé de changer de prestataire ?

Stéphane Mattei : Nous avons eu d’autres prestataires extérieurs : trop gros ou détachés de notre activité, ils ne répondaient que très partiellement à nos attentes. Les conséquences les plus lourdes ont été de perdre des clients du fait d’erreurs du sous-traitant. C’est donc pour des raisons de fiabilité que nous avons évolué.

Nous avons testé pendant un an Rue de la Paye sur un dossier référent. Nous avons pu voir la différence, et enfin avoir en face de nous une équipe en adéquation avec les valeurs que mon cabinet partage ; à savoir, qualité efficacité et réactivité.

Quels sont les éléments qui vous ont convaincu de choisir Rue de la Paye ?

Stéphane Mattei : Rue de la Paye devient un acteur majeur de notre profession et a bien compris comment travailler avec nous. Notre ancien partenaire nous ayant abandonné pour s’occuper d’une grande entreprise, cela a été l’occasion pour nous de déposer nos valises chez Rue de la Paye. Vous avez une bonne équipe et ce n’est pas seulement moi qui le dis !

 

Comment avez-vous informé votre équipe ? A-t-elle été impliquée dans votre choix ?

 

Tout naturellement lors d’une réunion avec nos collaborateurs par un choix unanime. Nous avons fait le point sur un certain nombre d’évolutions à mettre en œuvre au sein de mon cabinet et le choix de faire équipe ensemble a été acté.

Comment s’est déroulée la transition ?

Stéphane Mattei : Sans aucun problème l’intégralité des donnés sociales a été communiqué et intégré sur la plateforme de Rue de la Paye via des échanges par messagerie.
Finies pour nous les périodes lourdes de déclarations sociales annuelles ou de mises à jour informatiques. C’est devenu une formalité qui nous permet de nous recentrer sur le conseil.

Avez-vous informé vos clients ou préférez-vous travailler en marque blanche ?

Stéphane Mattei : Je travaille en toute transparence avec les clients qui comprennent aisément que certaines missions qu’ils nous confient soient externalisées. Ce qui est important pour eux c’est d’avoir un point unique de contact au sein du cabinet et une qualité de services à la hauteur de leurs exigences.

Tags:

L’actualité

Conseils RH
La mise à la retraite d’un salarié 13 septembre 2019

Lorsqu’un salarié atteint l’âge de la retraite, cela ne veut pas dire que son contrat de travail se termine. Son employeur ne peut pas donc pas affirmer légalement que le contrat est arrivé à terme. Cependant, et sous certaines conditions, il est possible pour l’employeur de mettre son salarié à la retraite d’office. Attention toutefois, […]

Actualité paie
« Barème Macron » : les Prud’Hommes maintiennent leur opposition 11 septembre 2019

Le 17 juillet 2019, la Cour de Cassation avait rendu son avis validant le nouveau barème d’indemnisation en cas de licenciement sans cause réelle. Ce positionnement favorable envers le nouveau « barème Macron » n’avait pas fait l’unanimité auprès des Conseils des Prud’Hommes. Actuellement, deux conseils ont refusé de suivre la position de la Cour […]

Actualité paie
Contribution formation 2019 : n’oubliez pas l’acompte ! 9 septembre 2019

Dans le cadre de la loi Avenir Professionnel, le recouvrement de la contribution à la formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage sera transféré à aux URSSAF (à partir des rémunérations de 2021). Ainsi, les employeurs d’au moins 11 salariés devront verser un acompte sur la contribution formation aux opérateurs de compétences, et ce avant […]

FacebookTwitterLinkedInEmail