Reconversion professionnelle : vers un nouveau métier de gestionnaire de paie

21 mai 2018 par simongleize - Lecture 4 min.
reconversion gestionnaire paie

Qui n’a jamais pensé à changer de métier et à se reconvertir ? Comment réussir sa reconversion professionnelle ? Témoignage de notre collègue Ana, qui a sauté le pas pour son métier actuel de gestionnaire de paie.

POURQUOI FAIRE UNE RECONVERSION PROFESSIONNELLE?

Il existe en effet différentes raisons pour comprendre ce qui nous pousse à choisir de changer de métier. Que ce soit le besoin de trouver un travail qui répond à notre désir d’accomplissement personnel, l’absence d’opportunités d’évolution, des contrats de travail à court terme ou tout simplement pour accumuler les expériences, la reconversion professionnelle est une option choisie par de plus en plus de personnes à notre époque.

C’était aussi mon cas il y a à peu près un an. Ayant déjà accompli une formation en administration d’entreprise et des études en sciences sociales, j’ai décidé de m’orienter vers un métier plus adapté à mon profil et mes aspirations professionnelles : la gestion de la paie.

ANALYSER LE BESOIN DE CHANGEMENT ET TROUVER SA VOIE

J’avoue que c’est ne pas toujours facile de se lancer dans une reconversion professionnelle et trouver le bon projet professionnel. Il faut prendre en compte à la fois sa personnalité, des critères rationnels bien identifiés (logistique, rémunération, activité, évolution etc.), mais aussi écouter ses émotions et son intuition.

Comment j’ai été sûre que devenir gestionnaire de paie est le bon projet professionnel pour moi ? En fait de multiples raisons m’ont poussé à choisir cette profession. Une première motivation tout à fait fondamentale est celle de la recherche de sens. Le temps passé au travail représente un quart de  notre vie, il faut donc le valoriser au maximum.

De plus, je pense que c’est très important que notre profession sollicite l’ensemble de notre potentiel, nos compétences, nos connaissances, nos centres d’intérêt. Personnellement, j’ai besoin d’être challengée dans mon métier, d’apprendre et de continuer à me développer chaque jour.

La gestion de la paie m’offrait exactement ça, et plus encore. Il faut aimer le droit et les chiffres. Il faut  être très bien organisé afin de respecter toutes les échéances paie et déclaratives. Il faut également avoir beaucoup de rigueur pour pouvoir suivre toutes les évolutions. Autant de caractéristiques qui correspondent parfaitement à ma personnalité et à mes compétences, déterminant ainsi mon choix de reconversion professionnelle.

DEVENIR GESTIONNAIRE DE PAIE CHEZ RUE DE LA PAYE

Après une formation en gestion de la paie j’ai été acceptée pour effectuer mon stage chez Rue de la Paye à Bucarest : une belle opportunité, prometteuse et enrichissante. Implantée en France et en Roumanie, Rue de la Paye est une entreprise qui a su combiner deux cultures bien distinctes mais en définitive très proches. Et cela tout en optimisant les ressources de l’espace européen afin de répondre tant aux besoins des clients français et roumains, que à ceux des états français et roumain par la création des emplois. Rue de la Paye est ainsi un modèle de réussite auquel j’avais envie de participer.

La rencontre de l’équipe de Bucarest a été plus qu’agréable. Des français et des roumaines dans la même équipe pour un objectif commun,  c’est beau à vivre,  c’est une expérience humaine particulière.  Surprenant, je n’ai pas senti une différence culturelle. La politesse, la tolérance, la convivialité sont là. Tout cela a facilité beaucoup mon intégration dans l’équipe.

Après ce stage de 3 mois j’ai intégré l’équipe de Rue de la Paye à Vichy en tant que gestionnaire de paie junior. Je gère actuellement mon propre portefeuille de paies provenant de secteurs très divers comme  BTP, Transport, HCR, secteur associatif etc. Cette diversité me sollicite pleinement à développer mes compétences et acquérir des nouvelles connaissances quasi quotidiennement.

DES RÉFLEXIONS SUR L’AVENIR

J’ai encore beaucoup des choses à apprendre mais je me sens très motivée. Gérer la paie aujourd’hui signifie d’abord être au courant avec tous les nouveautés législatives et réglementaires, utiliser plusieurs logiciels et  avoir la capacité de comprendre et de s’adapter rapidement. J’aime beaucoup l’aspect technique de mon métier et le défi de travailler avec un logiciel de paye complexe, de comprendre des libellés et des codes, de manipuler des fichiers chiffrés etc. Au-delà de tout ça, il faut également être un bon interlocuteur et savoir rassurer le client, car finalement tous nos efforts sont concentrés sur les entreprises et leurs salariés.

A mon sens, la vraie valeur de cette profession est qu’elle nous place directement dans le mécanisme de fonctionnement d’une société, notamment la société française. Le rôle du gestionnaire de paie est celui d’un intermédiaire entre l’administration,  l’entreprise et les salariés. Par son engagement il doit  respecter les règles établies par l’administration, veiller sur l’intérêt du salarié  et assurer le bonne fonctionnement de la relation entre l’état et l’employeur (en tant qu’à la fois cotisant et bénéficiaire). C’est un des métiers le plus liés à l’évolution du droit social et à la dynamique de la société française en relation avec l’évolution du droit du travail.

Dernier point mais pas le moindre, ce qui me donne toujours encore plus envie de persévérer c’est le niveau de compétences de mes collègues. Le collectif Rue de la Paye est une équipe jeune et performante. La communication amicale, la disponibilité de mes collègues de répondre à toutes mes questions et de partager leurs compétences m’inspirent et me permettent d’avancer très vite. Grâce à eux j’apprends à apprécier les bons résultats et à assumer les erreurs. Et j’espère moi-aussi de pouvoir servir un jour d’exemple de professionnalisme pour d’autres débutants dans ce métier.

Tags:

Sur le même sujet

Convention Collective Automobile : salaires minima 2021
Paie pratique
Convention Collective Automobile : salaires minima 2022 30 septembre 2022

L’avenant n°101 du 28 avril 2022 , étendu par l’arrêté du 18 juillet 2022 (publié au JO le 22 juillet 2022), relatif aux salaires minima a fixé les salaires bruts mensuels dans les entreprises relevant de la Convention Collective Automobile. Voici ci-dessous les grilles de rémunération minimale applicables dans l’industrie en 2022. Pour externaliser la […]

référent santé et sécurité
Conseils RH
Le référent santé et sécurité au travail de l’entreprise 29 septembre 2022

Une bonne entreprise possède parmi ses atouts une bonne politique de prévention. Pour l’appliquer efficacement, le référent santé et sécurité au travail (ou aussi « préventeur ») assiste l’employeur, notamment pour évaluer les risques professionnels et planifier des actions de prévention. Autour de ce rôle, de nombreuses questions peuvent se poser : Est-il obligatoire d’avoir un tel […]

DUER
Conseils RH
Rédiger le DUER de son entreprise 29 septembre 2022

Un employeur se doit d’évaluer les risques professionnels liés à l’activité de son entreprise auxquels seront exposés les salariés. Une bonne évaluation des risques permet de mettre en place des mesures de prévention et de protection efficaces. Une fois relevés, les risques professionnels doivent être retranscrits dans un Document Unique d’Évaluation des Risques professionnels, ou […]

FacebookTwitterLinkedInEmail